Vieillir avec grâce

Denis Bombardier

Les femmes âgées qu’on trouve belles ne sont pas des adeptes de la chirurgie cumulative et ne fréquentent plus régulièrement leur docteur préféré. Il existe de très belles vieilles dames qui nous réconcilient avec l’idée de l’âge. Elles n’ont pas été refaites de la tête aux pieds. Leur visage porte les marques de la vie avec ses joies, ses malheurs et ses passions. Ce sont des femmes d’exception, certes, mais elles devraient nous inspirer davantage que ces clones de la chirurgie esthétique, maquillés à outrance, qui ne peuvent cacher la seule partie du corps qui échappe au bistouri et trahit l’âge: les mains. Les mains sur lesquelles se lit l’âge réel. Les mains qui témoignent de l’usure du temps. Les mains, émouvantes de vérité.

*

Il ne faut jamais, en vieillissant, s’entourer de personnes, même des amies, qui ne parlent que de maladie, de leurs médicaments, qui se mettent à craindre les déplacements, qui réduisent leurs intérêts à leur propre personne.

*

Vivre avec grâce ne signifie pas se résigner, mais plutôt s’inscrire dans sa propre vie en respectant son rythme, en usant des progrès de la science avec discernement et intelligence, et en respectant ce corps si mystérieux, si surprenant, si fragile mais si résistant.

*

Vieillir avec grâce, c’est pouvoir admettre que la beauté et le charme ne sont plus liés à l’apparence physique.

*

Les femmes de tous temps ont eu recours à des produits et des artifices pour s’embellir. Car la beauté comme l’amour demeure un des grands rêves qui habitent les êtres humains, quelle que soit leur culture.

*

J’estime que l’amour est aveugle. Qu’il transfigure le regard que l’on porte sur l’être aimé. Cela a toujours suffi à me convaincre du bien-fondé des hommages amoureux que les hommes me rendaient.

Denise Bombardier dans Vieillir avec grâce

Une chanson de Leïla Huissoud – La vieille

Les paorles sur https://www.musixmatch.com/fr/paroles/Leila-Huissoud/La-vieille