Se goûter Un

L’idée était de créer un espace pour découvrir et approfondir la vie spirituelle, hors des sentiers battus et des lourdeurs institutionnelles. Il serait destiné à toute personne en recherche d’un approfondissement de sa vie spirituelle, prête à s’engager dans une dynamique de changement ou de transformation. Je pensais spécialement à celles et ceux qui sont sans lien particulier avec une Église ou une autre institution religieuse.

*

La transcendance n’est rien sans immanence. La spiritualité n’est rien si elle n’est pas radicalement humaine et amoureuse de notre forme humaine. La non-dualité n’est rien tant qu’elle n’est pas une histoire d’amour avec le désordre de la dualité. Si Dieu a pris corps en Jésus, ce n’est pas pour rien !

*

Un jeune enfant vivant en pleine campagne rentre un soir de l’école et déclare : « La mer est salée ! » Son père lui répond un peu taquin : « Comment c’est possible ? La rivière qui coule ici vers la mer n’est pas salée. » Le doute s’installe et l’enfant n’a plus d’autre ressource que de se défendre en disant : « C’est la maîtresse qui l’a dit ! »

Arrivent les vacances ; la famille part pour la Côte d’Azur. Dès le premier jour, l’enfant court à travers la plage pour jouer dans l’eau. Les vagues l’éclaboussent. Il passe la langue sur ses lèvres et il s’exclame : « Maintenant je sais qu’elle est salée. »

Nils Phildius dans Se goûter un en dieu – Approche non duelle de la spiritualité chrétienne

Une pièce musicale Покаянный псалом – Psalm 50/51 (orthodox chant)