Archives du tag ‘bonheur

Le temps de rire… et d’en rire   2 comments

ImAGE Paix verte

 

J’ai ouvert les yeux,

mais ce n’était pas assez,

je me suis levé

et j’ai ouvert la porte

puis je suis rentré.

Tout était nouveau pour moi,

j’ai pu ouvrir mon porte-monnaie

pour posséder

les biens, les relations, le statut.

Puis, on m’a demandé

d’ouvrir mon jardin secret.

J’ai accepté et j’ai partagé

ce que je cultivais

Et on m’a demandé

de lâcher prise,

Alors j’ai ouvert une fenêtre.

Puis, deux

Puis, trois,

et en fin de compte

j’ai ouvert toutes les fenêtres à ma disposition.

Et cela a fait un temps,

puis on m’a demandé

d’ouvrir mon cœur,

je l’ai fait

mais, j’ai laissé

mes mains toutes proches

pour me protéger.

Puis, j’ai donné accès

aux battements en moi.

Cela n’a pas suffi,

Et on m’a demandé

d’ouvrir mon âme,

puis, ma nature profonde,

puis,

j’ai eu peur de mourir

en ayant ouvert

tant de parcelles de moi.

J’ai eu froid dans le dos.

Et j’ai eu le goût

de refermer tout ce que j’avais ouvert,

de me coucher

et d’oublier ces demandes incessantes

Mais… mais…

J’ai préféré garder l’ouverture

tout en utilisant parfois la fermeture

pour me calmer

et sentir la joie monter

et j’ai laissé se détacher

ce qui me dépossède

j’ai repris possession de moi

et d’un simple rire,

j’ai laissé s’envoler la folle pensée

d’attendre de recevoir mon bonheur

de quelqu’un d’autre.

Nous sommes si occupés à essayer de nous ouvrir

que nous avons oublié comment se connecter,

non pas uniquement pour télécharger, recevoir,

mais aussi pour émettre et donner.

Il est si facile d’oublier

la magie qui existe

et émane de la simplicité de la vie

qui pourtant repose

autour de nous.

Alors maintenant,

si j’ouvre quelque chose,

c’est pour vivre.

Si je ferme quelque chose,

c’est pour vivre,

connecté et interdépendant.

Je ne suis pas et je vis

le souffle du temps

entre chaque battement de cœur.

 

Une chanson de Xavier Rudd et Izintaba – Time to Smile

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Publié 24 juillet 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Sans temps   Leave a comment

AAEAAQAAAAAAAAdjAAAAJGQ1NDg4MzgzLTdhZjQtNDNmYy1iYjQwLWJlYWNjMGQzOWE0OQ

La dame aux cheveux blancs était assise dans le parc, elle rayonnait d’une joie enfantine. J’avais un réel plaisir à la regarder.

J’avais l’impression qu’une sorte de grâce l’entourait, comme si elle était à l’aise avec elle-même ainsi qu’avec ce que la vie lui avait apporté.

Je suis allé la voir pour lui parler.  Tout sourire, elle était très présente à moi. Je lui ai exprimé mon plaisir à apprécier son état paisible et rayonnant.

Avec un grand sourire, elle m’a répondu qu’elle expérimente la vie et que c’est merveilleux. Les mots semblaient danser à mes oreilles, ils étaient plus que la réponse à mon commentaire, ils reflétaient sa présence authentique.

Cette dame m’a permis de revisiter l’innocence bienheureuse, cette expérience profonde de vie. Aussi, elle m’a partagé quelques éléments de sa sagesse acquise.

Je suis reparti avec cette simple vision d’acceptation et d’émerveillement au regard de la vie en perpétuel changement.

Et j’ai perdu la notion du temps…

Une chanson de Santana avec Everlast – Put Your Lights On

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 21 juillet 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Et si parfois le bonheur dérangeait?   Leave a comment

P1070798

Vous est-il déjà arrivé d’exprimer votre bonheur, de dire que la vie est belle et d’avoir un proche qui vous interpelle en disant que la vie est injuste? Par exemple, elle peut vous exprimer qu’elle est en train de vivre quelque chose de difficile et qu’elle est triste. En fait, elle vous renvoie le message que parfois la vie est dure.

Et vous êtes perplexe.

Oui, d’une part, vous comprenez cette souffrance, et ce besoin de la partager.

Oui, d’autre part, vous comprenez que vous dérangez avec l’expression de votre bonheur, suscitant cet arrière goût d’excuse d’être si bien!

Oui, trop souvent vous avez déjà vécu cette situation, et vous savez que tout passe, plus vite que l’état d’esprit dans lequel nous nous emprisonnons.

Prendre au lieu de vivre la vie, c’est vouloir posséder ces enfants, vouloir qu’ils nous aiment, qu’ils nous parlent régulièrement, qu’il partage notre vie, nos valeurs, nos croyances et se posséder mutuellement. Pourtant, c’est normal quand il y a de grandes différences de ne pas se rejoindre.

Prendre au lieu de vivre la vie, c’est refuser d’être triste, c’est refuser de souffrir, c’est refuser de comprendre, et laisser les chaînes de notre esprit nous maintenir au mur de nos peurs et de notre ignorance.

Vivre, c’est autant exprimer sa tristesse que sa joie, c’est chanter, c’est chuchoter, c’est s’ouvrir, c’est encore apprendre, bref, créer sa propre vie.

Nous sommes en paix quand nous laissons vivre les autres, et qu’il y a une communication signifiante avec les proches et non une communication par attachement. Je parle de communiquer avec des personnes qui ont le désir d’échanger et non parler pour maintenir les liens.

Il y aura toujours une personne autour de nous qui souffre, une personne malheureuse, et même parfois, ce sera notre tour. En saisir les encrages des chaînes et ne pas juger n’est pas toujours facile.

C’est lorsque le bonheur dérange que nous mesurons l’importance de la compassion et de l’attention. Nous avons ce pouvoir d’accompagner les proches vers un état plus paisible et créatif.

Je fais le souhait que vous soyez des plus heureux.

Une chanson de Christophe Maé – Il est où le bonheur

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

 

Publié 3 juillet 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

De Toronto, une vision du bonheur   Leave a comment

Une petite escapade de quelques jours à Toronto, je vais tenter de soulever certains aspects de cette ville. Mes réflexions en seront sûrement teintées au cours des prochains jours.

Pour commencer, une petite vidéo de Neo-bienêtre qui nous fait découvrir la vision du bonheur tel que vécu par une torontoise. Comme quoi, il y a lieu d’enrichir notre vision par l’ouverture aux autres.

Portrait de Christina enseignante à l’université élémentaire à Toronto qui répond à la question « C’est quoi le bonheur pour vous?

 

Publié 23 juin 2017 par dandanjean dans Voyages et errances

Tag(s) associé(s) : , ,

Sortir de la souffrance   Leave a comment

thay_duncan_berry

L’océan de souffrance est immense, mais si vous vous retournez, vous verrez la terre. Même si la graine de souffrance en vous est très forte, n’attendez pas de ne plus souffrir pour vous autoriser à être heureux.

Lorsqu’un arbre est malade dans le jardin, il faut certes s’en occuper, mais il ne faut pas oublier non plus de regarder les arbres qui vont bien.

Même si vous avez de la peine dans votre cœur, vous pouvez apprécier toutes les merveilles de la vie. Le lever du soleil, le sourire d’un enfant, les fleurs et les arbres. La souffrance n’est pas tout.

Ne vous laissez pas emprisonner par votre propre souffrance. Si vous avez connu la faim, vous savez qu’avoir à manger est un miracle.

Si vous avez souffert du froid, vous savez apprécier la chaleur. Si vous avez souffert, vous savez apprécier les éléments de paradis qui sont présents.

Mais si vous restez enfermé dans votre souffrance, vous passerez à côté du paradis. N’ignorez pas la souffrance, mais n’oubliez pas non plus d’apprécier les merveilles de la vie. Pour vous-même et pour le bien de tous…

Thich Nath Hanh : Le cœur des enseignements du Bouddha

Une chanson de Richard Séguin – Il faut croire au bonheur

Publié 17 juin 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

Celle qui n’avait pas d’âge   2 comments

ImAGE rosée

 

Il y avait au cœur d’un village au nord du fleuve St-Laurent, une dame intrigante. Elle était d’une énergie communicative et toujours prête à aider les proches autour d’elle. À la regarder, on pouvait croire que la vie avait cessé de lui prendre du temps et qu’elle échappait à l’ouvrage de l’âge.

Aux personnes qui l’a questionnait sur son apparente jeunesse, elle répondait en souriant, qu’elle était jeune depuis longtemps dans son cœur.

Cette dame sans âge apparente était tellement enjouée qu’elle était un modèle pour beaucoup de ses amis.

Un jour, une dame qui venait tout juste de fêter ses 60 ans alla à sa rencontre et lui demanda :

Comment faites-vous pour être si bien malgré votre âge avancé? Je viens d’avoir 60 ans, et je suis triste et je commence à avoir peur!

La dame intrigante lui répondit :

Je comprends très bien ce que vous vivez, il m’arrive parfois de ressentir la même chose lorsqu’il y a un orage dans ma vie. Et je sais être patiente.

Bien sûr cela fait du bien de voir les nuages partir et d’apprécier autant la pluie bienfaisante que le soleil qui en partage la fraicheur.

Vous devriez voir les choses autrement, l’important n’est pas d’avoir un âge, mais d’être en son temps.

Une pièce musicale d’André Gagnon – Après la pluie

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 6 juin 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Petit traité de l’abandon   Leave a comment

Alexandre Jollien a passé 17 ans dans une institution pour personnes handicapées.

Philosophe de formation, il est l’auteur notamment de Éloge de la faiblesse, ouvrage couronné par l’Académie française, de Le métier d’homme, de La construction de soi, et du Petit traité de l’abandon.

Pensées pour accueillir la vie telle qu’elle se propose. Bon plaisir partager d’écouter ce grand homme.

 

Publié 1 juin 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :