Archives du tag ‘ouverture

Le Dictionnaire amoureux du ciel et des étoiles   Leave a comment

ImAGE Ciel

En doutant il pensait, et devait donc exister en tant qu’être pensant. D’où sa fameuse formule : Cogito ergo sum – « Je pense, donc je suis ». Pour Descartes, l’homme a une double nature : il est doué d’un esprit qui est immatériel, ne s’étend pas dans l’espace et est indivisible, mais il possède aussi un corps matériel qui s’étend dans l’espace et peut être divisé. Le corps est une machine parfaite, comme les automates dans les jardins royaux de Saint-Germain, qui le fascinaient. L’esprit pensant et la matière sont distincts, mais coexistent. L’esprit joue le rôle d’un ingénieur en chef qui veille à la bonne marche de la mécanique du corps.

*

La science du chaos est ainsi une science du global qui abat les cloisons entre les diverses disciplines. Elle rassemble des chercheurs d’horizons différents et va contre la tendance à la spécialisation outrée qui caractérise certains domaines de la recherche contemporaine. Elle est attrayante, car elle fait s’écrouler le bastion du déterminisme et rend à la libre volonté sa première place. C’est au surplus une science « holistique », qui considère le tout et fait battre en retraite le réductionnisme. Le monde ne peut plus être expliqué seulement par ses éléments constitutifs (quarks, chromosomes ou neurones), mais doit être appréhendé dans sa globalité.

*

Les étoiles sont nos ancêtres. Ce sont elles qui ont fabriqué par leur alchimie nucléaire tous les éléments dont nous sommes constitués, et qui sont responsables de la beauté et de la complexité du monde:

Une statue de Rodin, les pétales d’une rose, les bêtes sauvages, les êtres humains ne sont que des poussières d’étoiles…

*

Trinh Xuan Thuan dans le Dictionnaire amoureux du ciel et des étoiles

Une chanson de HK & les Saltimbanks – Rallumeurs d’étoiles

Les paroles sur https://www.paroles-musique.com/paroles-HK_and_Les_saltimbanks-Rallumeurs_detoiles-lyrics,p046180934

 

Publié 25 septembre 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

La nuit sacrée avec Tahar Ben Jelloun   Leave a comment

C’est très important le rire, il brise le mur de la peur, de l’intolérance et du fanatisme.

*

Le temps est ce que nous sommes. Il est sur notre visage, dans nos silences, dans notre attente. Méritons le temps de la patience et des jours où rien n’arrive.

*

Ce qui importe, c’est la vérité. A présent que je suis vieille, j’ai toute la sérénité pour vivre. Je vais parler, déposer les mots et le temps. Je me sens un peu lourde. Ce ne sont pas les années qui pèsent le plus, mais tout ce qui n’a pas été dit, tout ce que j’ai tu et dissimulé. Je ne savais pas qu’une mémoire remplie de silences et de regards arrêtés pouvait devenir un sac de sable rendant la marche difficile.

*

Après le thé, il se leva : Il faut que j’y aille; les gosses sont terribles. J’essaie de leur faire apprendre le Coran comme je l’aurais fait avec une belle poésie, mais ils posent des questions embarrassantes, du genre : « C’est vrai que les chrétiens iront tous en enfer? » ou alors : « Puisque l’islam est la meilleure des religions, pourquoi Dieu a attendu si longtemps pour la faire répandre? » Pour toute réponse je répète la question en levant les yeux au plafond : « Pourquoi l’islam est arrivé si tard? »… Peut-être que vous, vous connaissez la réponse?

J’y ai déjà pensé. Mais voyez-vous, je suis comme vous, j’aime le Coran comme une poésie superbe, et j’ai horreur de ceux qui l’exploitent en parasites et qui limitent la liberté de la pensée. Ce sont des hypocrites. D’ailleurs le Coran en parle…

Oui, je vois…je vois…

 Après un silence il cita le verset 2 de la sourate « Les impies » : « Ils se font un voile de leurs serments. Ils écartent les hommes des voies du salut. Leurs actions sont marquées au coin de l’iniquité »… Des croyants fanatiques ou des impies. Qu’importe, ils se ressemblent et je n’ai aucune envie de les fréquenter.

– Moi je les connais bien. J’ai eu affaire à eux avant. Ils invoquent la religion pour écraser et dominer. Et moi, j’invoque à présent le droit à la liberté de penser, de croire ou de ne pas croire. Cela ne regarde que ma conscience. J’ai déjà négocié ma liberté avec la nuit et ses fantômes.

dans Tahar Ben Jelloun dans La nuit sacrée

Une chanson de Yusuf Islam (Cat Stevens) – The wind

https://www.lacoccinelle.net/971219.html

Publié 23 septembre 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

L’immigration une opportunité   Leave a comment

L’immigration est-elle une opportunité ou une menace pour le marché du travail

Ces derniers temps, on entend beaucoup parler de l’immigration et de son impact sur le marché du travail. On entend tout et son contraire : certains affirment que c’est une menace alors que d’autres parlent d’opportunité. On s’est finalement décidé à contacter plusieurs experts pour tenter d’y voir un peu plus clair dans tout ça, mais ce n’est pas aussi simple !

Publié 10 août 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Rubato   2 comments

Un musicien de rue vit dans la pauvreté et la solitude. La vie lui apporte son lot de déception et de perte.

C’est lorsqu’il accepte la présence de l’autre avec un regard nouveau que sa vie va prendre un nouveau tournant.

Rubato

Publié 3 août 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Petits coups de coeur   Leave a comment

Les actions lumineuses

qui déposent une touche de folie

dans notre quotidien,

ou les sentiments désintéressés de compassion distribués furtivement,

ou les petits présents simples offerts

générant ces battements des yeux et du cœur,

et l’ouverture aux autres

créant un espace d’accueil et d’humanité,

voilà ce qui engendre des états de grâce

des moments exceptionnels de vie

des perles d’instants

éternels et furtifs

qui transforment nos communautés

à petits coups de cœur

Une chanson de Daniel Bélanger – Les deux printemps

Les paroles sur http://www.danielbelanger.com/lyrics.php?lyrics=775

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

Publié 12 juillet 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Un être humain remarquable   Leave a comment

Tagore_poesie-1c251-d25ed

Il souriait tout le temps. Rien ne semblait l’affecter. Il marchait à son rythme, faisait les choses à sa manière.

Ceux qui lui ont parlé ont découvert un homme simple à l’esprit grand ouvert, de telle sorte que beaucoup de pensées, d’événements et de sentiments pouvaient y pénétrer et traverser sa conscience sans y rester accrochés.  L’esprit libre, il laissait tout passer.

Il n’y avait pas de place pour garder les jugements, ni sur lui-même ni sur les autres. Il n’y avait pas de place pour de l’animosité. Pas de place non plus pour la culpabilité. Ainsi, nous savions que tout comme nous, il vivait les mêmes expériences, mais grâce à sa grande ouverture, elles passaient sans le troubler et sans l’affecter.

Il possédait peu de chose, mais il avait cet instant présent qui lui permettait de demeurer ce qu’il était réellement. Un être humain remarquable par sa singularité.

Une pièce musicale de RAVI SHANKAR et GEORGE HARRISON – PRABHUJEE

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 8 juillet 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

De l’accueil à l’acceptation   Leave a comment

ImAGE Enfermé

La nourriture du réveil est l’accueil. La personne qui fait le choix de ne plus se résigner va développer un regard différent sur ce qui l’entoure. Tout doucement, elle va découvrir l’importance de lâcher prise, l’importance de cette attitude qui consiste à s’ouvrir à ce qui se présente, à l’évènement, au sens de l’accueil d’une réalité.

En cessant de se résigner, ce cautionnement passif de ce qui se passe, paradoxalement, cela permet à toute personne de sortir d’une attitude de résistance à la vie et de conflit avec soi.

Puis, le passage s’ouvre lorsque la personne cesse de refuser les faits et la réalité. Ce passage fait migrer de l’accueil à l’acceptation qui elle, permet au quotidien de développer une fluidité naturelle de vie.

L’acceptation implique de développer l’objectivité et de mobiliser les capacités d’adaptation.

La personne devient alors consciente de ses imperfections, et… aussi de ses capacités. L’acceptation vise à intégrer l’état dans lequel la personne peut dorénavant composer de façon active. Qu’elle soit perfectionniste, anxieuse ou malade, prendre conscience en identifiant et en acceptant pleinement ce qu’elle est permet de mettre en œuvre des actions destinées à changer et surtout à recommencer à vivre pleinement.

La résignation est l’action directe des émotions (doutes, peurs, colère, déni ou fuite) et de l’attachement à une certaine représentation du monde (préjugés, généralisations, jugements et contrôle).

Accepter, ce n’est surtout pas se résigner, mais agir pleinement sur ce que produit cette perception déformée de la réalité et l’amène à vivre le conflit intra personnel, le mal de vivre.

Une chanson de Playing for Change – What’s Up (4 Non Blondes)

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/245090.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 26 juin 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :