Le précieux cadeau   Leave a comment

petit-coeur-d-ange-background

Il était venu à elle pour se faire aimer, pour recevoir de l’attention, l’approbation et de l’amour.

Il en a été tout autrement. Au fil des rencontres où la patience et la bonne humeur étaient partagées, il a su se rassurer tout en apprenant quelque chose de beaucoup plus grand.

Aujourd’hui, il sait qu’il en sera toujours reconnaissant. C’est un des cadeaux les plus précieux qu’il eut reçus.

Il avait découvert l’importance d’apprendre à s’aimer. Bien au-delà des écueils de l’égoïsme, il avait exploré les plaines de la confiance, les montagnes de l’estime de soi et apprivoisé le sentiment de sa propre valeur indépendamment du regard de l’autre.

Maintenant, il ne recherche plus à se donner de la valeur en sacrifiant une part de soi.

Et lorsqu’il vient vers elle, c’est pour partager des présents de vie.

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’instants.

 

Une chanson de Leonard Cohen – Suzanne

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/243649-leonard-cohen-suzanne.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié le 21 juin 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

La pesanteur et la grâce   Leave a comment

N’être qu’un intermédiaire entre la terre inculte et le champ labouré, entre les données du problème et la solution, entre la page blanche et le poème, entre le malheureux qui a faim et le malheureux rassasié.

En toutes choses, seul ce qui nous vient du dehors, gratuitement, par surprise, comme un don du sort, sans que nous l’ayons cherché, est joie pure. Parallèlement, le bien réel ne peut venir que du dehors, jamais de notre effort.

Nous ne pouvons en aucun cas fabriquer quelque chose qui soit meilleur que nous. Ainsi, l’effort tendu véritablement vers le bien ne doit pas aboutir ; c’est après une tension longue et stérile qui se termine en désespoir, quand on n’attend plus rien, que du dehors, merveilleuse surprise, vient le don.

Cet effort a été destructeur d’une partie de la fausse plénitude qui est en nous.

Le vide divin, plus plein que la plénitude, est venu s’installer en nous.

Simone Weil dans La pesanteur et la grâce

 

Une pièce musicale de Tchaikovsky Hymn of the Cherubim interprétée par le USSR Ministry Of Culture Chamber Choir

Publié le 20 juin 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Mariee Sioux chante Wild Eyes   Leave a comment

Mariée Sioux est née à Nevada City, une petite ville de 3000 habitants au nord de la Californie. Elle nous présente un folk mystique dont la poésie néo-chamane à des couleurs de vieilles légendes. Écouter ses chansons, c’est découvrir un monde dont la nature est un miroir de l’âme, et sa voix est un guide fantastique.

Les paroles en français sur http://paroles-traductions.com/chanson/montrer/978339/mariee-sioux/paroles-et-traduction-wild-eyes/

Une chanson de Mariee Sioux – Wild Eyes

Publié le 20 juin 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : , ,

Composer avec ses capacités   Leave a comment

Se relever à chaque chute

Lorsque la douleur devient plus importante que le but, alors nous nous arrêtons et notre vision s’envole. C’est souvent ce qui freine la progression du grimpeur, les études d’un étudiant, la course du coureur ou la démarche d’un pacifiste.

Apprendre à composer avec ses moyens limités, mobiliser ses ressources au bon moment, savoir prendre la pause avant que la douleur se pose irrémédiablement peut faire la différence. Par-delà la technique, il y a cette capacité à vivre l’expérience.

Cette approche empreinte d’attention, cette conscience de ses réelles capacités, cet équilibre entre vouloir et pouvoir sont des atouts précieux à cultiver.

L’entraînement de l’esprit requiert exactement cette approche. Éviter les tensions, les rigidités qui finissent par faire des spasmes et blesser.

L’art d’utiliser son potentiel réside dans la patience et la sagesse d’enclencher tout changement que lorsque les deux conditions essentielles sont réunies. D’une part, la prise de conscience que le mouvement est devenu une nécessité et d’autre part, la conviction que le soutien nécessaire ou les ressources seront présente pour appuyer l’atteinte du nouvel état.

Et si une douleur insupportable apparaît, ne laisse jamais celle-ci prendre toute la place, demande de l’aide. Ce n’est pas un aveu de faiblesse, mais un geste de réappropriation de ton pouvoir.

 

Une chanson de Change by Tracy Chapman

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/274880.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié le 20 juin 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Parainner pour améliorer ce monde projet par projet   Leave a comment

pavitra

Vis et crée la plus humaniste et affectueuse des expériences de vie 

Change un destin d’enfant 

Cette école est présentement à la recherche de parrains et de marraines afin d’assurer sa pérennité.

La Kalkeri Sangeet Vidyalaya (KSV) est une école de Jeunes musiciens du monde en Inde, elle offre gratuitement une éducation académique et musicale de qualité à ses élèves qui proviennent de milieux socio-économiques en marge. Fondée il y a 15 ans, dans un espace naturel idéal, l’école accueille et prend soin aujourd’hui de 255 élèves de la première année à la fin des études supérieures. La prise en charge des élèves comprend également le logement, la nourriture ainsi que les soins de santé. Cette opportunité leur donne les clés pour devenir des personnes épanouies, responsables et ayant un impact positif et constructif sur leur communauté. L’école s’est fait une place dans le paysage local et a su démontrer la qualité de son enseignement.

Pour en savoir davantage, je t’invite à te rendre sur le site de l’école qui est en anglais www.ksv.org.in ou sur celui de Jeunes musiciens du monde qui est en français.

Être la marraine ou le parrain d’un étudiant de la KSV, c’est :

Accompagner un enfant dans ses études musicales et académiques,

Développer une relation unique avec lui à travers une correspondance régulière,

Apprendre davantage sur la culture indienne,

Contribuer financièrement pour un minimum de 35 dollars canadiens par mois (environ 25 euros).

C’est en partie grâce à la contribution des parrains et des marraines qui ont fait le choix de s’engager à leurs côtés que cette école change des destins.

Merci d’avance pour ton intérêt et le temps que tu prendras pour partager ce message

Une vidéo de l’école ❤❤❤ https://www.facebook.com/kalkeri.sangeetvidyalaya/videos/2118261908421367/

Le rapport annuel 🌸

Tu aimes et tu transfères à tes amies-amis, collègues généreux et humanistes 🙏🌸🐦 Mille mercis ❤
Amour Inde Céline

Publié le 19 juin 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

L’amour !   Leave a comment

ImAGE Fleurs

L’amour ! Pour la plupart d’entre nous, l’amour est une expérience merveilleuse, sublime, presque mystique.

Mais l’amour est aussi un état et, comme tous les états, tous les résultats, il est engendré par une série de mesures spécifiques, de stimuli, que nous percevons ou que nous nous représentons d’une certaine manière.

Quand vous tombez amoureux, vous vous associez à tout ce que vous aimez chez quelqu’un et vous vous dissociez de tout ce que vous n’aimez pas. Tomber amoureux est parfois une sensation extrêmement violente et perturbante parce que ce n’est pas une sensation équilibrée.

Vous ne faites pas la part entre les qualités et les défauts d’une personne pour voir si le bilan est positif ou négatif. Vous êtes totalement associé à quelques éléments de sa personnalité que vous trouvez grisants. Vous n’avez même pas conscience à ce moment-là du moins, de ses « défauts ».

*

C’est l’accueil.

Anthony Robbins, Pouvoir illimité

 

Une pièce musicale d’Antonio Vivaldi La Stravaganza

Publié le 19 juin 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : ,

M. Ibrahim et les fleurs du Coran   Leave a comment

Eric-Emmanuel Schmitt interprête lui-même la pièce M. Ibrahim et les fleurs du Coran au théâtre Rive Gauche.

Un beau moment.

 

Publié le 19 juin 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) :

%d blogueurs aiment cette page :