Être sage ou sage Être!

Deux visions de la méditation

Pourquoi être sage? Pourquoi chercher à calmer, à pacifier, à ranger ce qui veut prendre de l’expansion? Est-ce une perte d’âme?

Faire en sorte d‘être sage ne résout pas la source sous-jacente d’énergies en nous qui va un jour surgir comme une éruption volcanique emportant tout sur son passage.

Être sage est souvent synonyme de vouloir faire avec un compromis en mettant en veilleuse notre capacité de création. C’est de canaliser nos énergies à s’adapter à un état anormal pour nous.

Je n’ai rien contre la sagesse, bien au contraire, il faut être plus que pulsion, mais…

Au lieu de mettre toutes nos énergies pour nous contenir, ou encore pire, pour nous en servir pour réduire en cendres tout ce qui vit à des kilomètres à la ronde, parfois, il vaut mieux faire une pause et inviter cette tentation de notre être qui veut être sage en nous à s’asseoir avec notre nature propre afin que l’Être sage se mute en sage Être.

Une chanson de Harmonium – Comme un sage