Présupposés du bonheur

6Sl7fAfFMa1z20e7zzuXdTl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9

Compatir à la tristesse et à la peine d’autrui fait la dignité de l’être humain. La compassion est la voie de l’humanité vraie. Le maître bouddhiste Thich Nhat Hanh dit : « La compassion est la seule énergie qui puisse nous aider à réellement entrer en contact avec un autre être humain. Un homme qui ignore la compassion ne pourra jamais vraiment être heureux. » La compassion met fin à l’isolement de l’homme, crée d’authentiques relations et ennoblit celui qui la pratique. C’est la condition même pour être vraiment heureux. Cela peut paraître paradoxal, car celui qui compatit avec l’autre, ressent sa douleur, laisse de côté sa propre quiétude pour se tenir auprès de l’autre et partager sa peine. Cela génère souvent de la souffrance et des bouleversements intérieurs. Et pourtant, Thich Nhat Hanh en est convaincu : la compassion est le présupposé du bonheur. Car si nous nous replions sur nous-mêmes, nous enfermons également notre bonheur en nous, et il se dissout alors dans le néant.

*

Lorsque je compatis avec l’autre, je le comprends. Je reconnais mon propre péché dans le sien. Je ne me considère pas comme meilleur et ne vais pas jusqu’à le condamner. Celui qui recherche constamment à détecter les fautes et les faiblesses des autres se croit supérieur à eux. Il ne se sent bien que s’il peut s’indigner des fautes d’autrui. La presse à sensations vit de cette tendance si répandue de nos jours. Mais en essayant ainsi de déceler les faiblesses des autres, je deviens inhumain. L’humanité authentique ne peut naître en moi que si je compatis avec l’autre, au lieu de le juger. Car ses fautes sont le reflet des miennes. La compassion n’est pas un sentiment par lequel je me place au-dessus de l’autre, mais grâce auquel je me mets à sa place et souffre avec lui, parce que sa souffrance est aussi la mienne. Ses faiblesses sont les miennes, ses fautes sont également en moi. Et sa souffrance me rappelle mes propres souffrances. Par la compassion, je ne rencontre pas seulement l’autre, je me rencontre moi-même.

Anselm Grün dans Le petit livre de la vie réussie

Une pièce musciale de Vivaldi par Andreas Scholl –  Nisi Dominus – Cum Dederit

 

Développer l’intelligence du cœur

Les yeux du coeur

Nous vivons dans un monde où s’investir dans le comment faire est un gage de réussite et le développement de l’être est ramené soit à une formule d’adoration ou de rejet. La ligne médiatique ambiante peut nous emporter nous faisant oublier ainsi que les mots ont un effet parfois contaminant sur notre vie, notre représentation du monde et ultimement nos choix.

L’Institut HeartMath mène d’importantes recherches sur les fonctions du cœur. La recherche fondamentale à cet Institut démontre que les informations relatives à l’état émotionnel d’une personne sont communiquées dans tout le corps par le champ électromagnétique du cœur composé de dizaines de milliers de neurones. Ils sont à ce jour en mesure d’affirmer que le cœur est beaucoup plus qu’un mécanisme complexe servant à la circulation sanguine. Les chercheurs ont pu déceler une interaction entre le cœur et le cerveau, ainsi qu’entre les émotions et les battements cardiaques et formuler l’hypothèse que le cœur aurait une influence sur l’intuition.

L’intelligence du cœur est pourtant bien réelle et peut nous inspirer dans nos choix. L’utiliser nous amène à intégrer les concepts, donc la pensée, avec une dimension émotionnelle. C’est ainsi que nous pouvons nous émerveiller devant une prose séduisante ou des mots d’une sensibilité intelligente.

Apprendre à communiquer en utilisant l’intelligence du cœur facilite le partage. C’est faire le choix de développer ses capacités à utiliser les émotions et de les canaliser par le support de l’esprit afin de mieux se connecter à la réalité. Ne pas être uniquement cérébrale ou uniquement ballotté par les émotions, ne pas nier, ne pas être en représentation, mais assumer ce que nous vivons, tout en ayant une attitude juste au regard de nos pensées et de nos émotions.

Nous possédons à ce jour des preuves scientifiques que le cœur nous envoie des signaux afin de nous aider à gérer notre vie, et que les termes connecté ou interdépendance entre les humains puisent une partie de l’explication de ce phénomène lié à ces signaux. L’art et la créativité sont de bonnes façons d’alimenter l’intelligence du cœur.

Avez-vous pensé à développer votre intelligence du cœur?

Une chanson avec Peter Gabriel – The power of the heart

Les paroles sur http://paroles-traductions.com/chanson/montrer/1185735/peter-gabriel/paroles-et-traduction-the-power-of-the-heart-by-lou-reed/

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.