Jacques Salomé inspiré d’un vieux conte hindou

« En Inde, dans une région proche du Tibet, il était une fois un maître et son élève.

Quand le maître et l’élève eurent débattu des conditions pratiques d’usage, le maître commença son enseignement. Il dit à son élève :

-Tu dois être fort. Va chercher qui tu es.

L’élève partit chercher la force et un an plus tard il revint voir son maître et lui dit :

-Je suis fort.

Pour montrer sa force, il prit un roc qu’il aurait été incapable de déplacer auparavant, le leva au-dessus de sa tête et le fracassa en mille morceaux sur le sol.

-Très bien, dit le maître, tu es fort.

Maintenant, tu dois être intelligent, va chercher qui tu es.

L’élève partit chercher l’intelligence et trois ans plus tard il revint voir son maître et lui dit :

-Je suis intelligent.

Le maître lui donna un texte très volumineux

-Tu viens m’en parler dans trois heures

Ce temps écoulé, le maître et l’élève parlèrent de l’ouvrage, d’égal à égal, jusqu’au lever du jour.

Le maître à ce moment-là dit :

-Tu dois être sensible. Va chercher qui tu es…

L’élève partit et son absence dura dix ans.

A son retour il montra au maître toute sa sensibilité.

-Très bien dit le maître, tu es fort, intelligent, sensible, tu dois aussi être rigoureux…

L’élève lui coupa la parole et poursuivit :

-Je suis qui je suis.

-Je n’ai plus rien à t’apprendre, répondit le maître. Va, ton chemin est bien le tien

Jacques Salomé inspiré d’un vieux conte hindou

 

Une pièce musicale de Ravi Shankar feat Philip Glass – Sadhanipa