Alternaissance

ImAGE descndre du ciel

Ma vie cachée était faite de ces instants où je sentais l’essentiel se révéler : un monde différent derrière la machine-outil de la société. Le reste de ma jeunesse n’était que le fonctionnement d’un rouage. Ces fonctions sont connues, je n’étais ni le meilleur exécutant, ni le pire. Je me conformais, me pliais, justement, m’exécutais. Le langage trahit les vérités dérangeantes. S’exécuter, s’intégrer à un ordre de choses mais aussi, au fond, se tuer. Tuer celui qui, en vous, voudrait s’arracher à la mécanique.

Je refusais cette mort qui donne le droit de vivre parmi les humains.

*

Pour commencer, il faut cesser d’alimenter la machine avec nos vies, nos corps, nos idées. La première révolte véritable consiste à s’absenter, à s’écarter, à se débrancher car, vous le savez, même les plus contestataires parmi vous sont happés dans les rouages de la machine.

*

Les diggers considèrent l’autisme non pas comme une maladie mentale mais comme une exceptionnelle aptitude à appréhender les manifestations de la Troisième naissance. Et aussi comme une très grande souffrance à l’impossibilité de les exprimer. D’où le refus de communiquer. Il faudrait donc pouvoir nommer ce qui fait si mal à ses enfants. Pour guérir le monde …

Andreï Makine dans Alternaissance

Une pièce musciale de Pink Floyd – Welcome to the Machine

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/257951.html

L’ethnocentrisme

ImAGE téléchargement

Lorsque nous voyageons, il nous arrive tous de vivre ce phénomène de regard croisé dans des directions différentes.  D’une part, nous qui sommes visiteurs nous sommes émerveillés par la culture et le mode de vie des gens que nous rencontrons.  D’autre part, nous faisons aussi la rencontre de personnes qui sont fascinés par notre pays d’origine.

Le fait de voyager nous fait voir le monde qui nous entoure avec d’autres yeux, souvent grâce aux yeux de l’autre. Ce que nous avons pris comme acquis, comme l’ordinaire et la normalité, perd toute sa splendeur.  La routine et les habitudes que nous avons développées nous enferment dans une logique qui est toute relative.

Autant le voyageur que le résident peuvent cueillir un nouveau regard ethnologique suite à leur rencontre. Le contact avec la diversité humaine modifie la perception de nos propres habitudes et notre représentation du monde.

Les différentes coutumes humaines nous aident à relativiser et tempérer l’ethnocentrisme qui trop souvent nous habite.

D’ailleurs, en quoi ce serait fondamental d’être résident du meilleur pays au monde, ou d’être citoyen d’un pays ultra nationaliste? Ceux qui portent ces étiquettes prônent paradoxalement l’individualisme tout en se refermant devant la diversité.

L’ethnocentrisme fragilise les cultures tout en recréant de vastes zoos humains sur tout un territoire.

Une chanson de Tiken Jah Fakoly – Plus rien ne m’étonnes

Les paroles sur https://genius.com/Tiken-jah-fakoly-plus-rien-ne-metonne-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.