Archives de mars 2007

Voyageur   Leave a comment

 

Toi qui m’a vue errer

Dans le bois, seul et silencieux

Entre les arbres et les sentiers

Sache que je suis heureux

Et que mon amour

Pour les émanations de la nature

Ne m’éloigne de vos faubourgs

Que pour la douce aventure

Du vent entre les feuilles

La paix du lac à la brunante

Non je ne suis pas seul

Vos vies me sont toujours constantes

Car au fond de mon cœur

Je pars pour mieux revenir

Et non pour fuir une douleur…

Vos gestes me font fleurir

Publié 28 mars 2007 par dandanjean dans Voyages

Balade sur le rythme   Leave a comment

 

Au lever du soleil
toute la vie forme l’éveil
par ses gestes et ses cris
par son innocence et son oubli.
C’est un nouveau jour à germer
Une renaissance dans l’éternité.
 
Au tout milieu de la journée,
tous se mirent de la clarté,
sous l’emprise de la chaleur,
c’est à voir qui aurait les plus belles couleurs.
La paix façonne la beauté
comme la mer, le rocher.
 
Aux teintes du couchant
les oiseaux entament leur dernier chant,
avant de s’en retourner au nid
pour y assouvir de la nuit.
Le silence perd régulièrement sa place
en ces ombres qui se déplacent.
 
Oui écoute,
Écoute dans le cœur du vent
Le doux rythme de la vie
 
Oui écoute,
car pendant tout ce temps
l’eau court, la montagne demeure.

Publié 25 mars 2007 par dandanjean dans Réflexion

Un soir à Alexandrie   Leave a comment

Qu’est-ce qui tient réveillé?  Outre le café?
 
À Alexandrie un soir d’octobre…
 
1. Un classique, les klaxons
2. Pendant le Ramadan, les pétards… un jeu d’enfants…
3. Le Mollah durant les heures de prière.
4. La sirène dans le métro (au Caire, mais c’est un flash back)
5. Sifflets des policiers… il n’y a pas que les autos qui circulent
6. La musique criarde de certaine shoppe de thé
7. Le canon à Alexandrie annonçant la fin du Ramadan dans la journée
8. Les coups de baton sur les bonbonne de propane (il faut bien les remplacer quelque fois)
9. Les coups de clés dans le tramway pour payer le passage
10. Le hurlement des gens pour demander le droit de passage alors qu’ils se promènent avec un chariot 
11. Le haut-parleur dans le souk pour annoncer la marchandise
12. Engueulade pour un stationnement ou un taxi
13. La télévision à tue-tête dans les restos
 
À Alexandrie, une loi est d’ailleurs très formelle, il est interdit de klaxonner et d’utiliser les haut-parleurs dans la ville, que ce soit pour les offices religieux ou autres..

Publié 20 mars 2007 par dandanjean dans Voyages

Le klaxon et la vie des espions   Leave a comment

Ce qui surprend le plus à Alexandrie et au Caire (ce nid d’espions) c’est la façon de conduire des automobilistes et de quelle façon les piétons doivent traverser les rues.

Selon votre éminent serviteur, 50 % des espions du Caire ont été éliminés en voulant traverser les rues. 

Les klaxons oncessants peuvent signifier différentes choses, voici un petit guide pour un espion désirant survivre. Lorsque vous entendez un klaxon cela veut dire:

1. Que vous êtes dans le chemin

2. Qu’il y a un véhicule qui conduit plus a droite que les autres et qu’il y a risque de collision

3. Regardez-moi j’exprime ma virilité

4. Il n’y a pas assez de piétons dans la rue

5. Le king, votre serviteur et égo nomme, est encore vivant et je le vois

6. Excusez-moi j’ai pesé par accident sur le klaxon

7. Tassez-vous le Ramadan du jour tire a sa fin et j’ai faim

8. Vous-êtes tous dans un sens unique

9. Allah est grand

10. C’est une synthèse de tous cela

11.  Il y a un espion ici…

Publié 18 mars 2007 par dandanjean dans Voyages

Le portrait   Leave a comment

 

 Le lac réfléchissait son visage
Puis-je conserver cette image?
 
Et elle puisa grâce à un bocal
L’eau si fraîche comme un cliché…

Publié 12 mars 2007 par dandanjean dans Voyages

Un sens ou la voie   Leave a comment

 
Partager le temps
Entre les rêves esseulés
Les désirs, les élans
Qu’il nous faut enfanter
L’horloge du temps
Nous retiens à la terre
Comme le cerf volant
Qui retient la main de l’enfant
 
La danse des doutes
Au fond de notre esprit
Qui nous porte
A tant de faux pas
Tant d’énergie pour créer
La fenêtre d’une prison
Que notre cœur
Sait pourtant la clef
 
Partager le temps
Entre les emportements
Et les actes inachevés
Qui nous hantent
La route est longue
Au simple voyageur
Qui prend la destination
Pour sa raison d’être

Publié 7 mars 2007 par dandanjean dans Voyages

Voyage au pays de soi   Leave a comment

Seul parmi la foule, les pas ne peuvent que s’alimenter du parcours, comme fleur dans un champ garni.  On est toujours seul en sa voie et multiple sur le chemin.

 

Pendant que l’équilibre des actes s’effectue, j’avance.  Pendant que les dualités se jouent, j’avance.  J’aimerais que ma marche soit supérieure à mes pas, à la distance et au temps…

Publié 6 mars 2007 par dandanjean dans Voyages

%d blogueurs aiment cette page :