L’imagerie mentale

À l’aide de différentes méthodes d’enregistrement de l’activité du système nerveux et de données comportementales, Aymeric travaille ainsi sur l’effet de l’imagerie motrice sur la performance et la réhabilitation. L’objectif est de déterminer les mécanismes sous-jacents à l’activité d’imagerie, ainsi que les règles et conditions de pratique permettant d’en assurer son efficacité dans le développement et le recouvrement des fonctions motrices.

L’imagerie mentale pour (re)muscler le cerveau et le corps | Aymeric GUILLOT | TEDxClermo