Le fantome de la peur   Leave a comment

Je me suis réveillé l’autre nuit, et je suis allé marcher un peu, afin d’apprécier le calme et les étoiles.

Quelle ne fut pas ma surprise d’être interpellé par une entité, un fantôme! Il errait comme cela et s’est approché de moi. J’étais calme et je l’ai accueilli. Ce fantôme semblait surpris par mon attitude, comme si j’aurais dû avoir peur.

Je lui ai simplement dit bonne nuit, prenant lentement conscience que je ne rêvais pas.

Le fantôme m’a dit qu’il était venu pour me révéler des choses me concernant.

Je me souviens que cela m’a grandement surpris, car pour moi, la vie est une suite de révélations. Mais bon. Je lui ai demandé pourquoi. Il m’a répondu qu’il ne cherchait qu’à m’aider.

C’est alors que j’ai eu un grand fou rire. Cela est sorti de bon cœur, car à mes yeux, c’est lui en sa qualité de fantôme qui avait le plus besoin d’aide. Lui qui était toujours en transition entre deux mondes, errant avant de terminer son passage. Après l’accalmie, je me suis excusé et je lui ai partagé ma perception. Il n’a pas semblé surpris outre mesure, mais il m’a écouté attentivement.

J’ai essayé de lui expliquer le plus simplement que je pouvais que pour moi la mort n’avait pas la représentation d’un arrêt définitif, mais plutôt celle d’un passage ou d’une transformation. Puis, je me souviens lui avoir demandé ce dont il le retenait ici.

Devant le silence, je me suis mis à lui parler d’anxiété. Je lui ai parlé de ces fois où nous sommes en attente avant l’événement et que nous sommes figés. J’ai pris quelques exemples ou nous vivons de l’anxiété, soit avant la visite chez le dentiste, la première rencontre amoureuse, le premier travail, la préparation d’un examen. Dans cet état, nous redoutons une situation hors de notre contrôle, voire un danger, avant qu’il ne survienne. Nous sommes alors déphasés et il peut même survenir des crises d’angoisse. Il m’a regardé avec compréhension.

La peur devient souffrance lorsque nous sommes limités par nos propres possibilités et impuissants face à une situation. La peur d’avoir peur est une émotion puissante qui peut nous empêcher d’avancer.

Il n’y a pas de remède miracle pour se calmer, retrouver son souffle, recentrer son énergie sur ce que nous contrôlons. Il y a des petits trucs personnels que nous avons développé pour nous redonner notre capacité d’agir. Certains vont lire, d’autres, marcher, bref, détourner notre attention des pensées obsédantes pour, par la suite, voir les choses avec plus de sérénité. Les personnes ayant un talent artistique vont se mettre à créer pour sublimer leurs peurs. L’art permet d’extraire le positif de notre imaginaire.

Il m’a regardé sans dire un mot, comme si mes paroles avaient touché son âme en partance et qu’il envisageait le voyage. Il se mit à fredonner un air doux et aérien. Le chant d’un elfe serait surement comparable. Puis, il s’est éloigné tout doucement puis il a disparu comme par enchantement.

À mon réveil, je ne savais toujours pas à quel fantôme j’avais bien pu parler.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman – Peur de rien Blues

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié le 15 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru, Contes

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Florence Foresti: Les enfants en vacance   Leave a comment

Florence Foresti nous fait une petite confidence sur le enfants en vacance…. juste pour rire.




Publié le 14 août 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Libère-toi du mental   Leave a comment

Zarah Issany produit chaque lundi une vidéo présentant un livre qui a retenu son attention et qui mérite un partage.

Elle nous parle dans cet épisode du livre Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle.

Zarah Issany réalise des capsules vidéo sur différents sujets afin de susciter le développement des personnes. En fin de journée aujourd’hui, une nouvelle lecture sera partagé.

En tant que coach, elle offre une approche  différente, axée sur le sens.  À vous de la découvrir, son site est le :  http://www.zarahissany.com/

Publié le 14 août 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

Des présents d’instant merveilleux   2 comments

ImAGE Inspiration

Je suis fasciné par l’énergie que nous pouvons utiliser au quotidien afin de mettre en veilleuse notre vie. Est-ce vraiment nécessaire de se reposer de soi?

Il nous arrive tous qu’une personne vienne nous parler de quelque chose qui ne concerne en rien notre vie, ni la sienne d’ailleurs.  Elle s’approche et elle s’évertue à faire ce babillage comme s’il n’y avait rien d’autre à faire en ce moment. Elle nous parle d’une chose vue à la télévision, sur un média social comme on décrit le désert de l’absurdité. Cela n’a rien à voir avec le partage d’un senti, d’une crainte ou d’un questionnement.

J’ai un inconfort à écouter des choses qui me fait perdre la qualité de l’instant présent. On dirait que ce phénomène du rejet du mauvais temps ou du faux instant me touche de plus en plus.

Je ne parle pas d’entendre furtivement une nouvelle provenant d’un ailleurs et, qui nous interpelle dans notre humanité. Je fais référence à des propos qui n’apportent rien à personne, sinon que de consommer du temps inutilement.

Il y a tant à faire pour aider les autres.

Il y a tant de silence conscient à explorer pour se développer.

Et je tombe encore parfois dans le piège. C’est fascinant de constater qu’il faut être vigilant pour résister à la promotion d’une autre vie que la nôtre.

Bien que nous sommes tous conscients qu’il est possible de vivre des instants où nous pouvons souffrir de la solitude, nous portons moins attention à la souffrance de la multitude de vies sur pause.

Les artistes, les agents de changement, les personnes engagées, bref ces créateurs de toutes les disciplines, ne sont pas des excentriques, ils sont juste occupés à créer leur vie avec des teintes signifiantes et merveilleuses.

Je nous souhaite aujourd’hui des présents d’instant merveilleux.

Une chanson de Harmonium – Pour un instant

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié le 14 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Maurice Chabas : Nos actes nous suivent   Leave a comment

Un petit montage vidéo sur le peintre Maurice Chabas. Simple, qui permet d’apprécier son œuvre.  Il a déjà écrit : L’Humanité actuelle a besoin d’un idéal supérieur. Nous ne pouvons plus vivre dans le déséquilibre créant la dysharmonie qui mène à la destruction et à la mort. Il faut l’Esprit pour donner la vie à la matière et aux œuvres. et aussi Nos actes nous suivent.

Le livre Maurice Chabas : Peintre et messager spirituel (1862-1947)a été conçu pour comprendre le parcours de ce peintre singulier, d’expliquer ses excès, et aborder son univers spirituel. Vous pouvez en découvrir plus en allant sur cette adresse : http://www.somogy.fr/livre/maurice-chabas-1862-1947?ean=9782757203200

 

 

 

 

 

Publié le 13 août 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

2001 : L’Odyssée de l’espace   Leave a comment

ImAGE soleil

C’était le propre du barbare de détruire ce qu’il ne pouvait comprendre, mais peut-être les hommes n’étaient-ils que des barbares comparés aux êtres qui avaient érigé les monolithes…

Et d’où avaient-ils pu venir ? De la Lune même ? C’était tout à fait impossible. S’il y avait jamais eu la moindre trace de vie sur ce monde désolé, elle avait été détruite durant la période de formation des cratères, quand la surface avait été chauffée à blanc.
De la terre ? Hautement improbable mais pas impossible. Mais une civilisation terrestre avancée – peut-être non humaine – au Pléistocène, aurait laissé d’autres traces de son existence. Nous les aurions découvertes bien avant de débarquer sur la Lune, se dit Floyd.

Cela laissait deux possibilités: les autres planètes et les étoiles. Pourtant, l’évidence était contre la présence de la vie, de toute forme de vie, dans le système solaire, en dehors de la Terre et de Mars. Les mondes intérieurs étaient trop chauds, ceux de l’extérieur trop froids, à moins de descendre à des profondeurs où la pression atteignait des centaines de tonnes au centimètre carré.

Alors les visiteurs étaient peut-être venus des étoiles, ce qui paraissait encore plus incroyable. En levant les yeux vers les constellations, Floyd se rappela combien de fois ses collègues avaient prouvé l’impossibilité des voyages interstellaires.

*

Derrière chaque être vivant il y a trente fantômes, car tel est le rapport des morts aux vivants. Depuis l’aube des temps, environs cent milliards d’êtres humains ont vécu sur cette planète.

Et ce nombre est très intéressant car, par une curieuse coïncidence, il existe environs cent milliards d’étoiles dans notre univers local, la Voie Lactée. Ainsi pour chaque homme qui vécu jamais , une étoile brille dans l’espace.

*

Parfois, Floyd se demandait si le minibloc et la technologie fantastique qu’il supposait représentaient le sommet des découvertes humaines en matière de communications. Il se trouvait en plein espace, s’éloignant de la Terre à des milliers de milles à l’heure et pourtant, en quelques fractions de seconde, il lui était possible de consulter n’importe quel journal. Le mot même de journal était une survivance anachro nique en cet âge électronique. Le texte se modifiait automatiquement d’heure en heure. Même en ne lisant que la version anglaise on pouvait passer sa vie entière à absorber le flot sans cesse changeant des informations retransmises par satellites.

Il était difficile d’imaginer que le système pût être modifié ou amélioré. Pourtant, songea Floyd, tôt ou tard il disparaîtrait pour être remplacé par quelque chose qui renverrait les miniblocs au rang des presses de Gutenberg.

La lecture des journaux électroniques amenait souvent une autre réflexion : plus les moyens de diffusion se faisaient merveilleux, plus barbare, atterrant et choquant était leur contenu. Accidents, désastres, crimes, menaces de conflit, éditoriaux sinistres – tels semblaient être les sujets principaux des articles qui se propageaient dans l’espace. Floyd en venait parfois à se demander si tout cela était vraiment aussi terrible qu’il y semblait. Les informations d’Utopie, après tout, auraient sans doute été atrocement ennuyeuses

Arthur C. Clarke dans 2001 : L’odyssée de l’espace ( Stanley Kubrick en a fait un film)

Une pièce musicale  Also Sprach Zarathustra  de Richard Strauss utilisé comme générique pour le film 2001 Odyssée de l’espace 

 

Les déclencheurs de miracles   Leave a comment

Pouvoir des mots

Pour moi, pas besoin de chercher bien loin pour voir se réaliser des miracles. Nous pouvons devenir les grands réalisateurs de nos vies, les magiciennes et les magiciens de l’au-d’ici.

Je ne parle pas de réaliser des autres miracles dans le but de convertir, mais pour élever l’âme à ce qu’il aspire de plus beau.

Vous connaissez Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, Jonathan Livingstone le goéland de Richard Bach, le Prophète de Khalil Gibran, Siddhartha de Hermann Hess, Le guerrier pacifique de Dan Millman, Zahir de Paolo Coelho Le livre de la jungle de Rudyard Kipling, l’Histoire sans fin de Michael Ende, ou encore Bilbo le hobbit de J. R. R. Tolkien? Il y a tant de petits trésors de livres qui ont la particularité de rejoindre les fondements de notre être et de l’embraser.

Avec ces livres, nous découvrons, dans un premier temps des histoires merveilleuses, puis elles nous interpellent dans notre humanité, elles enfantent des miracles tels des pétales de mots s’ouvrant en nous, permettant de découvrir la beauté de notre propre nature et de susciter l’élan permettant de mieux créer notre vie.

Sans attirer des foules, le vrai miracle se produit, c’est-à-dire prendre soin de sa part d’humanité pour la faire grandir. Découvrir sa passion, sa bonté, sa compassion, son désir de créativité et d’aventure. Mine de rien, c’est surement l’un des plus grands des miracles.

Vous, avez d’autres livres incontournables déclencheurs de miracles à suggérer?

Une chanson de Damien Rice – On Children

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié le 13 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :