Archives de février 2017

Écho de couleurs   2 comments

Un petit montage par le Groupe Photographes Tunisiens qui permet d’illustrer que le reflet est pour les couleurs ce que l’écho est pour le son

 

Publié 28 février 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Le présent à soi, la bienveillance   Leave a comment

ImAGE reconnaissance

La bienveillance est cette capacité de prendre soin de soi et des autres. Ce témoin de l’affection reçu de nos parents lorsque nous étions enfants, et que maintenant nous pouvons entretenir avec nos frères et sœurs, nos amis et les heureuses rencontres de notre légende de vie personnelle.

Elle implique d’une part d’être présent à soi, tant au niveau de notre corps, ce réceptacle des émotions et des pensées, et d’autre part face à notre âme, où siègent les aspirations, les besoins, les attentes et la nature propre, puis d’être présent aux gens qui nous entourent.

La bienveillance implique d’oser être soi, prendre les initiatives qui nous appellent, quitte à déplaire ou être incomprises, afin de placer l’humain au centre de la vie, et cesser de subir les jeux contrôlant du monde et ses possessions.

La bienveillance, c’est entretenir une communication féconde, empreinte de compassion et d’empathie envers soi et les autres. C’est d’éviter de se critiquer ou de critiquer les autres, et prendre le temps de comprendre et se comprendre, s’ouvrir au non définir la diversité.

La bienveillance c’est avant tout apprécier la vie pour ce qu’elle est vraiment et non pour ce qu’elle devrait rapporter. La vie n’est pas un magasin garantissant les réponses à tous les désirs.

Il est plus facile d’entretenir la bienveillance en prenant le temps chaque jour de porter une attention particulière auprès de ceux que nous aimons afin de puiser la beauté et la magie qu’ils portent en eux. Il ne faut pas laisser le désert de l’oubli effacer ce qui nous a touchés et qui a permis de l’accueillir dans notre vie.

La bienveillance est cette capacité d’être un présent à soi et aux autres.

Une chanson de Harry Manx – Crazy Love

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Publié 28 février 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Échelles de temps dans l’univers   2 comments

 

Hubert Reeves nous présente des échelles de temps dans l’univers. Ainsi a partir d’une analogie sur 12 mois, il nous brosse un bref tableau de l’évolution de l’univers a partir d’une année terrestre.

Publié 27 février 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Passer la frontière   Leave a comment

Nos peurs

J’ai franchi bien de frontières et les plus difficiles étaient sans douane

Il y a même des personnes qui ont tenté de bloquer le passage

Même les coups portés ne m’ont pas arrêté

J’ai réussi à dépasser les limites de mes connaissances

Même si au début je préférais être un autre que moi

Il est des frontières que nous franchissons malgré la peur

J’ai franchi le mur de publicités exposant

Tout ce que j’aime et que je n’ai pas

Libérant les désirs les plus intenses brûlant en moi

 J’ai même réussi à dépasser ma représentation de mon corps

Et d’arrivée à l’accepter tel qu’il est

Il est des frontières que nous franchissons malgré la peur

J’ai franchi les corridas ou les factions religieuses

Voulaient absolument tuer de leurs prestances

La manifestation d’un dieu bien vivant devant eux

Et dans le déchaînement des injustices qui en ont découlé

J’ai accepté que ce dieu nous laisse seuls avec notre bêtise

Il est des frontières que nous franchissons malgré la peur

J’ai franchi le royaume ou je n’étais qu’un sujet

Alors que tout être est le verbe de la vie

on a tenté d’effacer mon éclat et mes espoirs

je ne suis pas roi mais je sais au fond de moi

que si nous le voulons, bien des choses peuvent changer

Il est des frontières que nous franchissons malgré la peur

Mais pour cela, il faut franchir celles en soi

Et s’affranchir de l’attestation de l’autre!

Une chanson de NAIA – Frontière

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 27 février 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Le Cameroun en images   Leave a comment

Lire la suite »

Publié 26 février 2017 par dandanjean dans Voyages et errances

Tag(s) associé(s) : ,

Emmanuel Tina Asseng   Leave a comment

Un petit extrait du spectacle d’Emmanuel Tina Asseng, ce conteur et chanteur du Cameroun.

Une belle découverte, il est aussi possible de trouver sur le net de plus longs extraits de son merveilleux travail.

Publié 26 février 2017 par dandanjean dans Contes, Pauses musicales, Voyages et errances

Tag(s) associé(s) : ,

Rencontre entre voyageurs   Leave a comment

p1070254

J’aurais eu le goût d’écrire que je marchais seul dans les rues de Yaoundé, mais dans les faits, il y avait beaucoup de monde même si c’était à peine 7 et 15 du matin. La chaleur agissait déjà sur le corps comme pour rendre les mouvements plus lents, plus fluides et le souffle plus court rapidement.

Différents regards, différentes démarches et les couleurs de l’arc-en-ciel fragmentées en petites pièces de vêtements et parsemées sur le long des rues habitées d’humains affairés.

Nous étions une majorité à nous rendre quelques parts, à nous rendre à sa destination. Quelques-uns tantôt itinérants, tantôt voyageurs comme moi, étions là en chemin sans parcours précis, sans but, car nous étions depuis à notre dernière destination.

C’est lors des ces escales qui font figure de transit avant un nouveau départ que les belles découvertes se présentent.  L’esprit ouvert, sans intention de faire quoi que ce soit de particulier, les sens trouvent simplement du sens.

C’est ainsi que l’un rencontre l’autre pour être simplement, sans intention, sans attente, sans but, juste être avec un autre pour vivre ce moment. C’est cela une belle rencontre, deux humains qui partagent des secondes d’intériorité comme nous nous partageons simplement thé, figues et noix, avec le regard nourricier d’humains qui s’alimentent de notre diversité.

Puis, tels deux aventuriers de la vie, nous nous sommes quittés pour marcher seuls dans les rues de Yaoundé, bien que dans les faits, il y avait beaucoup de monde qui déambule.

Une pièce musicale d’Estas Tonne – The song of the golden dragon

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

%d blogueurs aiment cette page :