Archives du tag ‘sagesse

La vieillesse comme accomplissement   Leave a comment

 

Le cinéaste Fernand Dansereau demande au philosophe Bertrand Vergely d’expliquer son concept de vieillesse comme « parachèvement », concept développé avec la psychologue Marie de Hennezel.

Publié 4 juillet 2018 par dandanjean dans Débats à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Le mot vieillesse n’existe pas chez les amérindiens   3 comments

Fatima est une amérindienne de la tribu des Potiguaras. C’est l’une des 2 seules femmes chamanes du pays. Pour cette arrière grand-mère, le concept même des maisons de retraite est lunaire et affligeant… Elle nous explique pourquoi la vieillesse n’existe pas dans leur tribu et l’importance du sentiment d’utilité dans leur culture.

Publié 13 mai 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Souvenirs d’Arnaud Desjardins   Leave a comment

La voie consiste donc à découvrir, à dé-couvrir, enlever ce qui couvre, pour constater :  » Ah ! C’était déjà là … »

On peut faire du bruit mais on ne peut pas faire du silence.  »Faire silence » consiste à éliminer tous les bruits et tous les sons. Seul le silence est réel unique et permanent. Les bruits sont irréels, naissants, mourant, disparaissant.

Le vide et le silence sont toujours en nous, ici et maintenant, dans le meilleur et dans le pire, sous le tumulte de nos chants d’amour et de nos cris de haine, de nos peurs et de nos pleurs, de nos rêves et de nos joies, de nos ambitions et de nos amertumes, de nos triomphes et de nos désarrois.

*

Là où nous voyons des êtres méchants ou bons, cruels ou généreux, le sage, lui, ne voit que des  »formes » cherchant à s’exprimer et à se libérer.

*

L’amour devient réellement une participation et une méditation. Rien n’est cherché. Tout est reçu dans une disponibilité totale à l’inconnu et à la découverte. L’orgasme qui est généralement considéré comme une fin, un achèvement, se révèle au contraire un commencement, une ouverture sur un état intérieur de communion et de contemplation, dans lequel la conscience est dégagée du fonctionnement psychomental. Le bonheur conjugal est alors fait d’une réconciliation et d’une harmonisation avec l’ordre cosmique dans lequel l’homme et la femme s’insèrent.

*

Chacun veut que l’autre soit et agisse d’une certaine façon qui corresponde à ses désirs, chacun veut que tout arrive en conformité avec son ego : être le centre du monde et ne rencontrer en face de soi que le oui, le oui, toujours le oui. Alors que nous avons tout le temps à faire face au non.

*

La paix et le contentement sont en nous, sont notre nature réelle. Le plaisir que nous donne la satisfaction d’un désir n’est que la libération passagère de cette sérénité par la suppression du désir qui nous en a exilé.

Arnaud Desjardins dans Les chemins de la sagesse

Une pièce musicale de Michel Pepe – Samsara

Publié 10 mai 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Ce que les murs cachent   Leave a comment

6Sl7fAfFMa1z20e7zzuXdTl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9

Il est sain d’aborder la lecture d’un livre, les conférences en prenant soin de demeurer critique et lucide au regard de ce que nous sommes au regard de ce que la personne nous communique. L’endoctrinement c’est justement de perdre ses propres repères et de se fondre dans celles de la personne qui nous communique ses idées.

Par exemple, comme beaucoup de personnes, j’ai un profond respect pour l’œuvre de Confucius. Nous pouvons convenir que sa pensée à influencer profondément la Chine. Il y a beaucoup de perles de sagesse dans ses propos, à l’image d’un grand temple, où la lumière est tellement belle lorsqu’elle est filtrée par les vitraux. Nous devons toutefois demeurer conscients et vigilants au regard de la présence des murs et de ce qu’il y a d’écrit sur ceux-ci.

Sur les murs du temple de Confucius, il est écrit qu’une femme n’a pas d’âme. Pour Confucius, la femme est un corps, un peu comme un animal de compagnie, et en ce sens, la tuer n’est pas un meurtre.

Encore aujourd’hui, nous retrouvons ce type de conception ailleurs dans le monde où un mari peut contrôler, malmener, voire tuer sa femme impunément.

Beaucoup de personnes vouent un culte à Confucius en raison de sa sagesse. Il a surement apporté des perles de sagesse par ses rayons de lumière, tout comme ces pays qui ne respectent pas l’âme de la femme et qui malgré cela apportent sur d’autres plans des choses merveilleuses.

La conscience bienveillante vise à prendre l’énergie de ces rayons de lumière si précieux pour se nourrir, et avec persévérance et non-violence, avancer vers les murs faire des brèches afin de laisser entrer un éclairage nouveau rempli de compassion sur les mots gravés sur les murs de la division et de l’ignorance.

Une chanson de Daran interprétée avec Louis-Jean Cormier – Une sorte d’église

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/908871.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Au delà des représentations délimitées   Leave a comment

ImAGE univrs

L’énergie de la créativité réside dans cette capacité de se détacher des formes qu’impose notre conception de la réalité. Lorsque la conscience est attachée aux formes imposées par l’espace et le temps, elle est réduite qu’à ces dimensions.

En sortir, c’est ouvrir d’autres perspectives, d’autres dimensions et d’autres conceptions. Cet ailleurs qui nous est inconnu nous sort de notre zone de confort et nous permet de regarder la réalité sans rien attacher à soi. Il est alors possible de sortir du domaine de nos expériences, de nos pensées, de nos sentiments, auxquelles le mécanisme de notre psychisme accole des formes déterminées.

L’énergie de la créativité s’alimente alors des capteurs sans filtres qui accueillent, et interprètent les manifestations de la vie.

Les artistes novateurs sont à l’image de ces hommes ou femmes, sages, passeurs et pionniers de ce monde qui ont fait la différence.

Ils ont exprimé cette capacité de rester instantanément dans cette captation impersonnelle. Leurs états d’attention créative sont ces moments ou cessent l’identification à des représentations limitées, permettant l’expérimentation du jeu de la vie, avec émerveillement et conscience.

Une chanson de Roger Hodgson – Fool’s Overture

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/257760.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Qui est le sage pour toi?   Leave a comment

Lotus

Qui est le sage pour toi?

Celui qui sait!

Donc, il faut tout savoir pour être sage?

J’imagine!

Moi, tu vois, je crois que dans ta vie, le sage c’est toi.

Comment pourrais-je être sage, je ne sais pas grand-chose?

En te laissant guider par ce que tu ressens! Aucune personne ne pourra vivre ton chemin à ta place, mais la sagesse, c’est d’accepter d’être aidé, de savoir écouter, entendre et comprendre les signes que des personnes, qui de leur propre perspective, voient un sens au trajet que tu as entrepris.

Une chanson d’Harmonium – Comme un sage

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 15 avril 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Coeur à cœur avec Pierre Teilhard de Chardin   2 comments

ImAGE soleil

Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

*

Exercez vous à voir large, net et simple, et allez tout droit, paisiblement, sans vous inquiéter de ce qui se dit.

*

Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées et la pesanteur, nous exploiterons l’énergie de l’amour.

Alors, pour la seconde fois dans l’histoire du monde, l’homme aura découvert le feu.

*

Ce n’est pas d’un tête-à-tête ni d’un corps à corps, c’est d’un coeur à cœur que nous avons besoin.

*

La seule religion acceptable pour l’homme est celle qui lui apprendra d’abord à reconnaître, aimer, et servir passionnément l’univers dont il est l’élément le plus important.

Pierre Teilhard de Chardin

Une pièce musicale du groupe the Beatles interprétée par Pat Metheny – And I Love Her

Publié 10 avril 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :