Archives du tag ‘bonheur

De Toronto, une vision du bonheur   Leave a comment

Une petite escapade de quelques jours à Toronto, je vais tenter de soulever certains aspects de cette ville. Mes réflexions en seront sûrement teintées au cours des prochains jours.

Pour commencer, une petite vidéo de Neo-bienêtre qui nous fait découvrir la vision du bonheur tel que vécu par une torontoise. Comme quoi, il y a lieu d’enrichir notre vision par l’ouverture aux autres.

Portrait de Christina enseignante à l’université élémentaire à Toronto qui répond à la question « C’est quoi le bonheur pour vous?

 

Publié 23 juin 2017 par dandanjean dans Voyages

Tag(s) associé(s) : , ,

Sortir de la souffrance   Leave a comment

thay_duncan_berry

L’océan de souffrance est immense, mais si vous vous retournez, vous verrez la terre. Même si la graine de souffrance en vous est très forte, n’attendez pas de ne plus souffrir pour vous autoriser à être heureux.

Lorsqu’un arbre est malade dans le jardin, il faut certes s’en occuper, mais il ne faut pas oublier non plus de regarder les arbres qui vont bien.

Même si vous avez de la peine dans votre cœur, vous pouvez apprécier toutes les merveilles de la vie. Le lever du soleil, le sourire d’un enfant, les fleurs et les arbres. La souffrance n’est pas tout.

Ne vous laissez pas emprisonner par votre propre souffrance. Si vous avez connu la faim, vous savez qu’avoir à manger est un miracle.

Si vous avez souffert du froid, vous savez apprécier la chaleur. Si vous avez souffert, vous savez apprécier les éléments de paradis qui sont présents.

Mais si vous restez enfermé dans votre souffrance, vous passerez à côté du paradis. N’ignorez pas la souffrance, mais n’oubliez pas non plus d’apprécier les merveilles de la vie. Pour vous-même et pour le bien de tous…

Thich Nath Hanh : Le cœur des enseignements du Bouddha

Une chanson de Richard Séguin – Il faut croire au bonheur

Publié 17 juin 2017 par dandanjean dans Livres

Tag(s) associé(s) : , , ,

Celle qui n’avait pas d’âge   2 comments

ImAGE rosée

 

Il y avait au cœur d’un village au nord du fleuve St-Laurent, une dame intrigante. Elle était d’une énergie communicative et toujours prête à aider les proches autour d’elle. À la regarder, on pouvait croire que la vie avait cessé de lui prendre du temps et qu’elle échappait à l’ouvrage de l’âge.

Aux personnes qui l’a questionnait sur son apparente jeunesse, elle répondait en souriant, qu’elle était jeune depuis longtemps dans son cœur.

Cette dame sans âge apparente était tellement enjouée qu’elle était un modèle pour beaucoup de ses amis.

Un jour, une dame qui venait tout juste de fêter ses 60 ans alla à sa rencontre et lui demanda :

Comment faites-vous pour être si bien malgré votre âge avancé? Je viens d’avoir 60 ans, et je suis triste et je commence à avoir peur!

La dame intrigante lui répondit :

Je comprends très bien ce que vous vivez, il m’arrive parfois de ressentir la même chose lorsqu’il y a un orage dans ma vie. Et je sais être patiente.

Bien sûr cela fait du bien de voir les nuages partir et d’apprécier autant la pluie bienfaisante que le soleil qui en partage la fraicheur.

Vous devriez voir les choses autrement, l’important n’est pas d’avoir un âge, mais d’être en son temps.

Une pièce musicale d’André Gagnon – Après la pluie

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 6 juin 2017 par dandanjean dans conte, Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Petit traité de l’abandon   Leave a comment

Alexandre Jollien a passé 17 ans dans une institution pour personnes handicapées.

Philosophe de formation, il est l’auteur notamment de Éloge de la faiblesse, ouvrage couronné par l’Académie française, de Le métier d’homme, de La construction de soi, et du Petit traité de l’abandon.

Pensées pour accueillir la vie telle qu’elle se propose. Bon plaisir partager d’écouter ce grand homme.

 

Publié 1 juin 2017 par dandanjean dans Livres

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Le bonheur   Leave a comment

Et tout le monde s’en fout #7 – Le bonheur – Une autre édition qui nous éveille en nous faisant sourire. A juste titre, voici l’ Avertissement de ces concepteurs- Cette vidéo peut te pousser à te prendre en main.

Publié 16 mai 2017 par dandanjean dans Santé et bien-être

Tag(s) associé(s) : ,

De la Joie à souhait   Leave a comment

joie

Elle est l’un des plus beaux souhaits que nous pouvons formuler à quelqu’un que nous aimons. La joie!

Ce n’est pas la même chose que le plaisir.  La joie ne vise pas la satisfaction d’un désir ou d’un besoin; ou même une jouissance. La joie est ailleurs que le plaisir qui lui ne dure pas.

La joie n’est pas non plus le bonheur, ou le bien-être. Elle ne se manifeste pas nécessairement par un état d’euphorie, des rires, l’exaltation.

La joie est cet état constant et profond qui n’est pas compatible avec les hauts et les bas de la vie.

La joie se manifeste aussi bien dans le silence, que dans la danse, le chant ou le partage.

Souhaiter la joie c’est souhaiter à l’autre de goûter l’essence même de la Vie. C’est rappeler aussi que l’énergie de la joie est présente partout à qui sait porter attention, perpétuellement présente en toutes choses, et en tous les êtres, elle nous enlace dès que nous savons établir la symbiose.

Une chanson de Christophe Maé – Il est où le bonheur

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Publié 8 mai 2017 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Vision de la sagesse selon Frédéric Lenoir   Leave a comment

Frédéric Lenoir nous livre sa pensée au regard de la loi de l’ego qui fonctionne selon l’attraction et la répulsion.Il nous invite à tenter une issue différente. Ces concepts sont développés dans ses différents livres, dont La guérison du monde donc quelques extraits:

Le consumérisme comme seule voie de réalisation de soi entraîne dans une impasse un nombre toujours plus élevé de nos contemporains. C’est justement pour sortir de cette impasse que le développement personnel apparaît comme un des chemins de la guérison du monde.

On peut discerner en particulier trois maux que j’appellerai les « trois poisons » – parce qu’ils intoxiquent littéralement l’esprit humain. Ces poisons ne sont pas nés de la modernité : ils ont toujours existé dans le cœur de l’homme, ont toujours été à l’origine des problèmes auxquels ont dû faire face les sociétés humaines. Cependant, le contexte de l’hyper-modernité et de la globalisation les rend encore plus virulents, plus destructeurs. Bientôt, peut-être, annihilateurs. Ces trois poisons sont la convoitise, le découragement qui débouche sur l’indifférence passive, et la peur.

Pour s’épanouir, l’être humain a autant besoin d’intériorité que d’extériorité, de méditation que d’action, de se connaître lui-même que d’aller à la rencontre des autres. J’ajouterai que plus son action est importante, plus sa projection dans le monde est forte, plus le corps et la matière occupent une place déterminante dans sa vie, plus il lui faut se recentrer, aller vers l’intériorité, pour véritablement en assumer le poids et en maîtriser les conséquences.

 

Publié 23 avril 2017 par dandanjean dans Livres

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :