Archives du tag ‘paix

La grâce du recueillement   Leave a comment

ImAGE Lotus

Pour ceux qui contemplent la divine Essence, chaque jour est le premier; nous habitons l’Éden et l’Aurore.

*******

Ce que l’esprit contemple est un seul point – insaisissable entièrement soustrait à l’expression, libre et divin « Es hat nichts mit nichts demein », comme disent les mystiques rhénans (« cela n’a rien de commun avec rien »)

*******

Ce foyer unique à la lumière duquel nous regardions toutes choses, c’est lui maintenant qui fige nos regards : comme la fleur à la maturité se recueille vers la source toujours vierge de son être, ainsi la vie de l’âme s’accomplit et s’achève dans le silence contemplatif.

*******

Il me semble que la contemplation nous conduit à une immobilité merveilleuse : celui qui dit, je vois ne dit plus : je veux. Que ces instants deviennent notre vie.

*******

Tout invite au recueillement, car le ciel intérieur est toujours limpide et le regard y plonge librement.

*******

La grâce du recueillement est une découverte infinie : notre prison est fermée au-dehors, ouverte au centre sur un vierge espace.

*******

Quand on reste tout immobile, toutes les étiquettes tombent. Si l’on n’est plus attaché à rien, il ne reste que le pur Soi-même.

Fragments métaphysiques et mystiques de Dom Jean-Baptiste Porion (1899-1987)

 

Une chanson de Schola de l’Abbaye de Hauterive, Choeur des Ambrosiniens – Sanctus

Publié 22 octobre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Perfection du don   Leave a comment

 

ImAGE envol papillon

Et, finalement, soi, qu’est-ce que l’on aura accompli ? Qu’est-ce qui aura fait sens ? Avoir mis au monde des enfants, les avoir accompagnés, avoir planté quelques arbres, construit une maison, écrit quelques livres. Ce sont des choses qui importent, il est vrai, mais il me semble qu’il n’y a d’accomplissement que dans le don, et je me sens encore si loin de ce don.

Le mot « pardon » vient du latin per-donare, la « perfection du don ». Peut-être n’y a-t-il pas de plus grand don à autrui que ce pardon à soi-même. Se pardonner de s’être laissé blesser ; d’avoir blessé à son tour ; et de ce que nos existences honorent si peu l’infini des royaumes qu’elles contiennent.

Ce n’est pas que la vie n’ait désormais aucun sens, c’est qu’elle n’a plus aucun sens connu. Qu’est-ce qui compte ?

Dignité, manifestation, élévation.

Extrait de Lorette de Laurence Nobécourt

Une chanson de Zaz – La lessive

C’est la beauté sans mot qui transforme un instant A genoux dans la glace et sans faire ce qui doit Je tiens en moi le chaud, la saveur du présent De ces moments de grâce qui fut vous qui fut moi

Publié 12 octobre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Quel présent faut-il ramener du voyage?   Leave a comment

image-partir

 

Au début, lorsque l’idée germe d’un voyage, c’est avant tout le plaisir qui nous anime. Ce plaisir de découvrir, d’explorer, de se projeter vers l’inconnu. C’est les formes et couleurs d’un rêve qui émergent dans notre vie sous forme d’un projet.

Voyager, c’est ce qui s’ouvre à nous après avoir initié le premier pas hors de chez soi pour parcourir le chemin du rêve. Mais, c’est surtout autre chose qu’un simple déplacement d’un point à un autre étiqueté par des clichés qui viendront remplir un album d’émotions prêt-à-porter.

Voyager, c’est l’éveil par soi vers l’autre, pour goûter, sentir, voir, entendre, toucher, découvrir et connaître.

On devient nomade, lorsque s’envolent derrière nous nos appartenances à des lieux ou des groupes, et, que nous avançons, autant parmi les humains qu’au cœur de soi, avec cette touche particulière composée à la fois de mouvement, de lenteur, d’attention, d’émerveillement, de communication et de silence.

Et nous savons que nous sommes arrivés à destination, peu importe l’endroit où nous nous trouvons, le jour ou nous avons fait de notre rêve de partance un souvenir. Alors, le présent devient tout ce qui nous reste à partager.

Une chanson Higher Ground par Jouer pour le changement – Chanson autour du monde

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

MosaïCanada 150 – Gatineau 2017   Leave a comment

Me voici è découvrir le but de mon petit voyage, MosaïCanada 150 dans la ville de Gatineau.

Le parc Jacques-Cartier à Gatineau est l’hôte du plus important événement horticole au Canada, et ce, jusqu’au 15 octobre 2017, événement qui célèbre l’art de la mosaïculture.

Cet événement rend hommage à 150 ans d’histoire du Canada. Au total, 33 œuvres issues de la nature, de la faune, de l’histoire ou de la culture ont été crées afin de faire découvrir le pays.

La Chine s’est également impliquée dans ce magnifique projet puisque les villes de Shanghai et de Beijing y exposent deux œuvres qui représentent la célébration de la fête, visant ainsi à souhaiter chance, bonheur et prospérité à toute la population canadienne.

Voici un petit aperçu de ce site vraiment impressionnant.

 

Publié 5 septembre 2017 par dandanjean dans Voyages et errances

Tag(s) associé(s) : , ,

Parfois, juste lâcher-prise au lieu de disparaître   Leave a comment

J’ai du respect pour cette femme qui s’assume pleinement.  Solange te parle…

Elle a cette capacité d’exprimer ouvertement sa singularité. Ici elle répond à une personne qui exprime une forme de mal être, et la réponse est douce et paisible.

Elle cherche a être, et c’est bien.

Publié 20 août 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Inukshuk   2 comments

INUSKSHUK.png

 

Ils ont tiré des pierres et il y a eu de morts et, des blessés. Mon cœur est triste de cet autre attentat à la vie.

Je me suis agenouillé et j’ai pris chacune de ces pierres. Je les ai retournées, une à une, pour sentir l’énergie de la personne qui a cru juste d’atteindre à la vie d’une autre personne. Chaque pierre portait l’énergie de la peur, des préjugés, du jugement et de l’ignorance.

Leurs pseudo guides spirituels, leur ont appris la haine et l’imposition d’une idéologie au lieu de leur apprendre à transformer la peur en geste solidaire, les préjugées en questionnements, le jugement en apprentissage de l’attention, et l’ignorance en exploration des connaissances.

J’ai pris les pierres, une à une, les larmes aux yeux, et j’ai fait une structure de pierre montant vers le ciel.

J’ai fait des Inukshuks pour chacune des victimes, ces structures de pierres ayant une forme humaine, et j’ai murmuré au vent le sens de ce mot Inukshuk ce qui a la capacité d’agir comme un être humain afin de libérer les pierres de cette énergie de haine inutile. Et mes pensées sont de tout cœur avec les familles touchées par ce drame.

Une chanson de The People Behind The Inukshuk: Celina Kalluk – Siipinngua

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 19 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Démonstration de paix pour Barcelone   Leave a comment

respect

Des mots de Khalil Gibran m’ont toujours interpellé.

 Ne désespérez pas, car au-delà des injustices de ce monde, au-delà de la matière, au-delà des nuages, au-delà de l’éther et de toutes choses, il est une force qui est justice, compassion, tendresse et amour.

Une chanson de Bono And The Edge (U2) – One

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 17 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :