Archives de avril 2008

A la source de l’amour   Leave a comment

Celui qui, par quelque alchimie

sait extraire de son coeur,

pour les refondre ensemble,

compassion, respect, besoin,

patience, regret, surprise et pardon

crée cet atome qu’on appelle l’amour.

           

 Khalil Gibran

Publié 29 avril 2008 par dandanjean dans Réflexion

Les rides de la sagesse…   Leave a comment

visage nature

Les illusions que nous avons perdues

Laissent des marques sur notre corps

Elles sont des vérités trouvées

L’espression de notre âme

https://www.youtube.com/watch?v=lfLGpPw6vfc

Publié 26 avril 2008 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : ,

Revivre   Leave a comment

Il y a quelque chose dans cette chanson qui inspire une grande lueur d’espoir…

Revivre

Daniel Bélanger

Dans un miroir
Trop grand pour moi
J’ai vu mes yeux
Baigner dans du liquide
Je n’ai pas cru d’abord
En mon chagrin
D’autant que je ne pleure
Plus jamais
Mais en fouillant
Juste un peu plus
J’ai trouvé des motifs
Bien assortis
Et des raisons plus qu’intéressantes
Pour comprendre ce qui m’arrive

C’est qu’il ne m’arrive plus rien
Tous les jours de mon âge m’ont endormi
Jamais plus rien
Plus de voyages, presque plus d’amis
C’est très restreint
En termes de loisirs et de plaisirs

Alors dans ce miroir
Trop grand pour moi
J’ai vu ma bouche
Dessiner un sourire
Je n’ai surtout pas cru
En ma deuxième chance
D’autant que je ne gagne
Jamais à rien
Mais en y songeant
Juste un peu plus
Et sachant que ça fera mal
j’ai décidé de changer
Que peut-il se produire de pire
Que rien ?

Et je crois que tout arrive
Tout vient à
Qui sait mourir
Pour mieux revivre
Ce n’est pas sans peine
Je crois qu’on revient mieux
Après le deuil de soi-même
Que tout vient
À qui sait mourir
Pour mieux revivre
Ce n’est pas sans peine
Je crois qu’on revient mieux
Après le départ de soi-même
Que tout vient
À qui sait mourir
Pour mieux revivre

Publié 22 avril 2008 par dandanjean dans Musique

Le sang de l’Éden   Leave a comment

J’ai été saisi de la vision,
J’ai été happé par cette fenêtre
J’ai vu les ténèbres de mon coeur
J’ai vu les signes de ma dégénérescence
La vision était là depuis le début
Et l’obscurité a encore du travail à faire
Pour délier les nœuds de la corde qui me retient
Les anges sont prêt, comme les saints
Oh ils sont assis là en haut
ils regardent ce qui s’achète

Dans le sang de l’Eden
Liant la femme et l’homme
l’homme de la femme
Et la femme de l’homme
Dans le sang de l’Eden
Liant la femme et l’homme
Nous voulions l’union
Oh l’union de la femme
La femme et l’homme

Mon corps a sûrement glisser
Je crois que je me suis perdu dans cette descente
Oui, je pense que je t’ai perdu dans cette attente
Je ne peux pas obtenir d’assurance pour tout
Tu sais ils ne prennent pas de crédit, seulement l’or
Est-ce un poignard ou un crucifix qui semble luire
Vous le détenez si étroitement dans votre main…
Et pendant tout ce temps la distance s’accroît entre vous et moi
Je ne comprends pas… la descente, l’attente…

Dans le sang de l’Eden
Liant la femme et l’homme
l’homme de la femme
Et la femme de l’homme
Dans le sang de l’Eden
Liant la femme et l’homme
Nous voulions l’union
Oh l’union de la femme
La femme et l’homme

Vous m’emmener, à ma demande
Dans cette tendresse, je suis errant, flottant,
Aucune certitude, on ne peut compter sur rien
Holding,  le hit pour un moment
Que ce soit un moment, ce moment
Oh pour un moment d’oubli, un moment de bonheur  
Je peux entendre le lointain tonnerre  
Inouïe d’un million d’âmes 
Bruit de chaque créature pour parvenir à un confort
Pour le remplissage du vide

Dans le sang de l’Eden
Liant la femme et l’homme
l’homme de la femme
Et la femme de l’homme
Dans le sang de l’Eden
Liant la femme et l’homme
Nous voulions l’union
Oh l’union de la femme
La femme et l’homme
 
Dans le sang de l’Eden
Nous avons fait tout notre possible
Dans le sang de l’Eden
Avons vue la fin avant que tout soit commencé
Avec l’homme de la femme
Et la femme de l’homme
On a tous rêvé à l’union
Oh, l’union de la femme, la femme et l’homme.

Le sang de l’Éden a coulé à travers moi
Coulé dans mes veines
Le sang du Gardien se précipite à travers moi
Je suis sûr que quand il n’y a rien qui subsiste
Subsiste le sang de l’Éden coulant à travers moi
Je la ressens dans mes os

Le sang du Gardien se précipitant à travers moi
Rependant ce que l’homme et la femme possède

Publié 13 avril 2008 par dandanjean dans Réflexion

La bonté en pratique   Leave a comment

Une chaîne de bonté qui fait des petits

 

Patricia Cloutier

Le Soleil, Québec

 

En entrant dans l’auditorium, ils ont échangé quelques «Ta yeule!» «Touche-moi pas, toé!» et «C’est donc ben plate!». En ressortant, la plupart des élèves de l’école secondaire Samuel-De Champlain ont quand même pris une fiche d’inscription au concours Passez au suivant. Sous leurs airs de durs, ils avaient le goût de faire du bien autour d’eux.

 

Inspiré de l’émission et du film Donnez au suivant, le concours lancé vendredi en est à sa deuxième année dans cette école de Beauport. Et déjà, la chaîne de bonté a fait son travail, car l’école secondaire La Seigneurie, aussi de Beauport, et la Polyvalente de Saint-Georges de Beauce ont développé des initiatives similaires.

 

«Au lieu de punir les étudiants quand ils sont violents ou quand ils intimident les autres, on les récompense pour leurs gestes altruistes», soutient Hugues Frigon, psychoéducateur à Samuel-De Champlain.

 

Durant une semaine, les étudiants sont invités à faire une bonne action en échange d’un bracelet lumineux, qui les identifie comme faisant partie de la chaîne de bonté. Ils sont aussi invités à inscrire un souhait, qui ne doit pas dépasser 200 $, qu’ils voudraient voir se réaliser pour quelqu’un d’autre.

 

L’an dernier, Jérémie avait souhaité à son frère Benjamin d’aller voir son humoriste préféré, Martin Matte. «Nos parents venaient de se séparer et il ne riait presque jamais, alors je me suis dit que ça lui ferait du bien», commente-t-il. Son souhait a été sélectionné à l’occasion d’une soirée de gala, avec tous les finalistes. «La salle était pleine et l’ambiance était survoltée. On a même donné un petit chien directement sur scène!», raconte Martin Légaré, psychologue de l’école. «Ça vaut la peine, car les étudiants embarquent», indique M. Frigon.

Publié 12 avril 2008 par dandanjean dans Actualités et politique

Leçon du père Ovide… oups   Leave a comment

La meilleure façon de recouvrer la liberté,

c’est de rompre les chaînes qui blessent le coeur

et de mettre un terme à son tourment.

L’homme doute de sa liberté

parce qu’il ignore la portée

de la présence du pouvoir de l’amour.

Publié 10 avril 2008 par dandanjean dans Réflexion

Sache être bon   Leave a comment

Un chant de l’Inde me hante ce soir

  

 

A tout homme

Qui a le cœur bon

Et qui aime les hommes

Les voulant ainsi

Plus heureux

Et plus paisible

Que lui-même

Je dis… pour tous ceux

Qui n’ont pu le dire

Et le redit

Pour tous ceux

Qui l’ont dit

Et redit tant et tant…

 

Sache être bon mon frère

Envers celui qui t’est de mal

Car il n’y a que la bonté

Pour rendre le mal à la bonté

Car il n’y a que la bonté

Pour faire germer la bonté

 

Sache être amour mon frère

Envers celui qui te hait

Car il n’y a que l’amour

Pour rendre la haine à l’amour

Car il n’y a que l’amour

Pour faire croître l’amour

 

Sache être paisible mon frère

Envers celui qui t’est trouble

Car il n’y a que la paix

Pour rendre le trouble à la paix

Car il n’y a que la paix

Pour faire fleurir la paix

 

 

Savoir être bon,

Savoir être amour,

Savoir être paisible

C’est savoir accepter

En soi toute chose

Avec la toute quiétude du lac

Qui sait prendre en lui

Autant les ombres de la nuit

Que les clartés du jour…

 

 

 

 

Publié 5 avril 2008 par dandanjean dans Réflexion

%d blogueurs aiment cette page :