Archives du tag ‘diversité

Ensemble   Leave a comment

Boule humaine

Au début, je n’entendais qu’un son, un son léger. J’ai porté une attention plus soutenue. Au bout de quelques secondes, j’ai pris conscience que c’était un murmure, à peine audible, mais un mot murmuré. Cela m’intrigua, et j’ai arrêté alors toutes mes occupations.

C’était bien un murmure, mais il semblait que je distinguais maintenant plusieurs voix. Des mots jaillissaient, prononcés en canon, paix, espoir, amour, peur, désir, liberté, acceptation… Plus je portais attention, plus je distinguais un ensemble d’expression de cette humanité qui nous habite.

Les voix, les langues, les tonalités, la force de l’expression, toutes ces différences qui du même souffle, interpelle notre âme. Bien que bien des mots me fussent inconnus, j’en saisissais l’énergie, le sens.

Je suis conscient que nos différences suscitent un effort d’ouverture et d’acceptation, mais l’espace d’un instant, je sais qu’il est possible de faire le premier pas, de prendre conscience minimalement que nous sommes ensemble, d’une même humanité.

Ensemble!

Une chanson de Jean-Jacques Goldman – Ensemble

Les paroles sont dans la vidéo

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

 

Publié 12 décembre 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Bâtisseurs d’humanité   Leave a comment

Mosaique

Avec notre capacité d’observer le monde et la faculté de l’imaginer par la suite, nous sommes en fait des bâtisseurs.

Nous construisons des lieux pour nous abriter et des temples pour adorer. Toute notre vie, nous nous abritons dans la maison de nos représentations.

Nous avons cette capacité de construire les murs d’une prison afin de nous assumer comme victime, ou de construire un lieu accueillant avec de grandes fenêtres afin de laisser libre cours à la vision du monde.

À voir nos habitations, des maisons aux temples diverses, je sais bien qu’il y en aura toujours des personnes qui verront la force et l’épaisseur des murs.

Toutefois, avec le temps, il est possible de voir la beauté et le génie des bâtisseurs d’ouvertures.

Une pièce musicale de Yann Tiersen – La Fenêtre

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié 7 décembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

La vision d’Ensemble   Leave a comment

247058_10151640016713638_25959218_n

Il y a des jours où tu viens jusqu’à mon rivage,

Emporté par une marée qui soulève tes émotions

Et je sais alors que ce vent qui te pousse

Est plus fort et plus puissant que ton désir.

 

Ta présence est précieuse, elle rafraichit mon corps

Elle rythme mes états d’éveil et de sommeil

Et les astres veillant aux confins de nos horizons

Partage notre secret que nous sommes interdépendants.

 

Les parties de toi que je m’approprie pour m’alimenter

Ne sont que le juste retour de l’érosion que tu pratiques

Sur mes rivages plus arides, tortueux et rigides

Nous nous fascinons mutuellement sans trop y réfléchir.

 

Nous partageons le même vent qui charrie nos états d’âme

Nous partageons le même soleil qui guide nos visions

Nous partageons la même lune qui reflète nos songes secrets

Et pourtant, si facilement nous oublions nos appartenances.

 

Je suis fait d’une singularité nourrie d’une part de toi

Tu es ta propre nature, d’une mer immense de vie

Ne laissons pas nos différences s’enfermer dans des frontières

Ce que nous divisons en nous, se soustrait à notre grandeur.

 

Une chanson de Michel Rivard interprétée par un collectif – Je voudrais voir la mer

Paroles et accords sur https://www.boiteachansons.net/Partitions/Michel-Rivard/Je-voudrais-voir-la-mer.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié 5 décembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

La richesse de la terre   Leave a comment

INUSKSHUK

Nous vivons sur une terre riche en potentiel, riche au plan de notre développement durable. Nous avons, partout disséminés sur le sol, des matières premières d’une richesse incomparable. Nous l’oublions facilement et nous passons à parfois à côté sans rien y percevoir.

Ces cadeaux sur la terre, parfois invisibles, parfois enfouis, parfois visibles, peuvent s’épuiser si nous ne faisons pas en sorte par notre activité humaine attentionnée de les entretenir.

Ces cadeaux de la terre parlent, expriment de différentes façons leurs présences, pour une personne attentive, il suffit d’écouter. Ils nous murmurent leurs histoires à l’oreille et cela commence souvent par « C’est maintenant, la fois ou…. »

Chacun de ces cadeaux est en soi un univers, avec sa représentation du monde à partir de sa mythologie, avec sa langue, avec la couleur de sa peau, avec les rêves qu’il porte et surtout sa contribution à notre humanité par ses attentions au quotidien.

Et chaque matière première qu’est l’humain raconte à sa manière nos présents possibles. Les frontières et les divergences ne sont que le babillage de l’esprit contrôlant.

 

Une chanson de Anggun et Florent Pagny – Nos vies parallèles

Les paroles sur : https://www.lacoccinelle.net/1028899.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2017 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

Publié 23 novembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Respecter la vie, c’est accepter la différence   Leave a comment

De chaque côté du mur règnent les marchands de haine. Ceux qui nous opposent ; ceux qui veulent plus de richesses, de terre, d’eau et de moissons, à leur seul bénéfice ; ceux qui vivent sans partage ; ceux qui vendent les armes avec lesquelles on s’entretue. Ceux qui réinventent le parole de Dieu pour exercer leur suprématie ; ceux encore qui entretiennent l’ignorance par tous les moyens pour asseoir leur pouvoir ; ceux qui envoient des enfants se faire tuer au nom de ce même Dieu, au nom d’un monde meilleur ou d’un paradis. Comme si le meilleur pouvait naître des terres et des rivières rougies du sang des hommes. Leur parole couvre celle des gens de bonne volonté. Ne me demande pas pourquoi, je n’en sais rien. Crois-moi, Medhi, personne ne nous écoutera, et si la mort ne vient pas d’en face, on nous tuera dans notre propre camp.

Alors au lieu de pierres, de fusils et de bombes, c’est de courage qu’il faut s’armer. Maintenant que nous savons la vérité, si nous les laissions faire, si nous renoncions, c’est nous qui serions coupables au jour du Jugement dernier. Et si nous nous unissons, nous serons plus forts que ces marchands de haine.

Ils ne nous laisseront pas faire justement pour cela.

Clamer ensemble que puisque Dieu a inventé la différence, en son nom nous devons la respecter, la cultiver, la protéger et l’aimer. Voici ce qu’il faut prêcher. Cette pensée pourrait bouleverser le monde !

Extrait de Dissemblance, Marc Lévy

 

Une chanson de Zaz – Pas l’indifférence

Publié 7 novembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

La mesure d’une personne   Leave a comment

Je suis toujours fasciné lorsque j’entends autour de moi exprimer des jugements faciles qui stigmatisent une personne. C’est comme si nous revendiquons notre différence tout en reprochant à l’autre d’être différent.

Laissons les rêveurs rêver, eux seuls sauront quand se réveiller. Inutile de leur hurler le réveil avec de faux besoins issus d’une irréalité.

Laissons aussi les pragmatiques analyser, eux seuls sauront quand reposer l’esprit. Inutile de leur démontrer la fluidité du rêve permettant de percer la réalité intangible.

C’est dans l’ouverture que respirent les âmes.

On ne mesure pas la grandeur d’une personne par ses simples contours, mais par l’amplitude de sa vision et l’ouverture de son cœur.

La part du rêve et de la réalité ne sont que des éléments de contexte.

Apprécions au lieu de juger, laissons des personnes se créer.

Une chanson de Johnny Clegg avec Nelson Mandela – Asimbonanga

Paroles sur https://www.lacoccinelle.net/261626.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

 

La terre fertile de la diversité humaine   Leave a comment

ImAGE le voyage

Plus je parcours des livres, plus j’écoute, plus je rencontre des gens, plus je m’ouvre aux différents modes de communications,  plus je constate qu’il y a un bon nombre de personnes qui peuvent m’apprendre de nouvelles facettes à développer.  Je découvre une belle dimension de notre monde.

En laissant de côté les référents sociaux de type performance (meilleur, maître, et tous ces avatars ou déclinaisons du concept de compétition), il est possible de découvrir un espace humain riche et multiple.  Avec cette perspective, les rencontres ne sont plus des opportunités de débats pour se faire valoir, mais des contacts de partage, de complicité, et parfois de compassion.

J’ai la chance de découvrir des espaces solidaires dans ce qui me touche le plus, je me sens privilégié. Cela fait en sorte que je suis souvent en partance et malgré la distance les personnes en connexion sont  toujours proches.

La diversité humaine est une terre fertile à explorer et la vie offrent de belles surprises.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman reprise par Génération Goldman – Famille

Paroles sur : https://www.lacoccinelle.net/956814-jean-jacques-goldman-famille.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 22 octobre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :