Le prix du bonheur!

images

Pourquoi chercher à être heureux à tout prix?  J’aime mieux vivre pleinement, sans essayer de contrôler les choses pour stabiliser la cage du bonheur acceptable.  Je veux me lever le matin, aimer et sourire simplement, niais de vie, prêt à un nouveau défi, celui qui me fera vivre le blanc et le noir, le sucré et l’amer, le haut et le bas, qu’importe, mais vivre.

Puis continuer à prendre le temps pour l’entraînement, l’entrainement de ma propre nature qui m’anime, même si, comme on me le rappelle parfois, il n’y a rien à y gagner. Au fond, moi-même je suis d’accord avec cette affirmation, je veux vivre et ne rien gagner sur personne, et juste perdre un peu d’agitation de l’esprit, de cette peur d’être réellement soi, du doute ou de la colère inutile.  En fait, plus je perds, plus la compassion semence.

Par choix ou par toi!

Deux visions de la méditation

Chaque jour, nous faisons des choix, nous laissons tomber une opportunité au profit d’une autre. Par exemple, je ne vais pas prendre ce trajet ce matin, je veux changer un peu et passer par le café du quartier. Parfois, on ne prend pas conscience de ce qui nous motive réellement. Il faut se sonder, comprendre, et éviter que nos choix soient dictés par ce que l’on veut éviter au lieu de ce que l’on veut réellement.

 

La rencontre

 

cropped-main-soleil.jpg

J’ai longtemps pensé que je pouvais choisir ma vie,

et plus elle passait, imposée dans mon quotidien,

plus je me disais que je pouvais tenter de la choisir.

Puis un jour, j’ai pris conscience que même

si l’on a l’impression que c’est plutôt la vie qui nous a choisis,

cela n’a pas d’importance.

La rencontre de la vie est ce qui est le plus important

et elle vient rarement avec la naissance.

Puis, dès cette rencontre, on choisit réellement le type de relation que l’on veut entretenir.

*