Archives du tag ‘entrainement de l’esprit

La loi de l’attraction   Leave a comment

nombril

Il en faut de la persévérance pour sortir de l’effet d’attraction de nos fausses représentations du monde, de nos préjugés. Toutes ces rotations autour de son propre nombril ne font que nous enfermer dans un univers clos et abrutissant.

Les personnes qui ont une couleur de peau différente sont moins précieuses!

Les pauvres sont les uniques responsables de leur sort!

Je suis meilleur croyant que toi!

J’ai raison!

Les personnes qui tournent en rond autour de leur nombril sont persuadées de penser, alors qu’ils se contentent de reformuler autrement leurs préjugés.

Cette force d’attraction ne tire son énergie que de la valeur que nous leur accordons et du sens que nous leur attribuons. Cette force d’attraction est créée par nous-mêmes.

Ouvrir son esprit pour ne plus ruminer, mais penser, tourner son regard vers les autres, accepter l’inconnu, accepter l’imprévu et laisser place à l’avènement de l’événement : voilà ce qui nous libère de notre force de rétention. Les chaînes de la certitude font alors place à l’acceptation de la vie telle qu’elle est et aux semences de l’émerveillement.

Une vie fondée sur la possession est moins libre, consciente et heureuse. Nous serons toujours retenus dans notre course par une force d’attraction. Il reste à savoir si nous désirons tourner autour de soi ou autour d’un soleil qui engendre la vie.

 

Une pièce musicale Pink Floyd – Us and Them

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/252683.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Oseras-tu?   Leave a comment

grandi ose

Tu sais cette idée qui t’habite depuis le temps, cette chose que tu aimerais faire et qui te tient à cœur.

Y aura-t-il un jour un bon moment pour débuter?

Parfois, tu entends cette part de toi qui te demande de le faire. Et cette autre qui répond que tout arrive à point à qui sait attendre.

Tu peux le faire!

Ce qui te retient n’est rien d’autre que les conséquences. Est-ce que tu vas réussir? Alors, là tu seras bien. Mais quel sera le prochain rêve?

Et si tu ne réussis pas, tu seras confronté à un échec. Tu auras l’impression d’avoir perdu. Et si perdre ton attente était une bonne chose et une grande source d’apprentissage? L’élibertéchec m’a toujours apporté de l’expérience.

Et si tu as une peur d’être rejeté, alors fonce. La liberté c’est ne plus se laisser entraver par le regard des autres. Prends ta distance puis ouvre-toi aux gens qui te rejettent afin de prendre la mesure de ce qui les fait souffrir pour agir ainsi envers les autres. Et si tu peux, aider, ce sera bien.

Ta vie est précieuse, alors ose l’assumer. On n’est jamais ridicule lorsque nous délaissons le chant de sirènes de la mer des orgueils.

Ose faire en sorte que ce que tu penses, ce que tu dis et ce que tu fais soient cohérents. Tu ne seras que plus authentique.

 

Une chanson de Peter Gabriel – Don’t Give Up Live

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/243130.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

Par delà la rigidité de la pensée   Leave a comment

Les rapports de force que nous laissons s’introduire dans notre vie, ces combats qui nous mènent tôt ou tard vers des ruptures, le détachement d’une chose ou d’une personne font en sorte que nous maintenons un écart entre ce que nous voulons et ce qui se passe réellement.

Pendant que le babillage de l’esprit nous pousse dans des logiques étroites et dogmatiques, nous passons à côté de ce que la souplesse et l’adaptation nous permettent d’assumer et de vivre.

Quelle place à dans notre vie les Je ne peux pas accepter cela, cela est contre mes croyances, je refuse de céder, je n’oublierai pas, etc.

Tant qu’il y aura un mouvement de rejet ou de lutte, nous cédons une partie de notre propre pouvoir d’agir. Ce n’est pas nécessairement mauvais en soi, il faut juste se demander si c’est vraiment ce que l’on veut.

Parfois, il s’agit juste de reconnaître la valeur réelle de ce qui nous affecte, et sans rapport de force, sans renoncer, sans fuir, mais juste en assumant nos valeurs et en posant des actions constructives, on avance et on se détache tout simplement pour vivre autre chose ou réinventer ce rapport qui avait perdu son sens. Ce changement subtil de perspective entre s’attarder aux moyens ou au sens fait toute la différence. Le babillage de l’esprit désire toujours protéger ses habitudes, soit son monde des moyens.

Et si la liberté visait surtout à nous libérer de la rigidité de la pensée.

Une chanson de Santana avec Everlast – Put Your Lights

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/247151.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Les grandes mutations intérieures   1 comment

Rien ne reste jamais pareil, mais il existe des états qui sont de longues durées. Les grandes mutations intérieures n’arrivent pas d’un seul coup, elles n’arrivent pas au moment que nous le souhaitons, il n’existe pas de moyens surs pour les appeler.

Toutefois, lorsque le processus est lancé, le moindre événement particulier de la vie porte en lui la semence d’une grande élévation, d’un mouvement de mutation.

Ce qui n’avait pas de sens a mué, et devient précieux. Ce que nous tenions pour acquis s’est envolé, ce de quoi nous avions peur devient une source de plaisir. Tel le passage d’un cycle, nous changeons de bourgeons à feuilles, puis de feuille à humus.

Et c’est en cela que réside la beauté de notre humanité. Nous passons de composition à décomposition. Nous sommes le battement de la vie.

Par delà ces changements, ces mutations, une réalité demeure, immuable et éphémère, comme le plus précieux des diamants.

Là comme tu es, avec ta joie, ton espérance, ta souffrance, ton sourire, ton regard, l‘âge qui mûrit en toi, la vie tout entière a besoin de toi, car tu es unique.

Une pièce musicale Vangelis – Conquest of paradise

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Face à un mur   2 comments

tu-apprends

Je me souviens de ce jour comme si c’était hier. Je me revois, face à ce mur, à moins d’un mètre, là sans bouger.

Je me souviens que ma respiration est devenue plus lente, il y avait ce silence, les yeux baissés et mon regard fixe. J’étais le seul responsable. Je me sentais dans une drôle de posture.

Quelqu’un qui entrerait furtivement dans la pièce où j’étais pourrait me confondre avec une statue ou une silhouette figée dans le temps. Il n’aurait surement pas vraiment compris ce qui se passait. Probablement que le fait d’être ainsi inactif et immobile devant ce mur l’aurait même portée à croire que cette situation ne pouvait avoir d’issue. Peut-être aurait-il voulu m’aider?

Et pourtant, j’étais bien, car là où certains voient les effets d’un blocage en voyant un mur, pour moi, l’entraînement de l’esprit devant ce mur est un souffle de liberté et de transformation. C’est l’attention présente qui rend l’observation possible, être tout entier absorbé par l’activité, inspirer et expirer, voilà le plus beau voyage.

Chaque mur est une source d’apprentissage différent.

Une pièce musicale de Shakti ~ Peace of mind

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 1 juin 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Les paradis artificiels   Leave a comment

 

tumblr_ms72vt5Eag1qe6mn3o1_500

Les paradis artificiels sont comme des mirages magnifiques, ils se déplacent sans cesse vers l’horizon, nous faisant faire tant de pas inutiles. Ils prennent parfois la forme d’un lieu à atteindre, ou encore d’un état altéré que nous nous induisons pour changer notre représentation du monde.

La quête pour dépasser cette illusion est longue, car autant nous avons besoin du côté obscur de la vie, la nuit pour apercevoir les étoiles, nous devons souffrir les épreuves du doute et de l’ignorance pour franchir le voile qui recouvre les attraits de ce monde et en saisir la beauté. Le passage de la souffrance est malheureusement obligé.

Parfois, pour dépasser le mirage, il suffit de cesser de bouger, de s’étendre lentement, revenir à soi et se laisser vivre.

Une chanson de Luc Plamondon interprétée par YouTube – Garou – Le monde est stone Les paroles sur https://genius.com/Garou-le-monde-est-stone-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

Les pages inutiles   Leave a comment

Silence

J’ai souvenir ce matin d’Enzo qui avait su un jour m’apprendre quelque chose de fort utile. Il était passé me voir, sans s’annoncer, et il m’a remis un cahier particulier.  Il contenait bien une centaine de pages, mais environ le tiers seulement contenait du texte. Il y avait ici et là des textes. Le premier débutait à la page trois pour se terminer à la page 5 puis un autre texte débutait à la page 19 pour se terminer à la page 24. Des trous blancs étaient parsemés dans tout le cahier.

Il était amusé par mon regard interrogatif. Il me dit gentiment : Prend ce cahier, tu y trouveras des réflexions que je voulais te partager, certaines te plairont, d’autres te dérangeront, c’est l’intérêt du partage, dit-il.

Je lui fis la remarque que certaines pages contenaient du texte, mais beaucoup d’autres étaient vierges et disposées de façons aléatoires.

Il me répondit que celles qui sont vierges sont aussi importantes pour moi qu’ils ont du texte. Puis, il partit en me laissant perplexe. Il s’est passé quelques années avant que l’on se revoit.

Durant cette année j’ai lu et relut ce cahier, y trouvant des petites perles de sagesse et parfois des réflexions suscitant un réel débat. Étant donné que je ne pouvais pas en débattre avec lui, je me mis à écrire dans un premier temps dans les marges des questions et des réflexions, puis d’autres idées me sont venues. J’ai lentement commencé à rallonger un texte, puis à ouvrir de nouveau chapitre ajoutant ainsi mes propres pensées.

Au bout de quelques années, il me vient l’idée de lui parler de ce cahier qu’il m’avait donnée. Désirant connaître la fonction des pages blanches, je lui posai la question:

Pourquoi ne pas m’avoir dit la fonction des pages vierges? Pourquoi ne m’avoir rien dit à l’époque?

Il me répondit avec son éternel sourire : ce qui est efficace, c’est l’expérience, les explications peuvent venir après. S’il n’y avait pas eu de feuilles vierges, tu aurais sans doute accepté ou refusé mes pensées et mes mots sans rien de plus. En te laissant de l’espace, il y avait dorénavant cette opportunité te permettant d’aller plus loin, de réfléchir, de créer, et de contribuer tout comme moi à la grande avancée. Si tu avais été insouciant, tu n’aurais pas cherché à prendre ta place et je n’aurais été qu’un faux guide et non un ami de voyage pour toi.

Depuis, j’ai appris plus que la fonction des pages vierges, mais aussi les vertus du silence et de l’attente.

Une chanson par Peter Gabriel – The book of love

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/270392.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 22 mai 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :