Le change ment   Leave a comment

Tout bouge, tout est en changement. D’une part, nous avons cette tendance irrésistible de vouloir que tout continu infiniment, et d’autre part, nous avons cette envie de vivre dans le nouveau, avec un agenda inavoué de fuite de ce qui a peu d’intérêt pour nous.

Le changement peut provenir de différentes motivations. D’une part, il peut provenir d’un signe du destin cet événement fortuit, complètement inattendu, comme un signe du destin offrant une occasion soudaine qui transforme le moment présent et notre vie. Ce changement, nous le sentons viscéralement dans le ventre. Il est comme l’aboutissement d’une série de métamorphose et de signes perçus.

Et d’autre part, le changement peut provenir d’agitation et d’impatience vis-à-vis les contraintes que nous vivons, et il est alors impromptu et amène une perturbation importante dans notre vie. Souvent, il n’a rien à voir avec les métamorphoses antérieures, il est souvent alimenté d’une intention de sortir d’une situation.

C’est un peu à l’image de prendre une sortie de l’autoroute pour se rendre à destination ou sortir de l’autoroute à la première occasion pour fuir le trafic.

Souvent, nous considérons le changement comme le seul moyen d’aller de l’avant. D’une certaine manière, c’est un peu vrai. Toutefois, la route peut être vraiment plus longue pour la personne qui cherche les changements pour eux-mêmes et qui ne prend pas le temps d’examiner soigneusement les opportunités qui font sens et qui seront plus efficaces.

Il existe en nous cette forte tendance à se laisser influencer de façon négative, c’est-à-dire à être attiré par le besoin d’aller dans la direction opposée à toute pression.

Le changement qui nous fait avancer est empreint de liberté et de signes qui font sens pour nous. Nous avons généralement vu des signes avant-coureurs. C’est dans la précipitation et l’insouciance que le change ment!

Une chanson de Tracy Chapman – Change

Pour la traduction des paroles : https://www.lacoccinelle.net/274880.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié le 21 octobre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Tu n’es pas obligé   Leave a comment

Nos peurs nos choix

Tu n’as pas besoin d’être ce que les autres veulent que tu sois.

Tu n’es pas obligé d’être spontané ou sociable.

Tu n’es pas obligé d’être mince ou magnifique ou la définition de quelqu’un d’autre d’attrayante.

Tu n’es pas obligé d’être quelqu’un d’autre que la personne que tu es authentiquement, et tu n’es certainement pas obligé de passer ton temps et ton énergie à convaincre les autres que tu vaux la peine d’être accepté.

Les bonnes personnes reconnaîtront ta valeur. Ils te respecteront, t’apprécieront et t’accepteront, sans te forcer de changer qui tu es.

La vie est courte et ton bonheur est bien trop important pour prendre compte des gens qui ne te traitent pas correctement.

Daniell Koepke

Une chanson de Alex Nevsky – Les Coloriés

Même l’ennui

Et même la mort

Ne viennent pas ici

Dis-moi si j’ai tort

Enlunons la nuit

Étoilons nos corps

Oublions nos vies

Réécrivons l’histoire

Il faut tout réinventer!

Il faut se réinventer!

Il faut se colorier!

Il faut se colorier!

Amplifions nos rires

Nourrissons l’espoir

Redevenons libres

Il suffit d’y croire

Enrayons l’empire

Et brûlons l’école

Il suffit de dire «BOUH!»

Pour que s’effondre le dogme

Il faut tout réinventer!

Il faut se réinventer!

Il faut se colorier!

Il faut se colorier!

Il faut se colorier!

Publié le 20 octobre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

La viande   Leave a comment

L’équipe de Et tout le monde s’en fout frappe encore, et elle charcute avec leurs arguments nos envies de bouffer nos voisins…. Bravo!

 

Publié le 20 octobre 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Impossible de désapprendre!   Leave a comment

 

La requête ne peut aboutir et nécessite un apprentissage immédiat de l’utilisateur.

La compétence que vous recherchez de désapprendre est actuellement indisponible. Votre système d’exploitation rencontre des difficultés techniques. Pour désinstaller la fonction d’apprendre, il vous faut peut-être modifier les paramètres d’interprétation d’un échec ou d’une tentative ratée.

En dernier recours, nous vous proposons de tester l’une ou l’autre des solutions suivantes :

  • Ne faites plus de tentative de quoi que ce soit, et évitez systématiquement les erreurs, les échecs et les abandons.

ou

  • Entrez l’adresse de votre absence dans la barre d’adresses, vérifiez si vous la reconnaissez, car si c’est le cas, votre mémoire demeure vive à apprendre et rien n’a changé.

ou

  • Vérifiez vos paramètres de connexion aux événements, accédez au Panneau de configuration, puis sur Options Internet, puis sur l’onglet Programmes, et enfin sélectionner Laisser Internet décider. Les paramètres pourraient alors ne plus enregistrer l’information sur votre disque dur, mais, c’est peu probable, car il vous restera la conscience amovible qui peut en tout temps devenir en mode éveil de pleine conscience.

ou

  • Vérifiez si votre discernement fait défaut, pour cela cliquez sur l’Onglet Détecter les paramètres réseau. Nous vous rappelons que même si cela ne changera rien au niveau de la compétence de désapprendre, cela fait toujours du bien de se rappeler que le réseau est là pour aider à apprendre.

Ce message d’erreur vous est apparu pour vous apprendre que vous essayez de désapprendre et que c’est un échec total.

Maintenant, puisque ce message d’erreur demeure encore à l’écran et que vous voulez passer à autre chose, vous devriez cliquer sur le bouton Entrée pour revenir en mode de développement standard, en mode échec intermittent, apprenez, et soyez des plus heureux.

Une chanson de Serge Fiori – Le monde est virtuel

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

 

 

 

Publié le 20 octobre 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Dépasser les limites du monde   Leave a comment

Etienne Klein fait une présentation visant à illustrer comment une certaine façon de penser permet de dépasser les limites du monde tel qu’il nous est donné.

Une réflexion riche qui mérite une petite pause de quelques minutes.

 

Publié le 19 octobre 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) :

L’excellence autrement   Leave a comment

Dans le mode traditionnel de la gestion, le gestionnaire dirige, il a des spécialistes sur lesquels il peut avoir toute confiance et des employés en soutien. La gestion de l’espace humain est d’une utilité, car elle a pour but de maintenir la paix sociale.

Est-ce possible de réfléchir la gestion autrement? Dans le modèle traditionnel, le système sur les limites du gestionnaire, tout repose sur lui.

Peut-on interpeller une intelligence plus globale, plus vaste qui permettrait d’aller plus loin et qui serait plus pérenne?

La réponse est contre-intuitive, et c’est oui.

Pour cela, il faut changer complètement de paradigme. Nous devons concevoir l’espace de travail comme un espace de création collective. Il faut briser les silos, favoriser les connexions, ouvrir l’horizon.

Le profil de l’employé recherché serait le spécialiste solitaire gardien de son expertise unique, mais bien la personne qui désire se développer, capable de travailler en cellule collective de travail, qui partage les idées, qui assure le transfert de connaissances et qui croit qu’une équipe mobilisée dans une intelligence collective saura franchir les frontières du possible.

Le profil du gestionnaire sera avant tout celui d’un coach, un gardien de la vision de son équipe, qui va favoriser les techniques de gestion collective (par exemple les contrôles visuels)  qui saura responsabiliser au quotidien tout en favorisant le partage d’expertise et le développement de chacun des membres de l’équipe avec des processus de travail partagés, respectés et connus de tous.

Il est possible de gérer autrement en implantant une culture de non-culpabilité, et d’apprentissage des échecs pour une amélioration continue de la qualité.

Une équipe qui travaille ensemble, qui développe ensemble, qui partage les opportunités aura une portée pérenne pour le client, le citoyen. Gérer, c’est avant tout organiser, prévoir les risques et voir clair. Il est plus heureux d’avoir une force collective dont la limite est le maillon faible que l’on peut soutenir, que d’avoir une force individuelle, dont la limite, repose sur la capacité à taire les faiblesses.

Une chanson de Jacques Michel interprétée par  Wilfred Lebouthillier – Amène toi chez nous

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Connais-toi toi-même   Leave a comment

A Athènes Socrate était célèbre pour dire: « Connais-toi toi-même. »

On raconte qu’un de ses étudiants lui dit un jour: « Socrate, tu vas partout disant  « Connais-toi toi-même », mais toi, te connais-tu toi-même ? »

Socrate répondit: « Non, mais je comprends quelque chose de cet état de non-connaissance.

Jon Kabat-Zinn

Une chanson de Claire Pelletier – La caverne

La caverne Il fait noir dans cette caverne Que des ombres et une lanterne Il fait noir dans cette caverne Que des hommes qui se prosternent Un reflet là devant nous Un reflet beaucoup de flou Tant de chaînes autour de nous Tant de chaînes sur mon cou Tu me dis c’est le réel Tu me dis y’a pas de ciel Une chimère dans la cervelle Une vision des étincelles Mais d’où vient cette lumière Cette chaleur sur ma peau ? Quelque chose est là derrière Il me semble que c’est beau Il me semble que c’est beau Y’a un homme qui se lève Un sourire sur les lèvres Y’a un homme qui se lève Et qui marche vers son rêve Faut sortir de cette caverne Faut le suivre briser nos chaînes Faut sortir de cette caverne Le sang coule dans nos veines Il s’en va il nous appelle Il s’en va monte vers l’espoir Il s’en va toucher le ciel Il s’en va je veux savoir Mais d’où vient cette lumière Cette chaleur sur ma peau ? Quelque chose est là derrière Il me semble que c’est beau Il me semble que c’est beau Mais d’où vient cette lumière Cette chaleur sur ma peau ? Quelque chose est là derrière Il me semble que c’est beau Il me semble que c’est beau Que c’est beau Que c’est beau Une vision, des étincelles Une chimère dans la cervelle Cette chaleur sur ma peau

Publié le 18 octobre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :