Archives du tag ‘paix

Apaisement   Leave a comment

 

Je suis de ceux qui désirent un apaisement dans ce monde, mais je ne suis pas un rêveur. J’espère que nous pourrons vivre une ère de paix. Toutefois, je sais qu’il y aura toujours de la violence, c’est dans la nature de l’humain de vivre parfois avec des pulsions malsaines. Je sais qu’il y aura encore de la souffrance, et une bonne part d’iniquité.

Je ne peux concevoir un monde parfait, ou le bonheur devient une exigence de perfection. Tout est réglé, tout est ajusté. Vous savez, un monde qui deviendrait aseptisé, dont le risque, serait perçu comme un échec potentiel. Vous savez ce genre de monde ou il faut interdire au lieu de développer les consciences.

Je suis de ceux qui préfèrent mobiliser pour nous outiller, notamment, pour faire face, à se lever, pour réagir avec non-violence, et pour susciter l’émergence de coach permettant de nous faire apprécier la différence.

Il est impossible de fuir la maladie, la souffrance, la pauvreté et la mort. Elle sera toujours présente.

Il est toutefois possible d’y faire face, de se tenir debout et sereinement, aider chacun de nous à s’approprier notre propre pouvoir d’agir sur les situations.

Chacune de nos actions singulières au profit des autres apaise, et constitue ces fragments de paix, qui au fil du temps, alimente notre développement collectif.

 

Une pièce musicale de Eric Aron – Sanctus ayant permis de créer cette Symphonie universelle

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 16 août 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

L’immigration une opportunité   Leave a comment

L’immigration est-elle une opportunité ou une menace pour le marché du travail

Ces derniers temps, on entend beaucoup parler de l’immigration et de son impact sur le marché du travail. On entend tout et son contraire : certains affirment que c’est une menace alors que d’autres parlent d’opportunité. On s’est finalement décidé à contacter plusieurs experts pour tenter d’y voir un peu plus clair dans tout ça, mais ce n’est pas aussi simple !

Publié 10 août 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , , ,

De la capacité d’émerveillement du marcheur   2 comments

Cette vidéo présente un extrait du livre de Sylvain Tesson, « Petit traité sur l’immensité du monde », qui traite du point de vue d’un marcheur notamment  de la capacité d’émerveillement, et aussi des stratagèmes pour vivre pleinement sans se laisser absorber par des sentiments d’ennui ou de solitude.

Un livre que je recommande fortement.

Publié 1 août 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Adversaire ou ennemi?   Leave a comment

L’esprit des guerriers pacifiques est avant tout rempli d’ouverture et de bonté. Devant l’autre, il est capable de maintenir sa position. Il sait que ce n’est pas l’adversaire qu’il doit combattre, mais ce regard qui fait de l’autre un ennemi. Être l’adversaire d’une personne illustre seulement que nous avons une position différente.

Devenir son ennemi, c’est combattre pour faire disparaître les différences.

C’est l’erreur que nous faisons souvent, concevoir le monde comme état sans oppositions et sans tensions, nous amenant à nous inventer un ennemi.

L’art de la paix, c’est de se faire l’allié de notre adversaire contre cette perception d’un ennemi.

Une chanson de Francis Cabrel -Tout le monde y pense

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/964878.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 30 juillet 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

La présence des fleurs   Leave a comment

ImAGE champs

La Première et la Seconde Guerre mondiale ont fait près de 40 millions de morts. Les conflits en Afrique (Soudan, Somalie, Syrie etc ont fait plus de 10 millions depuis 1960. Je n’ose même pas imaginer le nombre de décès par jour en ce moment relié à des conflits.

En marge de ces conflits, il y a la folie d’un nationalisme exacerbé, notamment aux États-Unis, qui sous prétexte qu’il faut assumer une différence, amène ses citoyens à tolérer, voire à accepter qu’il y ait chaque année plus de 30 000 morts par armes à feu, de ce nombre en moyenne 2 000 enfants.

Bien que les guerriers puissent s’affronter sur les rues ou les plaines pour conquérir l’autre, bien que les combattants du dogme puissent faire sauter des humains sur la place publique, la bêtise humaine galopante ne peut que s’éteindre sur la portée du temps.

Là où les balles et les bombes sont tombées, pousseront par la suite des fleurs dans nos plaines, dans nos rues et sur nos balcons.  C’est inéluctable. Les sites de bataille ne sont que des cimetières temporaires, puis par les entrailles de la Terre, par le corps de la Terre, les fleurs reprendront leur droit. Des enfants, des femmes et des hommes y viendront y faire une marche, y jouer et célébrer la vie.

Tout passe, même les guerriers du dogme qui seront toujours remplacés par les fleurs.

Une chanson de Laurent Voulzy – Le pouvoir des fleurs

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 20 juillet 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

L’amour à l’unisson   Leave a comment

Une chanson que mon ami Tonatiuh m’a fait découvrir. Merci et ‘a vous de partager.

L’ amour à l’unisson interprétée par  J.B.Jo est une chanson inspirée du projet scolaire « La beauté des différences » vécu par de jeunes élèves du Québec ayant un trouble du spectre de l’autisme.

Il s’agit d’une chaîne de paix, de tolérance et d’amitié partagée dans plus de 75 pays. Au-delà de nos multiples différences, la chanson exprime que nous sommes tous des enfants de la Terre marchant dans ses sillons. Alors, partageons L’amour à l’unisson!

 

Pour en savoir plus : http://www.leveil.com/actualites/une-chanson-pour-celebrer-la-difference-et-servir-la-cause-de-lautisme

Une chanson de J.B. Jo – L’amour à l’unisson

Publié 17 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses musicales

Tag(s) associé(s) : , , ,

«Z» pour «zei» – il vit   Leave a comment

4f89070686d17_53443b

Là où tombe un héros, un peuple se lève.

*

Le juge est jeune, beau, courageux. Espoir de guérison pour la gangrène. Rêve amarré à la jetée. Porte ouverte sur la prison. Sans eau. Sans lumière. Il fouille l’obscur réduit. « J’accomplis mon devoir. » Patience. Il travaille. Il tisse la toile dont les marchands vont venir estimer le prix. Il la veut à toute épreuve. Avec deux aiguilles, fourchettes chinoises il compte chaque point, dévide le riz, grain par grain. Chaque geste d’aiguille est bien calculé. Chaque point en relation avec un autre point.

Le juge possède un grand stéthoscope. Il est une lune fouillant le stade quand le match se déroule sous les projecteurs. Des milliers de spectateurs sont pris par le jeu. Lequel d’entre eux a payé les joueurs en leur demandant de mal jouer? Qui a misé une fortune dans leur dos? Le juge examine le cliché cinématographique du crime : il lui faut préciser la nature des taches suspectes. Aucun doute ne doit subsister.

*

La paix n’est pas idée. Elle est action.

*

Les mots sont des symboles, eux aussi. Seuls les sentiments sont authentiques. Je ne trouve pas les mots qu’il faut pour dire que je t’aime, que je ne puis vivre sans toi, paix.

Vassilis Vassilikos dans Z

Un matin de mai 1963 les murs d’Athènes se couvrirent d’innombrables «Z»: le député de gauche Lambrakis venait d’être assassiné en pleine rue sous l’oeil complice de la police. «Z» pour «zei» – il vit – devenait le symbole, le cri de révolte du peuple grec.

L’étude des minutes du procès a permis à Vassili Vassilikos de faire, à travers l’autopsie d’un meurtre politique, celle du mécanisme universel qui fait d’un homme un assassin et d’une caste, ses complices.

 

Une pièce musicale du Film Z  -Il est Vivant (Thème du film Z) – Pilar Tomás

Publié 14 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :