Le voyage d’Hector ou la recherche du bonheur

ImAGE vieillir

Résumé du livre

Il était une fois un jeune psychiatre nommé Hector qui n’était pas très content de lui : il voyait bien qu’il n’arrivait pas à rendre les gens heureux. Hector décide donc de partir en voyage autour du monde pour comprendre ce qui fait vraiment le bonheur.

Citations

La somme de ces trois écarts : entre ce qu’on a et ce qu’on aimerait avoir, entre ce qu’on a aujourd’hui et le mieux de ce qu’on a eu dans le passé, et entre ce qu’on a et ce que les autres ont, et bien cet écart moyen, est très lié au bonheur. Plus il est petit, plus on est heureux.

*

Voici les leçons qu’il a retenues de son voyage :

Leçon n » 1 : Un bon moyen de gâcher son bonheur, c’est de faire des comparaisons.

Leçon n° 2: Le bonheur arrive souvent par surprise.

Leçon n » 3 : Beaucoup de gens voient leur bonheur seulement dans le futur.

Leçon n° 4: Beaucoup de gens pensent que le bonheur, c’est d’être plus riche ou plus important.

Leçon n° 5: Le bonheur, parfois, c’est de ne pas comprendre.

Leçon n° 6: Le bonheur c’est une bonne marche au milieu de belles montagnes inconnues.

Leçon n° 7: L’erreur, c’est de croire que le bonheur est le but (à se faire mieux expliquer).

Leçon n°8: Le bonheur, c’est d’être avec des gens qu’on aime.

Leçon n° 8 bis: Le malheur, c’est d’être séparé de ceux qu’on aime.

Leçon n° 9: Le bonheur, c’est que sa famille ne manque de rien.

Leçon n° 10 : Le bonheur, c’est d’avoir une occupation qu’on aime.

Leçon n°11 : Le bonheur, c’est d’avoir une maison et un jardin.

Leçon n° 12: Le bonheur, c’est plus difficile dans un pays dirigé par de mauvaises personnes.

Leçon n°13: Le bonheur, c’est de se sentir utile aux autres.

Leçon n° 14 : Le bonheur, c’est d’être aimé pour ce qu’on est.

Remarque : On est plus gentil avec un enfant qui sourit (très important).

Leçon n° 15 : Le bonheur, c’est de se sentir complètement vivant.

Leçon n°16 : Le bonheur, c’est de faire la fête.

Leçon n°17 : Le bonheur, c’est de penser au bonheur de ceux qu’on aime

Leçon n° 19 : Le soleil et la mer, c’est le bonheur pour tout le monde

Leçon n° 20 : Le bonheur, c’est une manière de voir les choses.

Leçon n° 21 : Un grand poison du bonheur, c’est la rivalité.

Leçon n° 22 : Les femmes sont plus attentives que les hommes au bonheur des autres.

Leçon n° 23 : Le bonheur, c’est de s’occuper du bonheur des autres ?

François Lelord dans Le voyage d’Hector ou la recherche du bonheur

Une pièce musicale de Bill Evans – Peace Piece

Paroles d’Afrique

Africa Speaks est le nouvel album de Santana. Inspiré par les mélodies, les sons et les rythmes africains, Santana nous fait encore voyager et il nous faire découvrir avec brio la voix soul de la chanteuse afro-latine Buika.

Santana et son groupe de huit musiciens se sont réunis pendant 10 jours, ils ont enregistré les morceaux, dont beaucoup en une seule prise.

Deux chansons pour vous donner le goût de danser.

La première de Santana interprétée avec Buika – Breaking Down The Door

Une autre chanson de Santana interprétée avec Buika – Los Invisibles

Voyage vers soi

Toi l’inconnu qui demeure dans l’autre part du monde, j’imagine te rencontrer par hasard, à l’intersection de nos vies.  J’imagine découvrir, malgré notre diversité, nos ressemblances et nos affinités. Un jour, je partirai en voyage parcourir le monde en tentant de me rapprocher le plus possible de toi.

Ce voyage sera l’avènement de la reconnaissance de notre part d’humanité, celle qui nous amène à franchir les frontières érigées en soi. Bien des jours vont se dérouler, il s’agira d’un très long périple où je vivrai parfois dans la lente moiteur d’un après-midi où le soleil tape, dans le rythme effréné du matin pour rejoindre la gare. Je vivrai des expériences complètement nouvelles, des personnes autour de moi parleront une langue dont je ne décoderai que la salutation du passant. Je vais surement découvrir des villages et des villes dont je ne savais même pas le nom et des paysages que mon enfance n’a pas parcourus ni même imaginé.

Tout en faisant attention pour me protéger, je deviendrai plus attentif à tout et nécessairement aux gens que je rencontrerai. Je deviendrai plus accessible à l’humain. Je vais bio-diversifier mes valeurs et ma représentation du monde grâce à tous ces chemins parcourus, et laisser l’identité des pays s’effacer sur les plaques du temps.

Et par hasard, quand je te rencontrerai à l’intersection de nos vies, nous, deux voyageurs trottinant, aurons expiré une bonne part de notre ignorance, le souffle coupé de joie, nous ferons l’étreinte de notre gratitude en emportant notre vie restante le souvenir de ce voyage vers soi.

Une chanson de Playing For Change Song Around the World – United

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.