Archives de la catégorie ‘Textes de mon cru

L’image du cœur   Leave a comment

ImAGE amour musique

 

L’image du cœur représentant l’amour est maintenant bien intégrée collectivement et consommée par beaucoup d’entre nous. Nous retrouvons autour de nous, des références constantes à cette image. Il y a même des personnalités du monde des affaires et des artistes qui forment un cœur avec leurs doigts lors de certaines apparitions publiques. Ils expriment leur amour.

Cette image est l’un des facteurs d’identification universelle, d’agrégation,  permettant d’espérer le monde unifié, mais sans toutefois réellement susciter un réel mouvement profond de masse. Nous le savons tous, il y a encore des guerres, des attentats, des insultes, des luttes de pouvoir, des batailles, du sexisme, du harcèlement et j’en passe. Au plan politique, ceux qui ont essayé de récupérer cette image se sont retrouvés au cœur (un jeu de mots?) de tensions religieuses.

Bien que cette image ait une longue histoire, sa propre mythologie, son interprétation est avant tout singulière et ancrée dans le mystère, c’est-à-dire qu’elle est partagée entre initiés d’appartenance ou d’allégeance.

À mes yeux, les mots ont une couleur. Ainsi, pour certain la perception du mot amour est d’un rouge foncé, intense, passionné pouvant sous ses diverses modulations entraîner l’inconvenance pour d’atteindre un but. Avec cette teinte, ultimement, on peut mourir, se perdre ou tuer, etc.

Pour d’autres, le mot amour est d’un rouge pastel, tendre, suscitant la compassion et le partage. Cet amour ne vise aucune dépendance et recherche l’union des singularités. Ultimement, on peut se perdre à se fondre pour les autres.

Et il y a une multitude de couleurs sur la palette des perceptions accessible à notre cerveau.

Alors, les initiés d’une teinte se retrouvent et parlent aux autres apatrides en ayant en perspective que leur point de vue. Ces autres d’appartenance différente ne perçoivent trop souvent que les quelques nuances manquantes selon leurs perspectives et ils espèrent convaincre sur ces particularités.

Les personnes les plus souriantes et heureuses que j’aie croisé ont une vision inclusive de l’amour, sans s’attacher à une forme précise. Ils acceptent les différentes manifestations et ils en puisent les aspects positifs, créateurs et porteurs d’ouverture. C’est toute la différence entre imposer sa vision et en dépendre, ou apprécier les différentes teintes avec attention sans prendre pour soi, laissant s’écouler le mouvement de la vie.

Je vous souhaite de découvrir de nouvelles facettes de l’amour.

Une chanson de Francis Cabrel interprétée par les Enfoirés – Tout le monde y pense

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 20 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Inukshuk   2 comments

INUSKSHUK.png

 

Ils ont tiré des pierres et il y a eu de morts et, des blessés. Mon cœur est triste de cet autre attentat à la vie.

Je me suis agenouillé et j’ai pris chacune de ces pierres. Je les ai retournées, une à une, pour sentir l’énergie de la personne qui a cru juste d’atteindre à la vie d’une autre personne. Chaque pierre portait l’énergie de la peur, des préjugés, du jugement et de l’ignorance.

Leurs pseudo guides spirituels, leur ont appris la haine et l’imposition d’une idéologie au lieu de leur apprendre à transformer la peur en geste solidaire, les préjugées en questionnements, le jugement en apprentissage de l’attention, et l’ignorance en exploration des connaissances.

J’ai pris les pierres, une à une, les larmes aux yeux, et j’ai fait une structure de pierre montant vers le ciel.

J’ai fait des Inukshuks pour chacune des victimes, ces structures de pierres ayant une forme humaine, et j’ai murmuré au vent le sens de ce mot Inukshuk ce qui a la capacité d’agir comme un être humain afin de libérer les pierres de cette énergie de haine inutile. Et mes pensées sont de tout cœur avec les familles touchées par ce drame.

Une chanson de The People Behind The Inukshuk: Celina Kalluk – Siipinngua

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 19 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Conjuguer l’amour   Leave a comment

ImAGE enlacés

Il y a des relations qui sont des havres de paix, des ports, d’où toutes nos activités personnelles s’organisent. Ces relations de couple sont précieuses.

Et, il y a l’amour intense qui nous transforme. Même chez l’individu le plus las, cet amour est un grand réveil. Lorsqu’il s’ouvre, cet amour naissant, l’autre dans un premier temps, puis le monde se révèle stupéfiant.

Celui qui connaît cet état n’arrive plus à vivre dans la grisaille inerte de la fermeture et de l’indifférence. Celui qui est épris de ce sentiment désire aimer avec attention, avec compassion, et suivre cet élan. Et c’est là que doucement, tout se transforme.

Les amours intenses sont des moments d’accélérations du processus de mutation personnelle, créant des mouvements vers l’avant pour faire de nous une personne meilleure.

Il ne faut pas tenter de prendre, d’ancrer et de figer dans le temps, mais plutôt de quitter le connu pour vivre l’aventure humaine sous l’une de ses formes les plus grandioses.

Que l’on soit singulier ou pluriel, à l’imparfait, au plus-que-parfait ou à l’incitatif présent, je t’aime est un mode unique et intarissable.

Une chanson des Enfoirés A quoi ça sert l’amour 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 18 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Démonstration de paix pour Barcelone   Leave a comment

respect

Des mots de Khalil Gibran m’ont toujours interpellé.

 Ne désespérez pas, car au-delà des injustices de ce monde, au-delà de la matière, au-delà des nuages, au-delà de l’éther et de toutes choses, il est une force qui est justice, compassion, tendresse et amour.

Une chanson de Bono And The Edge (U2) – One

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 17 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Attention, je suis dans un corps à l’ouvrage   Leave a comment

Cerveau univers

La conscience a longtemps été conçue comme une entité immatérielle au-delà de notre corps. L’état des travaux de recherches en neuroscience démontre maintenant qu’au contraire, la conscience est le résultat d’opérations chimiques et électriques dans le cerveau.

Ainsi, même si nous avons la perception que notre esprit semble sortir de notre corps lorsque nous réfléchissons à des concepts abstraits par exemple en faisant de la méditation, donc le corps inerte, notre conscience émane de notre cerveau et chaque pensée correspond à une activité particulière en son sein.

Il en est de même pour l’inconscient, alors qu’encore là, le cerveau traite en sourdine une multitude d’informations en parallèle.

Développer uniquement le potentiel de nos activités cérébrales est à terme une limitation que nous nous imposons. Un corps sain dans un esprit sain est plus que jamais à prendre en considération.

La neuroscience est très instructive et nous permet de déboulonner des idées préconçues, notamment, selon Étienne Koechlin et Sylvain Charron, du Laboratoire de neurosciences cognitives de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), nous ne sommes pas capables de faire deux choses en même temps. Je m’excuse auprès de ceux qui en sont convaincus.

Ainsi, selon  Earl Miller, spécialiste en neurologie au Massachusetts Institute of Technology, travailler en mode multitâche demande plus d’énergie au cerveau que le mode monotâche et du coup augmente considérablement le risque de faire des erreurs. C’est pourquoi notamment texter et conduire une voiture n’est pas un bon plan.

La conscience est à développer par nous et en nous, à partir du potentiel de notre corps.  L’attention est la clé de nos résultats. Lorsque notre travail devient multitâche, il est encore plus important de développer l’attention par l’entraînement de l’esprit, afin de mieux travailler en séquences continues.

Alors,

je pense, donc je peux développer ma conscience.

Je suis dans mon corps.

Il est sain d’être sain.

Faire plusieurs choses à la fois permet de mieux créer des erreurs.

L’attention est à utiliser sans modération.

 

Une chanson de Yoav – One by one

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Appât rance   Leave a comment

ImAGE Monde intérieur

Il n’est pas toujours évident de franchir la perception du corps d’un humain pour accéder à l’appréciation de son être, de sa nature propre. J’ai découvert au fil des ans tant de personnes dont l’apparence créait une première impression négative, comme si le handicap était dans les faits dans notre propre regard.

Par exemple, une personne à l’allure austère et renfermée qui avait un cœur grand comme le monde et qui était très attentionnée. Ou une personne qui semblait se foutre de tout et qui ne cessait de rire, mais qui transmettait pourtant, pour celle ou celui qui savait écouter, une humanité si profonde.

Il y a des formes de beauté incompatible avec l’amour véritable tout comme la bonté qui n’est pas toujours présente chez la personne qui parle à tout le monde. L’appât est souvent un piège.

Il y a des gens qui nous permettent de découvrir par-delà les apparences ce que notre esprit n’avait pas su concevoir.

Ils ne sont pas en représentation, ils sont simplement.

Ils m’ont appris à découvrir l’être au lieu d’en saisir que la forme de l’aventure humaine.

Ils ont inspiré le partage au lieu de tout ramener à soi.

Ils ont valorisé l’échange au lieu d’exercer un pouvoir et un contrôle.

Le chemin du plaisir ne s’arrête pas aux contours du corps, il faut rejoindre le cœur de l’être et le laisser nous amener là où le battement de la vie nourrit notre nature propre et transcender nos différences. Encore aujourd’hui, qui autour de nous est un trésor à découvrir?

Une chanson de Richard Desjardins – Jenny

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 16 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Le fantome de la peur   Leave a comment

Je me suis réveillé l’autre nuit, et je suis allé marcher un peu, afin d’apprécier le calme et les étoiles.

Quelle ne fut pas ma surprise d’être interpellé par une entité, un fantôme! Il errait comme cela et s’est approché de moi. J’étais calme et je l’ai accueilli. Ce fantôme semblait surpris par mon attitude, comme si j’aurais dû avoir peur.

Je lui ai simplement dit bonne nuit, prenant lentement conscience que je ne rêvais pas.

Le fantôme m’a dit qu’il était venu pour me révéler des choses me concernant.

Je me souviens que cela m’a grandement surpris, car pour moi, la vie est une suite de révélations. Mais bon. Je lui ai demandé pourquoi. Il m’a répondu qu’il ne cherchait qu’à m’aider.

C’est alors que j’ai eu un grand fou rire. Cela est sorti de bon cœur, car à mes yeux, c’est lui en sa qualité de fantôme qui avait le plus besoin d’aide. Lui qui était toujours en transition entre deux mondes, errant avant de terminer son passage. Après l’accalmie, je me suis excusé et je lui ai partagé ma perception. Il n’a pas semblé surpris outre mesure, mais il m’a écouté attentivement.

J’ai essayé de lui expliquer le plus simplement que je pouvais que pour moi la mort n’avait pas la représentation d’un arrêt définitif, mais plutôt celle d’un passage ou d’une transformation. Puis, je me souviens lui avoir demandé ce dont il le retenait ici.

Devant le silence, je me suis mis à lui parler d’anxiété. Je lui ai parlé de ces fois où nous sommes en attente avant l’événement et que nous sommes figés. J’ai pris quelques exemples ou nous vivons de l’anxiété, soit avant la visite chez le dentiste, la première rencontre amoureuse, le premier travail, la préparation d’un examen. Dans cet état, nous redoutons une situation hors de notre contrôle, voire un danger, avant qu’il ne survienne. Nous sommes alors déphasés et il peut même survenir des crises d’angoisse. Il m’a regardé avec compréhension.

La peur devient souffrance lorsque nous sommes limités par nos propres possibilités et impuissants face à une situation. La peur d’avoir peur est une émotion puissante qui peut nous empêcher d’avancer.

Il n’y a pas de remède miracle pour se calmer, retrouver son souffle, recentrer son énergie sur ce que nous contrôlons. Il y a des petits trucs personnels que nous avons développé pour nous redonner notre capacité d’agir. Certains vont lire, d’autres, marcher, bref, détourner notre attention des pensées obsédantes pour, par la suite, voir les choses avec plus de sérénité. Les personnes ayant un talent artistique vont se mettre à créer pour sublimer leurs peurs. L’art permet d’extraire le positif de notre imaginaire.

Il m’a regardé sans dire un mot, comme si mes paroles avaient touché son âme en partance et qu’il envisageait le voyage. Il se mit à fredonner un air doux et aérien. Le chant d’un elfe serait surement comparable. Puis, il s’est éloigné tout doucement puis il a disparu comme par enchantement.

À mon réveil, je ne savais toujours pas à quel fantôme j’avais bien pu parler.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman – Peur de rien Blues

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 15 août 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :