Archives de la catégorie ‘Pauses musicales

Dans la main de la terre   Leave a comment

Il y avait peut-être cent ans qu’elle était là, ou peut-être juste un instant. Le vent de la nuit lui caressait le visage et je ne saurais vous dire où était son pays, où était sa maison, si elle était femme de marin, de paysan, d’exilé ou d’émigrant, si elle avait franchi la mer, une montagne ou l’océan.

La terre semblait être derrière elle ; en la voyant marcher on pouvait imaginer qu’elle la portait toute seule sur ses épaules.

Allez donc savoir ce qu’elle s’en allait chercher, ce qu’elle aurait aimé entendre cette nuit-là. La nuit, les regards des hommes s’éteignent un peu, on dit que la lumière est à l’intérieur, dans un village, au fond d’un port, en haut d’une montagne, un phare dans l’océan ou bien une étoile dans le ciel.

À chaque chant qui résonnait elle accordait son âme, elle accordait ses pas. Elle disait qu’elle voulait apprendre le chemin jusqu’aux plus beaux signaux du monde, jusqu’à la beauté qui unit les hommes et les peuples.

Son rêve, elle l’écrivait de quatre mots : l’unité qui rassemble, la diversité qui enrichit. Dans chaque chant du monde elle voulait graver une alliance, une reconnaissance, dans chaque langue elle voulait apprendre la part d’altérité, d’intelligence et d’humanité.

Elle disait que c’était cela la plus belle promesse d’avenir, de paix, de richesse du monde. Un jour le poète a écrit pour elle « l’homme n’est ni grand ni petit, il a la taille de ce qu’il sait aimer et respecter ».

Elle, elle répondait que toute la vie il fallait apprendre à être l’invité de l’autre, l’invité du monde, que c’était cela l’hospitalité. Il y a peut-être cent ans qu’elle marchait ainsi, ou peut-être un instant, c’était cela sa fidélité. Le chant d’amour qui fait pleurer les yeux d’un peuple ne peut à tout jamais laisser indifférent l’âme du monde, c’était cela sa paix.

Ce soir, entre la mer et l’océan il y a peut-être quelques lumières de plus dans la main de la Terre, là où rien n’est séparé, là où s’additionnent et se reconnaissent toutes dignités du monde, là où des enfants de Bretagne ont écrit un jour « tous ces pays dispersés par le vent, les champs de blé dans la poche des paysans, et l’océan qui n’a plus pour frontière que la graine emportée par une main d’enfant ».

Ce soir… ce soir le pain sera blanc à la table d’hôte ; passant, demeure ici pour le partager. Il y a peut-être cent ans qu’elle marchait ainsi ou peut-être un instant ; elle disait que cette beauté-là est invincible, elle disait que cette beauté-là est invincible.

Texte de G.F. Bernardini

Une prestation sur ce texte de I Murvini – Dans la main de la terre

 

Publié 14 août 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Le mariage du ciel et de la terre   Leave a comment

Pause musicale pour redécouvrir l’univers de Hildegard Von Bingen interprétée par Catherine Braslavsky et Joseph Rowe.

Tirée de l’album Le mariage du ciel et de la terre

Publié 9 août 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : ,

Voyage sur les notes de musique   Leave a comment

Une pause musicale sour le signe du voyage dans un autre monde, celui de l’envolé des notes magiques.

Une guitare, deux peaux tendues, six cordes et vingt doigts qui vibrent dans l’instant présent et nous font voyager dans la magie de l’instinct du des musiciens.

Estas Tonne de son nom complet Stanislav Tonne, né en Union soviétique, est un auteur-compositeur et guitariste qui se définit lui-même comme un troubadour des temps modernes.

Yonatan Bar Rashi est un percussionniste israélien qui a fait partie de beaucoup de projets musicaux tout au long de sa carrière.

Une pièce musicale avec Estas Tonne et Yonatan Bar Rashi – Walking in Geneva

Publié 4 août 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : ,

La valse des roses   2 comments

Toute notre vie une valse merveilleuse. Danser et essayer de suivre la musique … la musique incroyable de l’âme. À regarder jusqu’à la fin.

Eugen Doga – Gramofon

Publié 29 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : , , ,

Pause musicale en rock et belles oreilles   Leave a comment

Une pause musicale particulière, avec une touche d’humour.  Le groupe Rock et Belles Oreilles (RBO) a sévi au Québec pendant 14 ans. Ce groupe à l’humour parfois cinglant a été actif de 1981 à 1995. Il est encore présent dans l’imaginaire collectif.

Voici le Medley Rock et Belles Oreilles regroupant des extraits de chansons parodie (I want to pogne, Pourquoi se droguer, le Feu sauvage de l’amour et Arrête de boire) lors du spectacle de La Symphonie du Québec en 1994.

Les paroles de I want to pogne sur http://lyriz.progysm.com/chanson.php?idlien=668 (pogne est une expression voulant dire voulant séduire)

Les paroles de Pourquoi se droguer sur http://lyriz.progysm.com/chanson.php?idlien=654

Les paroles du Feu sauvage de l’amour sur https://www.flashlyrics.com/lyrics/rock-et-belles-oreilles/le-feu-sauvage-de-lamour-34

Les paroles d’Arrête de boire sur https://www.flashlyrics.com/lyrics/rock-et-belles-oreilles/arrete-de-boire-35

Publié 26 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : ,

L’amour à l’unisson   Leave a comment

Une chanson que mon ami Tonatiuh m’a fait découvrir. Merci et ‘a vous de partager.

L’ amour à l’unisson interprétée par  J.B.Jo est une chanson inspirée du projet scolaire « La beauté des différences » vécu par de jeunes élèves du Québec ayant un trouble du spectre de l’autisme.

Il s’agit d’une chaîne de paix, de tolérance et d’amitié partagée dans plus de 75 pays. Au-delà de nos multiples différences, la chanson exprime que nous sommes tous des enfants de la Terre marchant dans ses sillons. Alors, partageons L’amour à l’unisson!

 

Pour en savoir plus : http://www.leveil.com/actualites/une-chanson-pour-celebrer-la-difference-et-servir-la-cause-de-lautisme

Une chanson de J.B. Jo – L’amour à l’unisson

Publié 17 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : , , ,

Plus qu’une pause musicale   Leave a comment

Je vous propose une pause musicale sublime, tant pour les oreilles, pour les yeux que pour l’âme.

Sidi Larbi Cherkaoui et Woodkid – I will fall for you

Paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/1094050.html

Publié 13 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :