Profite du voyage

citation danse Nietzsche

Nous sommes de passage sur le chemin de vie sur Terre. Autant prendre le temps de profiter du voyage, d’apprécier le paysage, de s’enrichir de la vision des autres sans laisser les intempéries et les tempêtes relationnelles nous enfermer dans des espaces sans perspectives.

En fait, il est bon de faire le point régulièrement et de s’assurer que nous sommes là pour vivre réellement, c’est-à-dire découvrir, explorer et partager ce que nous faisons germer depuis notre naissance.

Ne perds pas trop d’énergie à vouloir prendre une place, car tu devras un jour la quitter. Occupe-toi d’être, autant dans les moments les plus beaux que dans les moments plus difficiles, car nous avons autant à apprendre de ce que nous aimons que des événements imprévisibles et inconnus.

Chacun de nous possède une nature qui lui est propre, un état singulier de conscience à la fois fragile et résilient, un état de conscience où l’ombre joue avec la lumière, où la beauté n’attend que le regard, et qui n’a pas besoin de vérité pour exister.

Cherche les relations où il est possible de partager ce qui est bon en toi. Tu ne trouveras jamais un clone de toi, alors ne perd pas ton temps à convaincre. Cherche les relations qui assument la différence, où les bras sont accueillants, la parole attentive à l’autre, disposée à apprendre et à se remettre en question.

Prends le temps d’entretenir les échanges de façon à permettre à la joie de s’y épanouir.

Une pièce musicale de Daniel Bélanger – Les disparitions sélectives

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.