Le jardin du prophète

Quand le printemps viendra chercher son Bien-Aimé dans les bosquets et les vignes assoupis, la neige fondra, certes, et coulera en rivières pour rejoindre le fleuve dans la vallée et pour être l’échanson des myrtes et des lauriers.

… C’est ainsi qu’à l’arrivée de votre printemps, la neige de votre coeur fondra, et votre secret coulera en rivières pour rejoindre le fleuve de la vie dans la vallée. Et le fleuve prendra dans les bras votre secret pour le remettre à l’immense mer.

… Il n’est rien qui ne fonde et ne se transforme en chanson, lorsqu’arrive le printemps. Même les étoiles, ces énormes flocons de neige qui tombent lentement sur ces vastes champs, fondront pour devenir des rivières chantantes.

Lorsque le soleil de son visage se lèvera par-dessus le très large horizon, quelle harmonie glacée refusera de se muer en mélodie fluide ?

Et qui d’entre vous refuserait d’être l’échanson des myrtes et des lauriers ?

Khalil Gibran Le jardin du Prophète

 

Une pièce musicale de Dhafer Youssef – Soupir Eternel

Un hommage à une amie semeuse d’espoir de vie

Toi issue de deux grands jardiniers

Qui cultivaient à l’année

Les semences de quatre saisons

Et qui cultivaient ta floraison

Combien de fois tu les as vus

Rechausser le potager

Arroser ces fleurs précieuses

Car chacune d’elles porte un don

La récolte, chère amie

Ne sera jamais terminée

Pour toutes les générations

Tout ce que ces fleurs produiront

Pour toutes les générations

Ces fleurs portent leurs vies

Les fleurs recherchent la clarté

Elles sont faites pour grandir

Roses, orties et orchidées

Ces deux jardiniers savaient les nourrir

Fleurs d’ombre et de soleil

De clair-obscur et de réveil

La vision de ce jardin

Est à l’aune de leurs mains

La récolte, chère amie

Ne sera jamais terminée

Pour toutes les générations

Tout ce que ces fleurs produiront

Pour toutes les générations

Ces fleurs portent leurs vies

Sur la route des humains

De combien ces jardiniers ont soigné?

De combien ces jardiniers ont nourri la marche?

On entend encore leurs précieux conseils

Et combien ont été protégés ?

Pour s’épanouir, pour grandir

La terre est riche de leur affection

Ouvragée par ces semis parentaux

La récolte, chère amie

Ne sera jamais terminée

Pour toutes les générations

Tout ce que ces fleurs produiront

Pour toutes les générations

Ces fleurs porteront vos vies

Jardiniers, donneurs d’avenir

Maintenant arrivés à l’aurore

Aucune intempérie de la vie

Ne saura effacer cet amour partagé

La récolte, chers jardiniers

Ne sera jamais terminée

Pour toutes les générations

Tout ce que ces fleurs produiront

Pour toutes les générations

Ces fleurs produiront

Ces fleurs aimeront

Ces fleurs se souviendront

 

Une chanson Clémence Desrochers – Je ferai un jardin

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci