Archives de avril 2014

La vertu de la honte : Citation Albert Low   2 comments

Méditation

Citation tirée de Se connaître c’est s’oublier : Propos et enseignements zen de Albert Low

Le mot honte en tibétain est associé au mot vertu ; de fait la honte est une des six vertus de la pratique tibétaine. L’échec est la voie la plus directe pour permettre à cette vertu de se manifester.

Voir cela par soi-même est un moyen d’appliquer un baume sur la brûlure de l’échec.

On peut alors s’engager dans la pratique sans aucune arrière-pensée quant au résultat.

On pratique alors simplement pour l’amour et la vitalité du geste.

 

 

 

Évaluation globale

Publié 30 avril 2014 par dandanjean dans Livres

Je suis en direct devant ma Télévision !   Leave a comment

1623

J’ai pris l’habitude de ne pas ouvrir la télévision sauf pour regarder une émission que je désire vraiment voir. Avant, j’étais trop dérangé par ce silence bruyant qu’entretient la télévision.

 

Évaluation globale

Publié 29 avril 2014 par dandanjean dans Réflexion

La mer veilleuse   2 comments

compassion11.jpg

En amour, les paroles sont comme le vent qui dessine les vagues à la surface de l’eau. C’est beau et chantant.
Mais la réalité de l’amour est comme cette mer qui coule au-dessous, indéfinissable et profond.

 

Évaluation globale

Publié 28 avril 2014 par dandanjean dans Musique, Réflexion

AUM ou OM   Leave a comment

Un des mantras les plus connus et les plus utilisés est AUM (souvent écrit OM).
Pour les hindous, c’est le son universel qui contient en lui la vibration de
l’Univers et dont la répétition nous met en harmonie avec la conscience
universelle.

Les quatre éléments du symbole sanskrit de AUM (ci-dessous) nous donnent
beaucoup d’informations sur sa signification et son importance

1. L’union de plusieurs types de trinité (le mot « yoga » signifie Union) :
– corps, esprit et âme,
– être, faire et avoir
– passé, présent et futur
– ce que l’on veut, ce qui est et ce qui n’est pas
– etc.

2. Le point de concentration unique sur la conscience universelle (Bindhu);

3. Le voile de l’ignorance (Maya); et

4. La vibration du son qui fera dissoudre ce voile pour permettre d’accéder à la conscience universelle.

Lorsque l’on chante le son AUM, il importe de se concentrer sur la vibration de ses trois composantes à l’intérieur de soi, plutôt que sur le volume ou la tonalité du son produit à l’extérieur. Le A résonnera habituellement dans le ventre, le U, dans la poitrine, et le M (avec les lèvres closes), dans le crâne.

Sens du grand Mantra

OM(ou AUM) MANI PADME (ou PEME) HÛM (ou HOUNG)

OM (AUM: Le Salut, le Son primordial. Il symbolise l’Appel à suivre la Voie.

Le développement d’un corps, d’une parole et d’un esprit pur en nous, viendra de l’abandon des états impurs auxquels nous sommes attachés, ou, plutôt, de leur purification. Comment ? En suivant cet appel, et en pratiquant « la Voie », telle qu’elle est tracée par les syllabes suivantes du mantra.

MANI : Le Joyau, qui éloigne de la pauvreté (spirituelle). Il symbolise la Méthode :

La Méthode s’exerce par trois moyens :
L’Intention (altruiste) d’atteindre l’Eveil, la Compassion, l’Amour-Tendresse.
L’Intention altruiste est l’Esprit d’éveil, Boddhicitta, seul capable d’écarter l’indigence, l’ignorance, les voiles, les difficultés de l’existence cyclique dans le samsara et de la paix solitaire dans le nirvana.
Il convient de l’offrir.
Par l’intention altruiste de devenir éveillé, nous pourrons donner Compassion et Amour Tendresse aux Êtres Sensibles.

PADME (ou PEME) : Le Lotus, qui symbolise la Sagesse.

De même que le Lotus sort de la vase sans être souillé, de même la Sagesse nous permet de résoudre nos contradictions sans dommage.
Le terme de Sagesse n’est pas simple, il recouvre plusieurs significations dans le bouddhisme tibétain, ou l’on distingue le plus souvent :

La sagesse qui réalise l’Impermanence ;
La sagesse qui réalise que les personnes et phénomènes sont vides d’une existence substantielle se suffisant à elle-même ;
La sagesse qui réalise le vide de la dualité (ou différence d’entité entre sujet et objet) et :

La sagesse qui réalise la vacuité de l’existence inhérente ; la principale d’entre-elles, qui contient toutes les autres, et est la dernière énoncée ici.
HÛM (ou HOUNG) : L’Union de la Sagesse et de la Méthode dans la Pureté du Cœur

HOUNG traduit l’Indivisibilité (ou unité indivisible) de la Méthode (MANI) et de la Sagesse (PADME).

Évaluation globale

Publié 27 avril 2014 par dandanjean dans Réflexion

L’absence   Leave a comment

Maroc Rendonnée

L’absence est le tissu qui habille le souvenir.

C’est la douceur des doigts caressant le peau de l’aimée,

une petite chanson remplie de soleil

qui se balade dans la pièce que nous habitons.

*

Une belle chanson de Jean-Jacques Goldman

L’absence de Jean-Jacques Goldman

Le tango lent de ton sang dans mes veines…

J’entends battre ta vie plus que la mienne !

Quand la nuit rapproche ceux qui sont loin,

Un matin prend ma place et je m’éteins

Nulle envie, nulle pensée pour personne…

L’absence à tout prix, que l’on me pardonne,

Quand on n’est même plus la moitié d’un,

Comme un billet déchiré ne vaut rien…

Les saisons ne sont plus que de passage.

Les couleurs ont déserté mes images.

Je reverrai tout quand tu seras là.

Je repeindrai tout quand tu reviendras.

Je reverrai tout quand tu seras là.

Je repeindrai tout quand tu reviendras.

Publié 26 avril 2014 par dandanjean dans Musique, Réflexion

Un rappel du livre Jonathan Livingston le Goéland de Richard Bach   Leave a comment

Se relever

…ne te fie pas à tes yeux, tout ce qu’ils te montrent, ce sont des limites, les tiennes. Regarde avec ton esprit, découvre tes convictions et tu trouveras la voie de l’envol.

 

Publié 25 avril 2014 par dandanjean dans Livres

Sortir de soi   Leave a comment

1237814_619668578054707_1628865363_n

Et si l’un des plus beaux voyage, l’une des plus grandes aventures consisterait à sortir de soi, à sortir de son quotidien, de ses habitudes, pour s’ouvrir à l’autre.

Cela ressemble à un conte.

Cela semble si facile à dire, si difficile à réaliser plus d’une fois…

*

Publié 24 avril 2014 par dandanjean dans Réflexion

%d blogueurs aiment cette page :