Archives du tag ‘humanité

Se calmer, d’état en état   2 comments

ImAGE contrôle

Bien sûr, il y a les imprévues, les coups du sort et les actes manqués

Et puis!

Fais-le calme en toi,

Arrête-toi, apprends

Appuie-toi sur l’expérience acquise et relève-toi.

Vis simplement à ta propre mesure.

Bien sûr, il y a les séparations déchirantes, les blessures de mal aimé

Et puis!

Fais-le calme en toi,

Arrête-toi, apprends

Appuie-toi sur l’expérience acquise et relève-toi.

Vis simplement à ta propre mesure.

Bien sûr, il y a cette pression venant du dogme de la réussite

Et puis!

Fais-le calme en toi,

Arrête-toi, apprends

Appuie-toi sur l’expérience acquise et relève-toi.

Vis simplement à ta propre mesure.

Bien sûr, il y a cette souffrance qui depuis longtemps ronge

Et puis!

Fais-le calme en toi,

Arrête-toi, apprends

Appuie-toi sur l’expérience acquise et relève-toi.

Vis simplement à ta propre mesure.

Bien sûr, il y a l’indifférence, le rejet et l’abandon

Et puis!

Fais-le calme en toi,

Arrête-toi, apprends

Appuie-toi sur l’expérience acquise et relève-toi.

Vis simplement à ta propre mesure.

Savoir puiser aux sources de ses propres expériences,

c’est l’entrainement ultime de l’humain.

Ainsi, chaque jour,

nous prenons conscience de notre fragilité,

nous reconnaissons notre vulnérabilité,

tout en étant conscients de notre propre capacité d’agir,

et par cela,

nous avons la possibilité de créer joyeusement

un environnement de sens et d’entraide,

tant pour les autres que pour soi.

Une chanson de Luc De Larochellière – D’état en état

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

 

Voyager, l’écho de l’humanité   Leave a comment

Voici un court métrage sur le thème de la perte de notre humanité au profil de la technologie. Les auteurs veulent nous amener à imaginer ce que la vie sur Terre pourrait ressembler à de nombreuses générations à partir de maintenant alors que la technologie devient une partie de nous. Une prise de conscience pour initier un changement pendant qu’il est encore temps.

Le film début avec la sonde spatiale « Voyager », qui a été envoyé dans l’espace par la NASA en 1977. Puis nous nous retrouvons des centaines d’années plus tard. La sonde est revenue sur la Terre. Le monde a changé et la technologie a pris le contrôle de l’humanité.

Pourtant, en 1977, la sonde Voyager Golden Record était destinée à présenter l’humanité à d’autres mondes.

CGI **Award-Winning** Indie Short Film: « Voyager » – by Team Voyager

Merci d’être là (hommage aux proches aidants)   Leave a comment

Baiser

Il y a des jours

Ou je pense à peine à te saluer

Et d’autres,

Ou tu es le plus beau miracle de la vie

Tu apparais à mes yeux

Comme une belle envolée

De présence et de joie

Réveillant la vie en moi

Bien que tu demeures toujours

La même personne remplie de compassion

Je dois le reconnaître

Je prends parfois

Trop de choses pour acquis

Mais sache que tous tes gestes

De bonté et d’attention

Même ceux parfois ignorés

Déposent ton humanité en moi

Et sèment cette essence d’extase

Qui repends la joie

Tu es le plus beau miracle de la vie

Merci d’être là

Une chanson de Coldplay – Miracles

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Publié 28 mai 2017 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Merci aux bénévoles   1 comment

ImAGERosée

Il existe des voies qui sont plus faciles que d’autres. Chaque voie n’est ni bonne ni meilleure, mais chacune comporte des opportunités et des apprentissages différents.

Par exemple, je peux prendre la voie du coup de gueule, je dis quelques clips, quelques phrases percutantes tirées de d’autres et je les envoie aux personnes autour de moi pour semer de l’espoir. L’approche est aléatoire, sans fréquence fixe et selon la disponibilité. Cela demande des repaires, car parfois on oublie de continuer et il y a ainsi un risque de se disperser ou de se perdre. Cela demande de l’attention et de la concentration.

Je peux aussi prendre la voie de dire aux autres ce qu’il faut penser, et tenter de les aider. Cela demande beaucoup d’abnégation, car penser pour les autres ce n’est plus penser de soi et le lien avec l’humain réel disparaît. Cela demande de l’humilité et de la conscience pour s’ancrer dans la réalité.

Je peux aussi me dédier à l’engagement bénévole. Rien d’inaccessible, rien de compliqué, des simples gestes pour aider d’autres, et qui ne demandent que l’élan du cœur. Nous en avons tous le potentiel. Pour une personne altruiste, le bonheur c’est d’aider les autres par des gestes et des paroles permettant de cultiver leur nature. Cela demande une attention particulière, cette capacité d’écoute par le cœur, et un engagement authentique et constant habité d’une conscience de la gratitude de la vie.

Merci aux bénévoles qui chaque jour illustrent l’importance des petits gestes humbles et gratuits, telles de petites gouttes rosées, et œuvrent à l’épanouissement de la vie.

Une chanson de Erick Benzi – Qui sait

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 25 avril 2017 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Nelson Mandela: Apprendre à être libre   2 comments

visage_mandela_mosaique_-_mastababa_0

J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion.

Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire.

Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer.

La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher, mais qu’on ne peut jamais éteindre. Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, il est enfermé derrière les barreaux des préjugés et de l’étroitesse d’esprit. Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu’un d’autre de sa liberté, tout comme je ne suis  pas libre si l’on me prive de ma liberté.

L’opprimé et l’oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité. Quand j’ai franchi les portes de la prison, telle était ma mission : libérer à la fois l’opprimé et l’oppresseur. Certains disent que ce but est atteint. Mais je sais  que ce n’est pas le cas. La vérité, c’est que nous ne sommes pas encore libres ; nous avons seulement atteint la liberté d’être libres, le droit de ne pas être opprimés.

Nous n’avons pas encore fait le dernier pas de notre voyage, nous n’avons fait que le premier sur une route plus longue et difficile. Car être libre ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. La véritable épreuve pour notre attachement à la liberté vient de commencer.

Un long chemin vers la liberté de Nelson Mandela

Une chanson de Donovan If You Want Your Dream To Be … [brother sun, sister moon]

Publié 15 avril 2017 par dandanjean dans Livres

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Plus que ce que nous décodons   2 comments

L'oeil

Tout est plus que ce que nous décodons à première vue.

Par exemple, cette chanteuse qui se produit sur cette scène en ville fait plus qu’émettre des notes, des accords, un rythme, une sonorité et un texte, elle nous partage une création issue d’une émotion et une vision et qui est l’expression de sa vie. S’ouvrir à la musique, c’est découvrir la sonorité de la vie. S’ouvrir à la peinture, c’est décoder des toiles représentants les belles parties de la vie humaine,

Apprendre à voir par-delà la forme, découvrir au-delà du fond. Pour qui aime les humains, il y a une telle profondeur à partager dans la diversité créatrice que nous côtoyons tous les jours. Il n’y a pas de meilleur style, de meilleure musique, il y a que des affinités circonstancielles, sauf pour qui l’ouverture au bonheur est insupportable.

Tout est plus que ce que nous décodons à première vue.

Une chanson interprétée par Marie-Jo Thério – Évangéline

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 4 avril 2017 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , , ,

Regards   Leave a comment

visage nature

J’ai croisé, au fil de mes déplacements, beaucoup de regards, parfois tristes, parfois joyeux, parfois préoccupés.

Je dois l’avouer, certains regards ont su transcender mon propre regard et pénétrer tout au fond de mon être pour en interpeller le cœur.

Ce n’est pas une question de désir ou de beauté, mais une présence qui se manifeste spontanément et qui révèle une qualité plus qu’humaine, comme un lien magique qui relie deux âmes.

C’est alors que nous comprenons que le visage tout comme le corps ne sont que parcelles de la réalité d’une personne et que le contact d’un regard attentionné est cet acte de communion qui offre ce qui est sacré en nous.

Bienheureuses sont ces personnes qui sont capables de vrais contacts visuels.

Une chanson de Peter Gabriel – In your eyes

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 26 mars 2017 par dandanjean dans Réflexion

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :