Archives du tag ‘compassion

Par delà le corps de la terre   1 comment

Clarisse 19-02-05

Il y a 8 ans, Clarisse, ma mère est décédée après avoir passé près de 25 ans prisonnière de son corps par la maladie. Je pouvais passer lui rendre visite, lui parler et lui chanter une chanson, puis partir. Et si je décidais de revenir 5 minutes plus tard, elle avait déjà oublié mon passage. Je pouvais lui faire revivre la même chose. Sa lésion au cerveau avait fait en sorte qu’elle n’avait plus de mémoire à court terme. Elle se rappelait ma naissance, mais pas ce qu’elle avait pris pour déjeuner. Confiné en fauteuil roulant où le lit, sa vie était dépendance, elle qui avait passé sa carrière comme intervenante dans des organismes ou entreprises pour aider les autres.

Chacune de mes visites qui étaient aux yeux de certains inutiles était pour moi des réelles présences à l’autre, sans attente, sans contrepartie. Mon frère Robert a été envers elle un pur exemple de compassion.

Il y a des portes dans les présents de la vie que l’on ouvre qu’en étant attentif, disponible, sans mots de passe… et elles génèrent des rencontres merveilleuses, et depuis mère veilleuse.

Une chanson d’Arcade Fire interprétée par Peter Gabriel – My body is a cage

Les paroles en français sont sur https://www.lacoccinelle.net/958348.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 11 février 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Ce qu’il nous faut de meilleur   Leave a comment

Dans sa marche à travers les expériences qu’elle vivait, elle cherchait la meilleure technique, le meilleur produit ou les meilleures croyances. En fait, ce qui pourrait lui amener la paix et la béatitude.

Elle était à l’affut de ce qui était à l’avant-garde, tant au plan nutritif, activité physique ou spirituelle.

Tel un funambule, elle était aux aguets et elle composait avec la crainte de faire un mauvais pas et de devoir recommencer.

Fatiguée de ne pas atteindre le meilleur, on m’a dit qu’elle a eu, il y a pas si longtemps, une période de doute, de remise en question, de découragement. Cette descente au ras du sol lui a fait goûter la poussière, la terre, le chemin.

Elle eut l’impression qu’il n’y avait plus rien à faire, sinon que le simple fait d’entendre ce silence qui parlait plus que la parole. Pourtant, ce contact à soi fut ce qu’elle vécut de mieux, car elle renaissait à son corps, à sa vie.

Après quelque temps, elle s’est relevée, puis elle a déposé le pied gauche en avant sur le chemin, puis l’autre et elle avança, se déplaçant avec la simple envie d’explorer, de vivre de la simple observation sans analyse. Il n’y avait plus de temps à prendre en considération, car elle n’avait plus rien à réaliser, plus rien à atteindre, il lui fallait juste être présent et faire le deuil d’un futur.

Ce matin, je l’ai rencontré, elle était souriante, et nous avons parlé un peu. Elle m’a semblé lumineuse et attentionnée. Elle m’a parlé de ses projets dans la communauté qui l’emballait. Sa voix était calme et chaleureuse. Humble et habitée de compassion, sa rencontre m’a permis de voir l’humain à son meilleur.

 

Une chanson de Maxime Le Forestier – Les jours meilleurs

Les paroles sur https://www.paroles-musique.com/paroles-Maxime_Le_Forestier-Les_Jours_meilleurs-lyrics,p01490157

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 8 février 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Où trouver la compassion?   Leave a comment

ImAGE Liens

Pour trouver la compassion en soi, quel chemin prendre?

Elle dort où au fond de nous?

Certains diront qu’elle est partout en nous et c’est la raison pour laquelle elle est si difficile à débusquer au début. Où trouver le premier rebord à soulever?

Vous est-il déjà arrivé de regarder autour de vous, et d’identifier une personne que vous connaissez qui a eu une période difficile de sa vie? Imaginez un court instant de présence que son passé aurait pu être le vôtre!

Imaginez, l’espace de quelques respirations, cette douleur ressentie. Comment aurions-nous vécu cet état de conscience difficile?

Quelle serait notre façon de percevoir ce qui nous entoure avec ce bagage différent?

Et pourtant, j’ai la presque certitude que la majorité des gens qui nous entourent ont eu un moment dans leur vie une passe difficile, et j’en fais partie.

La compassion se manifeste en soi lorsque tombent les frontières, lorsque nous ressentons, lorsque nous prenons conscience que rien ne vous divise, que toute personne qui a le regard tourné vers nous mérite notre attention et que tout comme nous avons besoin de la vie, nous avons besoin d’elle.

Cet état d’esprit nous fait comprendre que si nous n’avions pas agi comme elle à sa place, nous serions capables de reconnaître qu’elle a fait son possible avec ce qu’elle avait à la portée de la main.

La compassion s’installe quand le jugement cesse et qu’un état de conscience, d’attention et de compréhension s’installe.

 

Une chanson de Dave Matthews Band – Everyday

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 1 février 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

La prière du Mahatma Gandhi   Leave a comment

Le Mahatma est mort assassiné à Delhi le 30 janvier 1948, il y a 70 ans.

Une prière qu’il a partagé au cours de sa vie pour faire en sorte de rapprocher les gens de confessions différentes et réduire l’intolérance…

gandhi-peace-543

 

Prends ton sourire

Et donne-le à celui qui n’en a jamais eu

 

Prends un rayon de soleil

Et fais-lui percer les ténèbres

 

Découvre une source

Et purifie celui qui est dans la boue

 

Prends une larme

Et dépose-la sur le visage de celui qui ne sait pas pleurer

 

Prends le courage

Et mets-le au cœur de celui qui ne peut plus lutter

 

Découvre un sens à la vie

Et partage-le avec celui qui ne sais plus où il va

 

Prends dans tes mains l’Espérance

Et vis dans la lumière de ses rayons

 

Prends la bonté

Et donne-la à celui qui ne sait pas donner

 

Découvre l’amour

Et fais-le connaître à tous.

 

Une chanson de the Beatles – Because

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/247523.html

Publié 29 janvier 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Une nouvelle année comme une simple pensée d’amour   3 comments

ImAGE Contaminé

Le texte d’Une simple pensée d’amour dormait depuis 1984 dans les tiroirs de Chloé Sainte-Marie.

Son auteur, Gilles Carle, l’avait rédigé en guise de trame sonore d’un conte de Noël, Une étoile m’a dit, qu’il espérait porter au grand écran, mais le projet n’a jamais abouti.

François Guy, en a fait la musique.

Quel plus beau souhait en ce jour de l’an, avec les mots d’un cinéaste d’une grande humanité et la voix d’une chanteuse qui rend hommage à nos frères premiers occupants.

 

Une simple pensée d’amour

C’est peu,  c’est peu

Il faut si peu

Presque rien moins que rien

Une bagatelle, une larme

Un souffle, un milligramme

À peine une pensée

Simple pensée d’amour

 

Une simple pensée d’amour

Et la terre tourne mieux

 

Une simple pensée d’amour

Et l’hiver paraît moins long

 

Une simple pensée d’amour

Et voilà que tout change

 

Une simple pensée d’amour

Simple pensée

C’est peu, c’est peu

Il faut si peu

Presque rien moins que rien

Une parcelle, une flamme

Un soupir, une poussière

À peine une pensée

Simple pensée d’amour

 

Une simple pensée d’amour

Et la terre tourne mieux

 

Une simple pensée d’amour

Et l’hiver paraît moins long

 

Une simple pensée d’amour

Et voilà que tout change

 

Une simple pensée d’amour

Simple pensée

 

Une chanson de Chloé Sainte-Marie interprétée avec Les petites voix de Terrebonne – Une simple pensée d’amour

Publié 31 décembre 2017 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Cette part qui fait la différence   2 comments

Il avançait lentement et il avait le sourire sympathique. Pourtant, il y avait tant de misère dans ce quartier. Les gens se demandaient comment il pouvait avoir ce sourire désinvolte.

Et de fait, à nouveau ce matin, une jeune femme s’approcha de lui et demanda effectivement comment il faisait pour être indifférent à ce qui se passait autour de lui.

Il l’a regardé, et toujours avec son sourire, il lui a dit qu’il est toujours possible d’améliorer notre situation, même si cela nous semble impossible. Il lui posa alors la main sur l’épaule, et dit :

Il s’agit de faire de petits gestes, ici et maintenant, des petits gestes à notre portée, croyez-moi, c’est amplement suffisant. Par exemple, en ce moment, je vous réponds, je m’occupe de vous. C’est simple, s’ouvrir aux autres, répondre, partager le peu que nous avons.

Vous savez très bien que je suis vieux, de plus j’ai mal aux articulations de mes doigts et je suis limité dans mes mouvements, et malgré mes handicaps, je vous assure que je peux toujours contribuer, j’ai l’intime conviction qu’il n’y a personne d’inutile. Si chacun fait sa part à partir de sa propre condition, cela ne sera jamais au-dessus de nos moyens. Ce qui est au-dessus de nos moyens est de s’attaquer seul à toute la souffrance du monde. Et personne de sensé ne demande cela.

Soyez un exemple, et avancez à petits pas. Portez l’idéal en vous dans votre vie au quotidien, si vous voulez une vie heureuse, commencez par sourire, si vous voulez de l’entraide, commencez par aider, si vous espérez un monde plus attentionné, commencez par aimer sans trop juger, et ne restez pas à attendre que quelqu’un d’autre amorce votre mouvement. Soyez un exemple, et les gens qui comme vous désirent oser s’approcheront pour continuer ensemble.

La jeune femme fut émue et troublée. Alors qu’elle voyait, il y a quelques instants, matière à critiquer, elle découvrait maintenant un nouvel horizon devant elle.

Elle lui sourit et lui dit merci.

Elle s’avança vers lui et chuchota à son oreille, je vais réaliser ma part et commencer à vivre pleinement.

Une chanson de Zaz – La Légende Des Colibris

Les paroles sur https://www.paroles.net/zaz/paroles-la-legende-du-colibri

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié 15 décembre 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Quand la compassion apparaît   Leave a comment

La compassion apparaît en nous par les racines de notre vécu

Elle s’élève de la terre et des pierres pour rejoindre la sève

Et lentement par le travail du temps, elle nous fortifie et s’élève

Au début le long du tronc puis, de branche en branche

Afin de s’immiscer lentement dans le mouvement de nos gestes

Puis, vient un jour où nous pouvons l’exprimer par une feuille

Puis les mots se bousculent et requièrent d’autres feuilles au vent

Pour porter le chant d’ouverture qu’elle porte en elle, en nous

Et puis, un jour, les ramifications de notre corps tendues vers le ciel

Voient apparaître les fruits de la bonté, que nous avons laissée germer

Et sans s’en rendre compte, ils se multiplient chargeant nos branches

Tellement qu’en donner ou en laisser cueillir est sans gain ou sans perte

Qu’une expression simple et humble du partage généreux du cycle de la vie

La compassion ne nous amène pas à laisser le meilleur de soi-même,

Elle est ce catalyseur de notre sève d’amour qui sommeillait en nous

Et dont les ressacs du cœur nous permettent d’en rejoindre son océan.

 

Une chanson de Sudha – Kuan Yin, the bodhisatva of compassion

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié 14 décembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :