Les traces du passage

Les pas du coeur

L’aventure humaine est fantastique pour qui sait en fouler la portée. Elle se déroule là sous nos yeux, nous pouvons y voir un temps morne et fade, ou encore un voyage dévoilant des surprises, tantôt heureuses, tantôt imprévues.

Ce voyage humain est parsemé de rencontres, et de chacune des relations qui émergent, il y a des coups de foudre, de grandes amitiés, et le risque de la perte ou d’abandon. Il repousse nos préjugés et nos dogmes nous faisant découvrir des êtres parfois étrangement merveilleux. Il est toujours de la place pour créer un espace d’intimité par un regard, une attention, un geste. Chaque façon de rencontrer et chaque rencontre sont uniques et ils méritent de respirer librement sans vouloir à tout prix le capter et s’approprier un sens unique.

Partager du temps, c’est accepter la réciprocité, c’est reconnaître que l’autre ait des pensées et des espoirs aussi louables que les siennes tout en accueillant sa singularité.

Dans un voyage, les départs peuvent être vécus comme un déchirement, le cœur rempli de ressentiment ou encore comme un instant d’excitation, car nous franchissons la porte du connu.

C’est pourquoi il est important de porter une attention à la façon dont nous entrons en relation, nous développons la relation et nous la quittons, afin d’emporter avec soi les traces du passage de chacun, ces empreintes d’expériences précieuses, et d’éviter d’être ce mauvais routard pour soi-même qui pousse à la déroute.

Une chanson de Patrick Bruel – Au café des délices

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/970267.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.