Entre joie et bonheur

Visage couleur

On ne peut pas acheter la joie. Les plaisirs, eux toutefois peuvent se procurer.  Ils sont éphémères et se consomment rapidement.

Exister peut prendre différentes formes. La particularité de la joie, c’est que cet état apparaît lorsque nous sommes alignés entre ce que nous pensons, ce que nous disons et ce que nous faisons. Cet état est donc en lien direct avec l’authenticité et le contact direct avec soi.

Exister ce n’est pas seulement tenter de satisfaire ses plaisirs qui surgissent sans cesse et sans fin, mais c’est aussi de s’assurer de vivre ce que nous sommes réellement, dans notre propre nature.

Le bonheur se nourrit, non pas des plaisirs accumulés, qui relèvent du domaine des sensations et est, de ce fait, temporaires, il germe lentement à partir de l’apparition de moments joyeux.

Dans cette civilisation de l’instantanéité́ et des plaisirs consommables qui est la nôtre, le travail sur soi, le développement de ses capacités et l’entraînement de l’esprit sont souvent perçus comme des idéaux à atteindre, quand en fait, cela devrait être que des moyens visant un état de présence.

Je reconnais que la vie comporte parfois des drames insupportables, des échecs et des états de souffrances. Cela n’a jamais empêché les personnes de rire et de s’éclater après l’accalmie.

Toute forme de mode de vie se cultive, autant vaut-il mieux rechercher cette part lumineuse qui nous pousse à aller plus loin au cœur de nos possibles.

Une chanson de Jim et Bertrand – Il me fait du bien

Les paroles sur https://www.le-parolier.net/paroles-jim-et-bertrand-il-me-fait-du-bien.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.