Le Livre de la Voie et de la Vertu de Lao Tseu

1174568_505552429522178_328680243_n

Qui se plie restera entier,

Qui s’incline sera redressé,

Qui se tient creux sera rempli,

Qui subit l’usure se renouvellera,

Qui embrasse peu acquerra la connaissance sûre,

Qui embrasse beaucoup tombera dans le doute.

Ainsi le saint embrassant l’unité

Deviendra le modèle du monde.

Il ne s’exhibe pas et rayonnera.

Il ne s’affirme pas et s’imposera.

Il ne se glorifie pas et son mérite sera reconnu.

Il ne s’exalte pas et deviendra chef.

Comme il ne rivalise avec personne,

Personne au monde ne peut rivaliser avec lui.

L’ancien dicton : « qui se plie restera entier » est-ce donc une parole vaine ?

C’est par là que l’on garde son intégrité.

*

En ta demeure, vis près du sol.

En pensées, reste simple.

En conflit, sois juste et généreux.

En gouvernant, n’essaie pas de contrôler.

En travaillent, fais ce que tu aimes.

En famille, sois pleinement présent.

Lorsque tu te satisfais d’être simplement toi-même

et ne te compares ni ne te mets en compétition,

tout le monde te respecte.

*

Tout le monde tient le beau pour le beau,

C’est en cela que réside sa laideur.

Tout le monde tient le bien pour le bien,

C’est en cela que réside son mal.

Car l’être et le néant s’engendrent.

Le facile et le difficile se parfont.

Le long et le court se forment l’un par l’autre.

Le haut et le bas se touchent.

La voix et le son s’harmonisent.

L’avant et l’après se suivent.

C’est pourquoi le saint adopte

La tactique du non-agir,

Et pratique l’enseignement sans parole.

Toutes choses du monde surgissent

Sans qu’il en soit l’auteur.

Il produit sans s’approprier,

Il agit sans rien attendre,

Son œuvre accomplie, il ne s’y attache pas,

Et puisqu’il ne s’y attache pas, son œuvre restera.

Tao Te King : Le Livre de la Voie et de la Vertu de Lao Tseu

Une pièce musicale de Hans Zimmer – A Way of life

Puiser un cliché de vie

Visage eau

Le lac réfléchissait mon visage

Dansant avec le silence du soir

Je me suis rapproché et j’ai demandé :

Puis-je conserver cette image?

 

La surface de l’eau était calme et lisse

J’ai tendu les bras, ouvert les mains

Et puisé à même l’eau si fraîche

un cliché de vie…

 

avant de me la couler douce.

Une chanson de Sally Oldfield – Water Bearer (Porteuse d’eau)

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.