Archives du tag ‘compassion

Une paix libératrice et subversive au plan local   3 comments

Face à la bêtise humaine, il nous faut savoir être libérateurs, être subversifs.

Chaque sourire que nous faisons contribue à introduire de l’humanité dans nos relations et permet d’accueillir l’autre.

Chaque geste de compassion que nous portons envers notre entourage éloigne la folie destructrice.

Chaque belle expérience que nous partageons éloigne la morosité des discours plaintifs.

Nous pouvons établir une belle révolution autour de nous, être subversifs au regard de la bêtise, et ne plus tolérer que toute la place soit prise par des discours négatifs, par des émotions défaitistes, par l’instauration de la peur et de ces appels au terrorisme.

Nos gestes de bonté envers les autres, nos gestes de compassion, constituent une déclaration de paix.

Contribuons au sentiment de responsabilité civique qui émerge au cœur de ce tumulte.

Intéressons-nous aux interactions entre l’humain et la nature, entre la femme et l’homme, entre nous.

Intéressons-nous à l’égalité des droits, développons une vision cohérente, entre ce que nous pensons, ce que nous disons, et ce que nous faisons, c’est notre responsabilité singulière dans ce monde.

Nous qui voyons aujourd’hui tous ces gestes terroristes, ces gestes de guerre, nous ne pouvons pas laisser notre avenir aux fruits du hasard.

Nous pouvons tous agir à notre propre échelle, chacun de nous peut devenir le facilitateur de la paix responsable de l’émergence d’un monde que nous souhaitons.

Une chanson de Francis Cabrel interprétée par Kids United – Il faudra leur dire

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/904389.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Plus que des gestes bénévoles, des humains…   Leave a comment

 

Ils sont fantastiques ces alchimistes du cœur. Ils réussissent à transformer une peine en éclat de bonheur, la solitude en moment d’opportunité d’ouverture à l’autre, une parole enfermée en un chant altruiste.

Ces humains exceptionnels, héros du quotidien, ont donné vie à des mots comme entraide, compassion, amour, présence et attention. Ils ont pensé ces mots, puis ils les ont filtrés avec cœur pour qu’ils émanent en des gestes porteurs d’humanité.

Chaque geste envers l’autre fait une différence, chaque bénévole est une réponse concrète au cynisme, une démonstration de la diversité et de la grandeur de notre humanité. Ils donnent, et ainsi, ils révèlent du sens à la vie.

 

Une chanson de Erick Benzi interprétée par notamment Peter Gabriel – Qui sait

Les paroles sur https://www.letssingit.com/anggun-axelle-red-faudel-l%C3%A2%C3%A2m-lokua-kanza-patrick-bruel-peter-gabriel-stephan-eicher-youssou-n-dour-and-zucchero-sugar-fornaciari-lyrics-qui-sait-lf21czx

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

Publié 18 avril 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Se régénérer comme alternative   2 comments

 

Il y a des fois où on ne peut pas expliquer.

Il y a des blessures qui changent tout,

Et qui font en sorte que nous sommes sans réaction.

Des souffrances qui font en sorte

Que l’on retourne dans sa tanière

Loin des batailles, au-delà des malentendus.

Nous désirons seulement alors nous élever

Même si c’est au détriment des gens que l’on aime,

car elles ne peuvent réellement décoder ce qui se passe.

Nous poussons les cris d’un oiseau souffrant

Mais c’est interprété comme un chant

Il y a des fois où il est bien de ré apprivoiser le silence.

La plus grande partie de la souffrance est inutile,

On se l’afflige à soi-même puis aux autres

en laissant nos ruminations contrôler notre vie.

Éviter de donner écho aux blessures

En commençant le processus de régénération

Avec non-violence et compassion

L’alternative de l’humain pour régénérer la vie

 

Une pièce musicale d’André Gagnon – Les jours tranquilles

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Souhaiter le meilleur   Leave a comment

Nos relations avec les autres sont souvent teintées de cette tendance à ne prendre en compte que notre seule perspective. Et cela nous amène à des interprétations et des perceptions erronées, non pas parce que nous ne sommes pas futés, mais parce que nous regardons dans la mauvaise direction.

Par exemple, lorsqu’un proche fait un choix de vie qui vous blesse, car vous vous sentez rejeté, ou encore, lorsqu’un collègue de travail décide de travailler un projet novateur avec quelqu’un d’autre.

En réalité, l’humain n’aime pas être délaissé. Il a peur de regretter, de perdre. Et comment composer avec cette fâcheuse manie d’activer cette machine à souvenir qui persiste à nous suggérer que ce que nous avons été est mieux que ce qui viendra.

La paix de l’esprit s’installe lorsque nous acceptons, lorsque tout simplement nous faisons un choix différent. C’est ce mouvement d’aller vers ce que nous désirons au lieu de ne pas trop nous éloigner de ce que nous aimons déjà qui peut faire la différence.

Alors, les graines de la compassion peuvent nous inspirer. Lorsque quelqu’un de proche fait un choix de vie, il est bon de regarder par-delà l’effet de ce choix sur nous et de souhaiter le devenir de l’autre.

Une chanson de Daniel Bélanger – J’aime ton soleil

Les paroles sur http://www.danielbelanger.com/lyrics.php?lyrics=463

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Publié 29 mars 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Le jardin de notre nature propre   Leave a comment

Si… ta nature propre présente en toi partageait ta raison d’être, tout en ignorant le chemin que tu vas prendre?

Si… la nature propre présente en toi percevait les signes annonceurs des obstacles qui jaillissent sur ta route, et qu’elle devait la plupart du temps te chuchoter de t’adapter aux événements?

Si… la nature propre présente en toi t’envoyait des indices pour t’aider à prendre conscience de certaines choses et se servait de tes rêves pour illustrer ta voie?

Si… la nature propre présente en toi essayait de rester en phase avec toi et se permettait de te toucher un instant ici et là, le temps d’un émerveillement soudain?

Si… en cela résidait la force présente en toi, en effet, cette énergie qu’on ne puisse pas couper avec un couteau ou frapper avec un bâton, ou l’entailler avec l’arme la plus puissante au monde?

Si… à chaque rencontre que tu fais, à chaque geste de bonté, la nature propre présente en toi te permettait d’accumuler peu à peu la clarté des âmes que tu rencontres?

Si… la nature propre présente en toi est cette source de compassion, libérant par tes actes d’entraide le trésor de ton devenir?

C’est le silence qui permet d’accéder au jardin de notre nature propre et de s’entendre vivre.

Et le temps de la récolte, tes pensées, tes paroles et tes gestes seront des illustrations merveilleuses de ton humanité.

 

Une pièce musicale de Richard Seguin – D’air et de Songes

 – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

 

 

 

 

Publié 17 mars 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Répendre de la joie   1 comment

Un court métrage, Make joy happen (faire de la joie) touchant, bien fait, qui illustre simplement les bienfaits de l’acceptation et de l’entraide.  Il est bon de partager ce qu’il y a de beau autour de nous.

 

Publié 4 mars 2018 par dandanjean dans Contes

Tag(s) associé(s) : , , ,

Par delà le corps de la terre   1 comment

Clarisse 19-02-05

Il y a 8 ans, Clarisse, ma mère est décédée après avoir passé près de 25 ans prisonnière de son corps par la maladie. Je pouvais passer lui rendre visite, lui parler et lui chanter une chanson, puis partir. Et si je décidais de revenir 5 minutes plus tard, elle avait déjà oublié mon passage. Je pouvais lui faire revivre la même chose. Sa lésion au cerveau avait fait en sorte qu’elle n’avait plus de mémoire à court terme. Elle se rappelait ma naissance, mais pas ce qu’elle avait pris pour déjeuner. Confiné en fauteuil roulant où le lit, sa vie était dépendance, elle qui avait passé sa carrière comme intervenante dans des organismes ou entreprises pour aider les autres.

Chacune de mes visites qui étaient aux yeux de certains inutiles était pour moi des réelles présences à l’autre, sans attente, sans contrepartie. Mon frère Robert a été envers elle un pur exemple de compassion.

Il y a des portes dans les présents de la vie que l’on ouvre qu’en étant attentif, disponible, sans mots de passe… et elles génèrent des rencontres merveilleuses, et depuis mère veilleuse.

Une chanson d’Arcade Fire interprétée par Peter Gabriel – My body is a cage

Les paroles en français sont sur https://www.lacoccinelle.net/958348.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 11 février 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :