L’éternel instant éphémère

26328_549903255041508_1784731828_n

Puisque tout passe, puisque tout est appelé à changer, il est bon de se poser la question de l’intérêt de se battre contre le temps. Au lieu de tenter de préserver un état le plus longtemps possible, ne serait-il pas mieux de tenter de nous attarder à la quête des plaisirs et bonheurs au lieu de leurs objets?

Il n’y a pas de plaisirs éternels, d’ailleurs il en est de même pour les malheurs. Les plaisirs et malheurs ne s’usent pas, ils sont là et se renouvellent d’événement en événement.

Seuls ceux qui tentent de les fuir et de les éviter en vivent une intensité plus forte.  Ceux qui ne s’attachent pas à la présence des plaisirs et des malheurs ni à leurs objets ressentent une plus grande paix.

Je ne dis pas que ce n’est pas possible de vivre une relation très longue avec une personne, je dis seulement que pour que celle-ci ait du sens, il faut qu’elle se renouvelle et change régulièrement.

Car, la seule façon que je connaisse pour vivre une durée significative en termes de sens, c’est de revenir à l’instant. Cet instant éphémère, qui pousse au changement, qui amène l’émerveillement et la gratitude, et qui nous oblige à percevoir notre vie qui se crée.

Une chanson de Peter Gabriel – Make Tomorrow

Les paroles sur http://paroles-traductions.com/chanson/montrer/4533589/peter-gabriel/paroles-et-traduction-make-tomorrow/

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

La voie humaine

La nature

Ce qu’il aimait en marchant dans la forêt, c’est qu’à chaque fois tout est un peu différent, rien n’est tout à fait pareil, et en ce sens, il ne faisait qu’une seule fois dans sa vie cette balade. Pas de deuil, pas de tristesse à la sortie du sentier, uniquement un sentiment de plénitude.

Il apprenait des arbres le mouvement du vent, l’importance de bien s’enraciner dans une terre fertile. Il apprenait des jeux de lumières à travers les branches et les feuilles, l’importance de la perspective, de notre position dans le monde et de la vision que cela dégage.

Il apprenait à ne pas regarder ce qui le dépassait, mais à suivre ses effets, à s’inspirer de sa lumière, bref à composer avec le soleil au lieu de se laisser consumer lentement.

Il apprenait que l’inconnu est comme un grand livre que nous ouvrons, que souvent notre peur était accompagnée d’excitation et qu’il fallait savoir les faire danser ensemble. Chaque pas que nous faisons pour dévoiler un lieu inconnu réduit d’autant la possibilité de s’égarer et nous permet d’étendre cette conscience de la terre.

Les mystères les plus beaux ne proviennent pas de lieu inconnu, mais de situations improbables. Patiemment, à chaque balade dans la forêt, des mystères se dévoilaient et l’émerveillement se manifestait.

Aujourd’hui, il marche parmi les humains comme s’il était en forêt. Pour lui, rien n’est banal, tout est à revisiter autrement. Il n’y a plus de temps primordial, juste l’instant même où se déploie la vie.

Une pièce musicale de Secret Garden- Pastorale

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Un simple je t’aime

je-t-aime

Dès la naissance,

Nous faisons l’expérience de cette vie

Qui n’est que successions de changements,

De la mort d’un état, d’une condition

Pour renaître au moment présent.

Cette succession d’instants

Nous amènent à des changements physiologiques

Ou nous passons de périodes de maladie

À des périodes d’accalmie et de bien-être

Emporté dans une spirale d’occasions

Et en même temps soumis

Aux courants des cycles de notre planète,

Elle-même emportée dans le mouvement en spirale de notre galaxie

Lui-même entraîné dans la grande mouvance de l’univers,

Interdépendant des multivers,

Et pourtant, il s’agit de dire un simple je t’aime,

Pour créer un instant infiniment magique

Révélant le sens ultime de la vie

 

Une pièce musicale d’Andreas Vollenweider The Secret « The candle and love »

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

Jour 7

ImAGE -photographs-of-anja-stiegler-01

Souvenir heureux

 

Saurais-tu te souvenir du futur

de ce qui va venir,

car il aura besoin de toi.

Pour se rappeler le futur,

demande  avant tout d’anticiper

à partir de notre passé

ce que nous voulons revoir.

Bien que nous sommes

en route vers l’avenir,

sur ce véhicule illusoire du temps

il n’y aura aucun fruit sans graines

aucune floraison sans les semailles

laisse les souvenirs au passé et au futur

et entretien cette parcelle infinie de présent.

 

Une chanson interprétée par David Gilmour – Je Crois Entendre Encore

Les paroles sur https://www.paroledechanson.net/david-gilmour/je-crois-entendre-encore

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Le rêve du papillon

ImAge mains papillons

Un jour, il se réveilla et il eut le sentiment que la vie venait de lui. Il eut cette impression intense que la vérité, la réalité, la finalité ou l’essence n’ont jamais été ailleurs. C’était juste là.

Ce jour-là, il venait de franchir le mur de la perception et les frontières de l’interprétation. Il venait d’inverser la perspective.

Il était capable de vivre cette subtile différence entre le présent et la chaleur ressentie, entre le présent et les odeurs qui l’entouraient.

Il savait maintenant que nous ne quittons jamais le présent. Quand nous vivons des événements passés, nous les vivons du présent. Quand nous sommes dans les rêves d’anticipation d’un monde meilleur, nous vivons dans le présent.

Il était capable de vivre cette subtile différence entre le présent et les pensées qui déposent les mirages des différents temps que nous sommes capables de créer.

Son esprit mesurait la différence entre ce qui le traverse et ce qu’il est.

C’est parce que le présent change tout le temps qu’il donne l’impression de nous fuir entre les doigts, et pourtant.

Ce jour, lorsqu’il se réveilla, il venait de franchir les barreaux et les chaînes qu’il avait toujours cru exister.

Une pièce musicale de Pucini interprétée par Maria Callas – Madame Butterfly

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Sans dessein

joie-de-vivre_02

Le jour où nous prenons conscience que les phénomènes et les événements que nous attribuons au destin proviennent en fait de nous, une autre perspective alors se dessine.

Et de ce nouveau point de vue, nous apprenons à mieux décoder l’essence des moments vécus. C’est lorsque l’espérance s’installe que la solitude devient lourde. En d’autres temps, elle est notre parcours de vie.

C’est lorsque nous cessons de vouloir faire durer les choses à tout prix, en les figeant dans la routine et un quotidien muséal que nous découvrons la valeur inestimable de certains moments de vie. Nous ne sommes pas faits pour s’exposer, nous sommes avant tout des créateurs. La valeur, sur l’échelle humaine, n’a rien à voir avec la durée, elle se perçoit dans l’intensité du moment.

Nous ne rencontrons pas une personne qui nous était destinée. Nous sommes toujours seuls et les rencontres marquantes relèvent de notre capacité à saisir l’intensité de ce qui nous anime l’un l’autre.

La vie est peut devenir sans dessein et incomparable à celui qui garde l’esprit ouvert, libre et ancré ici et maintenant.

Une chanson de Paule-Andrée Cassidy – Sans dessein

Les paroles de http://fr.lyrics.wikia.com/wiki/Paule-Andr%C3%A9e_Cassidy/Sans_dessein

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

 

Quand Question se pose

ImAGE Hibou

Connaissez-vous l’histoire de cet oiseau bizarre qui s’appelle Question? Je vais vous la raconter.

Cet oiseau vit depuis la nuit des temps et il aime voler librement dans le ciel. Parfois, il se pose sur la branche d’un arbre pour se reposer ou encore sur la cime d’un rocher. Il a ce pouvoir magique, lorsque quelqu’un le remarque durant sa pause, de faire germer chez l’observateur une réponse à une question qu’il le tourmente.

Souvent, il a fait le coup. Question se permettait d’apparaître sans avertissement dans la vie des gens. Je sais de source sûre qu’un certain Newton a été l’une de ses victimes, et il a toujours cru que la réponse à sa question était apparue par le fruit du hasard, sans se douter que cette fameuse pomme eût fait le chemin de l’Éden jusqu’à lui par l’intermédiaire de Question.

Un jour, une personne en quête de toutes les réponses possibles découvrit ce petit manège et il se mit à poursuivre Question. Il avait inventé différents stratagèmes pour le pister, pour le suivre et chaque fois, il obtenait des réponses à ses questions. Cela avait duré presque une année. Malgré le nombre effarant de réponses qu’il avait réussi à récolter, il avait dû se rendre à l’évidence, cela ne le rendait pas plus heureux, et il cessa de pourchasser Question.

Il avait pris conscience que la paix de l’esprit ne vient pas avec plus de réponses ou de questions, elle émane lorsque ce voile de la dualité s’estompe et que l’on apprécie simplement les découvertes de la vie.

Une chanson de Peter Gabriel interprétée avec The Blind Boys of Alabama – Sky Blue

Les paroles sur http://traductions2chansons.wifeo.com/traduction-de-l-album-up-de-peter-gabriel.php#SKYBLUE

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.