Faire de demain aujourd’hui

Je regarde la nuit,

Le ciel étoilé

Et je revois les rêves

Me traverser

Je regarde aujourd’hui devenir demain

Je fais de demain aujourd’hui…

 

Ton regard me croise

On a des âmes

Qui ont tant à faire

Et le temps est présent

Je regarde aujourd’hui devenir demain

Je fais de demain aujourd’hui…

 

Je recherche la lumière

Un éclat de vie

Pour nous ensoleiller

M’ensoleiller de compassion

Je regarde aujourd’hui devenir demain

Je fais de demain aujourd’hui…

 

En chacun de nous
Un rêve peut brûler comme le soleil
Essayons une fois encore
De partager cette énergie

Je regarde aujourd’hui devenir demain

Je fais de demain aujourd’hui…

La cinquième montagne (extrait) de Paulo Coelho

Des tragédies surviennent. Nous pouvons en découvrir la raison, en rendre les autres coupables, imaginer combien nos vies auraient été différentes sans elles. Mais rien de tout cela n’a d’importance : elles sont arrivées, point. Dès lors nous devons oublier la peur qu’elles ont suscitée et entreprendre la reconstruction.

Donner

Donner, de par ses gestes quotidiens

Tout son amour à la vie

Donner de par le temps qui nous manque

Tous ses espoirs en demain

Donner d’une main tendue

Pour te toucher et caresser le bonheur

Donner sa vie…

Pour mieux la voir s’envoler

Oui mais comment se donner

Et rester soi-même ?

Peut-être apprendre à s’aimer par…

L’amour que l’on donne!

Revivre

Une chanson qui inspire une grande lueur d’espoir… et pour apprendre à redécouvrir le quotidien

Revivre

Daniel Bélanger

Dans un miroir
Trop grand pour moi
J’ai vu mes yeux
Baigner dans du liquide
Je n’ai pas cru d’abord
En mon chagrin
D’autant que je ne pleure
Plus jamais
Mais en fouillant
Juste un peu plus
J’ai trouvé des motifs
Bien assortis
Et des raisons plus qu’intéressantes
Pour comprendre ce qui m’arrive

C’est qu’il ne m’arrive plus rien
Tous les jours de mon âge m’ont endormi
Jamais plus rien
Plus de voyages, presque plus d’amis
C’est très restreint
En termes de loisirs et de plaisirs

Alors dans ce miroir
Trop grand pour moi
J’ai vu ma bouche
Dessiner un sourire
Je n’ai surtout pas cru
En ma deuxième chance
D’autant que je ne gagne
Jamais à rien
Mais en y songeant
Juste un peu plus
Et sachant que ça fera mal
j’ai décidé de changer
Que peut-il se produire de pire
Que rien ?

Et je crois que tout arrive
Tout vient à
Qui sait mourir
Pour mieux revivre
Ce n’est pas sans peine
Je crois qu’on revient mieux
Après le deuil de soi-même
Que tout vient
À qui sait mourir
Pour mieux revivre
Ce n’est pas sans peine
Je crois qu’on revient mieux
Après le départ de soi-même
Que tout vient
À qui sait mourir
Pour mieux revivre

Réponse d’Enzo

Est-ce que je suis de ces gens qui ont renoncé à vivre? Se poser la question est important…

 

En général, les gens ne s’ennuient pas, ils ne pleurent pas, les gens se contentent d’attendre que le temps passe.

 

Est-ce que je suis encore capable d’accepter les défis de la vie ou ai-je peur de les défier…