La musique de l’amour

image-baiser

J’ai longtemps cru que l’amour était comme une étoile insaisissable, assez visible pour attirer le regard et susciter le désir, pouvant même créer des effets immenses comme la collision entre deux astres passionnés propulsant chacun aux confins de l’univers, trop loin pour se rattraper.

Les corps célestes bougeant tout le temps, il n’y a pas de distance stable qui tienne.

J’ai cru longtemps, mais c’était faux.

J’ai vu l’amour, je l’ai désiré, et j’ai voulu le suivre, mais sans le prendre. Puis, une voie s’est ouverte à moi. Je suis descendu si profondément en moi-même, pour sentir cette connexion mystérieuse et envoutante, et nous sommes depuis reliés par une énergie gravitationnelle fantastique.

Depuis, je sais que l’amour est insaisissable pour celui qui ne désir que prendre, mais qu’il est viable pour qui laisse l’énergie d’attraction agir de son mouvement unificateur afin que les corps dansent et s’enlacent d’une musique céleste que seul l’amour sans contrainte permet d’entendre.

Une chanson de Daniel Lavoie chanté avec Luce Dufault

Les paroles sur https://genius.com/Daniel-lavoie-ils-saiment-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Le souriant

Il avait ce sourire paisible qui parfois semait l’envie. Il était simple d’approche, mais il suscitait bon nombre de questions.

Si on lui demandait s’il croyait à un dieu, il pouvait simplement répondre qu’il voyait toujours quelque chose de bon dans la foi, tout comme d’ailleurs dans le doute méthodique. La vraie différence est dans l’esprit qui le porte et, dans l’intention. À ses yeux, les contraires par nature n’étaient pas source de conflits, le danger provenait de ce que l’on pouvait en faire.

Si on lui demandait ce qu’il pensait des gens autour de lui, il pouvait vous partager ce genre de réflexion à l’effet qu’il serait amusant de voir tous ces gens lire dans les pensées des uns des autres. Il ne croyait pas que ceux-ci se rebuteraient, bien au contraire, ils verraient tant de fragilité, de besoin d’amour et d’attention, que probablement, il émergerait une meilleure compréhension et acceptation de l’autre.

Je vous raconte cela car il m’a permis d’apporter plus d’attention à ce qui se cache derrière les mots, et d’être plus à l’écoute des soupirs et des silences.

Il m’a fait prendre conscience que ce monde qui promeut la production de l’abondance illimitée n’est qu’un simple spectacle de divertissement à des lieux de la plénitude de deux cœurs souriants qui se touchent et qui, en fermant les yeux, embrassent la vie.

Une pièce musicale d’Olivier Messiaen: Un Sourire

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

La boîte

Ce film the box est basé sur la vie heureuse d’un enfant qui change instantanément avec la guerre et le pousse dans un état de lutte. La guerre change non seulement des vies, mais aussi le rôle de sa boîte; d’abord en tant que maison de jouets construite avec soin, puis en tant que lieu de refuge dans un camp de réfugiés plein de dangers et enfin en tant que bateau qui navigue pour un voyage vers l’espoir.

Voyage vers soi

Toi l’inconnu qui demeure dans l’autre part du monde, j’imagine te rencontrer par hasard, à l’intersection de nos vies.  J’imagine découvrir, malgré notre diversité, nos ressemblances et nos affinités. Un jour, je partirai en voyage parcourir le monde en tentant de me rapprocher le plus possible de toi.

Ce voyage sera l’avènement de la reconnaissance de notre part d’humanité, celle qui nous amène à franchir les frontières érigées en soi. Bien des jours vont se dérouler, il s’agira d’un très long périple où je vivrai parfois dans la lente moiteur d’un après-midi où le soleil tape, dans le rythme effréné du matin pour rejoindre la gare. Je vivrai des expériences complètement nouvelles, des personnes autour de moi parleront une langue dont je ne décoderai que la salutation du passant. Je vais surement découvrir des villages et des villes dont je ne savais même pas le nom et des paysages que mon enfance n’a pas parcourus ni même imaginé.

Tout en faisant attention pour me protéger, je deviendrai plus attentif à tout et nécessairement aux gens que je rencontrerai. Je deviendrai plus accessible à l’humain. Je vais bio-diversifier mes valeurs et ma représentation du monde grâce à tous ces chemins parcourus, et laisser l’identité des pays s’effacer sur les plaques du temps.

Et par hasard, quand je te rencontrerai à l’intersection de nos vies, nous, deux voyageurs trottinant, aurons expiré une bonne part de notre ignorance, le souffle coupé de joie, nous ferons l’étreinte de notre gratitude en emportant notre vie restante le souvenir de ce voyage vers soi.

Une chanson de Playing For Change Song Around the World – United

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

La distance de fuite pour le bonheur

J’ai cessé de faire ce qu’on me demandait, chercher le bonheur et lui donner la forme de nos désirs. Bien que souvent le désir soit répondu, la quête du bonheur demeure un échec.

On cherche ce que nous avons perdu ou ce que nous désirons, et cette recherche amène de l’activité, beaucoup d’agitation, beaucoup de tentatives, d’essais et erreurs, beaucoup de questions, et malheureusement, peu d’état de paix durable.

Il est intéressant de prendre conscience que la vie est soumise à certains principes, j’aimerais en soulever trois.

D’une part, la distance de la fuite. Ce concept provient de l’étude des animaux. Ici la distance désigne l’espace protecteur que l’animal a besoin de garder en prenant en considération que sa défense est la vitesse de sa course. Pour nous les humains, nous parlons de notre bulle, cette distance relative. Lors de nos rencontres avec l’autre, il faut minimalement s’arrêter, réduire ses défenses et ses peurs et accepter le contact. Le principe de la distance de la fuite permet de mesurer la peur.

Il y a aussi le principe des couples opposés qui est omniprésent autour de nous, à tous les niveaux, et qui apporte une perspective pour appréhender l’équilibre de toute chose et leur globalité. Accueillir l’autre, surtout quand il n’est pas semblable est le fondement de la vie. Rechercher le bonheur va nous amener à vivre des souffrances. Chercher la vérité va nous amener à mesurer notre ignorance. Vouloir aimer en possédant amène à quitter en haïssant. Le principe des couples opposées permet de passer à l’action.

Enfin, il y a le principe de l’acceptation inconditionnelle.  Tout est changement, tout passe. Apprendre à lâcher prise et à changer de perspective, permet de composer avec les contraires et de s’élever par-delà afin d’accueillir le souffle du présent.

Ce changement de perspective ne fait pas disparaître le malheur ou le bonheur, bien au contraire, mais il amène à vivre l’existence pleinement, sans les artifices et les paradis artificiels.

Ce n’est pas le bonheur ou le malheur qui pose problème, mais ce mouvement de la pensée duelle qui devient envahissant et omniprésent et qui assaille le corps qui le porte afin d’emmurer son âme vivante.

Cette agitation de l’esprit duelle fait en sorte que toute l’importance est mise sur le mouvement des vagues au lieu de percevoir la fluidité et la beauté de la mer. Il ne s’agit pas de faire disparaître les vagues, bien au contraire, d’ailleurs c’est tellement agréable, mais juste d’en ressentir l’énergie illimitée et l’interdépendance qui en découle.

Le principe de l’acceptation inconditionnelle permet juste de vivre pleinement, sans plus, sans maintenir une distance de fuite pour le bonheur.

Une chansoin interprétée par Jane Birkin – Fuir le bonheur

Les paroles de https://www.paroles.net/jane-birkin/paroles-fuir-le-bonheur-de-peur-qu-il-ne-se-sauve

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Voyager sans but

15747851_1410715052313919_864566997698390879_n

Un jour, il avait compris que tout avait commencé, non pas à sa naissance, mais le jour où il a décidé de se lever. Il a alors appris à marcher en grande partie avec ses propres moyens et ses propres expériences. Ses parents l’ont soutenu, accompagnés, mais dans les faits, le jour où il s’est levé, il venait de prendre la posture humaine.

Puis, après les premiers pas, il a commencé à explorer son environnement. Depuis, il en a fait du chemin, il a exploré bien des sentiers que les frontières n’avaient su arrêter. Il s’est mis à voyager non pas pour mieux connaître mais surtout pour mieux se comprendre. Il voyait différentes facettes de lui-même dans la présence des autres.

Il n’était pas de ceux qui franchissaient des frontières et qui ressentent le besoin d’accumuler un trophée ou un souvenir afin de marquer son passage et alimenter ses futures nostalgies. Le passé avait peu d’emprise sur lui, il aimait laisser la nature disposer de ses traces de pas.

Il se plaisait à dire que nous devrions voyager sans but. Aller vers les autres, échanger avec eux, reconnaître le pouvoir thérapeutique du vagabondage et la mission sociale universelle de s’entraider non pas dans une finalité personnelle, juste sans but, juste avec cette reconnaissance de notre humanité et de l’importance d’entretenir la compassion.

C’est en identifiant cette personne unique, qui s’est élevée depuis son enfance, et qui maintenant parcour la voie difficile de l’avancée humaine qui mène au germe de la conscience qu’il vous sera possible de reconnaître le visage de votre humanité. C’est en voyageant sans but que chaque jour devient la bonne destination.

Une chanson de Maxime Le forestier Ambalaba

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/1333285-maxime-le-forestier-ambalaba.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Accepter les risques

ImAGE enfant rire

Nous vivons dans un monde ou les dirigeants, les ingénieurs, les avocats, les gestionnaires et même les scientifiques tentent d’organiser la vie à partir de paramètres cohérents, objectifs et mesurables. Nous avons les lois qui encadrent nos vies, les modèles théoriques, les politiques, les normes, les procédures, les recettes, et j’en passe.

Cet effort visant à encadrer la complexité de la nature des êtres humains doit prendre en compte que dans les faits nous avons une propension à ne pas être toujours cohérents. Un humain peut porter la mission de réaliser un idéal et pourtant supporter en lui cette partie cachée incompatible et inavouable.

Entre le grand nombre de réalisations merveilleuses au quotidien et la férocité monstrueuse d’un petit nombre de personnes, (et malheureusement nous oublions facilement la réelle proportion) s’installe ce carcan de lois, de mesures de contrôle et de protection qui entravent notre capacité d’agir. Il est compréhensible que certains s’élèvent contre la complexité des contrôles qui s’installent autour de nous.

Dans ce contexte, il faut de la résilience pour continuer à entretenir la gratitude envers la vie et continuer à rechercher le meilleur tout en composant avec un passé apparaissant parfois comme irréparable.

Par-delà l’espoir, il nous faut plus que de la lucidité, il nous faut agir avec cette ferme intention de libérer l’humain des entraves de ses peurs, identifier nos mécanismes de protection de base et accueillir l’imprévue et l’inconnu.

Alors, il sera possible d’apprendre à composer avec ce qui est, au lieu de se définir à partir de ce qui pourrait arriver.

Une chanson de Pink Floyd – Welcome to the Machine

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/257951.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.