Archives du tag ‘présence

La boîte   Leave a comment

Un vieux monsieur va s’attacher à la souris dont il voulait se débarrasser.

Réalisateurs / Directors : Eliott Belrose, Carole Favier, Loïcia Lagillier, Aloïs Mathé, Juliette Perrey, Joran Rivet

Music : Angelina Pelluet

Sound : José Vicente, Yoann Poncet  – Studio des Aviateurs

Film d’animation réalisé dans le cadre de la formation cinéma d’animation 3D de l’école ESMA (promo 2017).

Publié 1 décembre 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : ,

Au cœur de soi   2 comments

thumbnail_âme (1)

Il nous est tous déjà arrivé de nous sentir disparaître du temps et de l’espace à la lecture du texte ou d’un poème.  Certains parlent de joie de l’âme, d’autres de contact mystique, d’autres du contact avec la part de l’âme de l’auteur.

Je n’accorde pas trop d’importance au nom que l’on donne aux expériences. Je sais que lorsqu’un texte ou un poème me permet d’ouvrir une dimension qui me dépasse, et de me sentir au cœur de soi, comme si rien n’était divisible, même si cela ne dure que quelques secondes, que quelques minutes, cette expérience est précieuse et intense.

Puis, on se surprend à vivre cette même expérience en se promenant dans la nature, ou en partageant des moments vrais avec des proches. C’est cela l’émerveillement face à la vie.

Il est possible d’accéder à une présence nue libérée de nos concepts et de nos repères.

C’est précisément lors de ces expériences où émerge en nous une nouvelle façon de regarder, où nous sommes soudain affranchis pour un instant de l’attachement à notre singularité et relié dans une communion que nous n’avons pas besoin de nommer, que nous mesurons le sens de la vie.

Il n’est plus nécessaire de tout posséder, ou de tout atteindre lorsque l’expérience de la vie est porteuse de la capacité d’émerveillement. C’est une belle chose à cultiver au cœur de soi.

Une pièce musicale de Chopin – Spring Waltz (Mariage d’Amour)

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 25 novembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Entre passé et futur   Leave a comment

ImAGE tête ennuagée

Je vous propose un petit exercice. Prenez place confortablement à un endroit calme et reprenez le contrôle de votre respiration. Laissez un moment de paix s’installer.

Puis, revoyez les rencontres que vous avez faites hier. Captez les bribes de vos propos, les sujets que vous avez abordés. Revisitez l’énergie qui vous habitait lors de ces conversations, lors de ces rencontres.

Vous allez revoir l’amie que vous avez rencontrée et l’échange sur vos liens. Vous allez vous entendre parler à un collègue au travail. Vous revoir répondre au téléphone et d’un projet à venir. Vous allez revoir cette rencontre avec une nouvelle personne que vous ne connaissiez pas.

Prenez conscience de la fréquence de ces échanges qui étaient axés avant tout sur le futur ou sur le passé. Prenez le temps d’entendre les verbes et des mots utilisés. J’ai aimé, j’étais, je rêve de, demain, etc.

Ce n’est pas grave de faire souvent référence au passé dans nos moments présents, tout comme parler de nos projets futurs ou de nos espoirs.

Notre passé nous appartient, il est normal de s’en appuyer pour avancer. Lorsque le bagage que nous portons devient le moyen de locomotion, la chaise, l’appui-pied et le jouet lors de notre voyage de vie, c’est que nous avons oublié de poser au bon endroit les bagages dont la lourdeur crée du ressentiment pour accueillir réellement le nouvel environnement.

Notre futur est notre devenir, il est normal d’anticiper. Mais garder le nez posé sur son GPS ou sur ses cartes à tout moment ne nous permet pas de prendre les indices du présent à visiter. La peur dirige alors notre vie, comme si la vie était une destination à ne pas manquer.

Une chanson de Desireless – Voyage Voyage

Les paroles sur https://genius.com/Desireless-voyage-voyage-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 22 novembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

La rencontre   Leave a comment

Nous serons toujours seuls à chaque moment de notre vie. Toutefois, il y a ces grands moments ou la présence de l’autre est possible suite à la rencontre. Chacune d’elle est une porte sur un monde infini suscitant parfois le bonheur ou la souffrance.

L’amitié nait d’une rencontre. L’amour nait d’une rencontre. L’entraide et la solidarité naissent d’une rencontre.

Chacune d’elles est alimentée par ce que l’on pense, ce que l’on dit et ce que l’on fait.

Par exemple, la personne qui accorde beaucoup plus d’importance au statut social ne fera pas les mêmes rencontres déterminantes que celle qui accorde une importance à la façon de traiter les humains.

Nos actions guidées par notre représentation du monde. Ainsi, par nos rencontres, nous fascinons notre entourage. Nous créons en partie notre environnement social.

Lorsque nous sommes insatisfaits de notre vie, il est sain de s’interroger sur l’enlignement entre ce que nous voulons, ce que nous disons et ce que nous faisons.

Chaque rencontre est une inspiration qui peut nous permettre de grandir et une expiration nous permettant de redonner à la vie. Nous avons le contrôle du souffle.

Ce n’est que lorsque nous avons compris l’importance de la rencontre dans notre vie, que le fait d’être seul nous amène au-delà du seuil de la solitude.

Une chanson de Claude Léveillée et Gilles Vigneault interprétée ici par Jean-Pierre Ferland

Les paroles sur http://www.cyberus.ca/~rg/ch_l005.htm

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 21 novembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Simplement assis   Leave a comment

contemplation

Parfois, il est bon de s’asseoir simplement

D’occuper un espace et un temps

À ne pas essayer de comprendre

À ne plus chérir nos opinions

Tout laisser aller, simplement

Renouer avec l’infaisable,

Inspirer

Expirer,

Inspirer,

Expirer,

Laisser

Le

Calme

Envahir

Puis découvrir

Ce que l’on sent

Ce que l’on ressent

Ce qui soudain apparaît

De tout nouveau en nous

Chaque apparition finit par disparaître

Chaque disparition ouvre une fenêtre vers l’infini

Il faut beaucoup d’abnégation et d’humilité pour être là.

S

I

M

P

L

E

M

E

N`

T

Une pièce musicale de Ludovico Einaudi – Life

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 17 novembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Au-delà des limites de notre vision   Leave a comment

Vision

Il vous est déjà arrivé d’être entré dans une pièce et de ne pas avoir vu un objet. Une autre personne entre et vous l’a fait remarquer.

Nous voyons que ce que nous sommes disposés de voir, de décoder et d’interpréter.

L’accumulation de nouvelles découvertes, de nouvelles perspectives, de nouvelles visions, de nouveaux éléments, nous amène par l’expérience à prendre conscience que ce qui nous entoure est infiniment plus grand que ce que nous avons imaginé.

Si nous étions un jour capable d’enlever les filtres de la perception — vous savez notamment le jugement, les attentes, notre capacité de décoder, notre capacité d’interpréter, etc., — peut-être que nous serions dans la possibilité de nous éveiller à cette position sans voyant, où chaque élément constituant notre monde, bien qu’unique, est inter relier. Alors, ils nous apparaîtraient comme faisant partie d’un tout infini.

Une chanson de Claude Dubois – Petits cailloux

Les paroles de https://genius.com/Claude-dubois-les-petits-cailloux-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 8 novembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Du bonheur   2 comments

image-amitie

Le bonheur n’est pas ce que tu crois. Ce n’est pas un petit lac perdu au fond de la forêt de la vie qui attend qu’on le découvre.

Le bonheur c’est comme le vent qui nous souffle la vie tous les jours. On peut le laisser passer pendant de longues années sans en prendre conscience, le laisser passer sans savoir, entre nous, autour de nous, entre nos bras ouverts.

Il est facile de devenir cette girouette qui indique dans quelle direction il passe, sans en humer ses qualités, sans se laisser toucher avec émerveillement, sans en goûter la fraicheur qu’il porte.

Arrête-toi, ouvre tes bras, offre ton cœur, n’attends pas. Porte une attention particulière à son passage, à tout ce qu’il embrasse, à ce qu’il touche, à ce qu’il emporte et au son qu’il suscite par son passage entre les feuilles, sur l’herbe, entre-nous et écoute.

Tu verras, souffles simplement. Prends une grande inspiration, remplis tes poumons et apprends à expirer comme on partage ce qu’il y a de meilleur en nous.

Tu verras, quand on devient la différence, le monde lentement change.

Une chanson de Scorpions – Wind of change

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 22 octobre 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :