Archives du tag ‘lumière

L’éclaircie d’un jour de la terre   Leave a comment

Une jeune fille vit dans une ville polluée, grise et tout le temps pluvieuse à cause d’une centrale d’énergie. Mais un jour, elle aperçoit par la fenêtre un rayon de soleil.

Shine

Publié 22 avril 2018 par dandanjean dans Contes

Tag(s) associé(s) : , , , ,

La dématérialisation de l’hologramme   Leave a comment

La dématérialisation de l’hologramme n’est toujours pas possible sans support physique. Et ce du fait que la lumière se déplace uniquement en ligne droite… Suivons le physicien Etienne Klein et son avatar à la découverte des nouvelles avancées de l’holographie. Et découvrons ce laser plasma à l’origine de microexplosions dans l’espace, quelques points lumineux pouvant dans l’avenir donner l’illusion d’objets en volume…

Publié 11 février 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Qui es-tu?   Leave a comment

masque

Qui es-tu sans ton histoire spirituelle ?

« S’il te plaît, ne me parle pas de la ’Pure Conscience’ ou de ’Demeurer dans l’Absolu’.

Je veux voir comment tu traites ta partenaire, tes enfants, tes parents, ton précieux corps.

S’il te plaît, ne me fais pas un cours sur ’L’illusion du soi séparé’ ou sur la façon dont tu as atteint le bonheur permanent en seulement 7 jours.

Je veux sentir ton cœur rayonner d’une chaleur réelle.

Je veux entendre comment tu écoutes, comment tu encaisses toute information qui ne correspond pas à ta philosophie personnelle.

Je veux voir comment tu t’y prends avec les personnes qui ne sont pas d’accord avec toi.

Ne me dis pas à quel point tu as fait du chemin, à quel point tu es libre de l’ego.

Je veux te connaître sous les mots.

Je veux savoir à quoi tu ressembles lorsque les problèmes te tombent dessus.

Si tu peux accepter pleinement ta douleur sans prétendre être invulnérable.

Si tu peux sentir ta colère, sans basculer dans la violence.

Si tu peux accorder un passage sûr à ton chagrin, sans en être esclave.

Si tu peux sentir ta honte sans faire honte aux autres.

Si tu peux merder et l’admettre.

Si tu peux dire ’désolé’, et le penser vraiment.

Si tu peux être pleinement humain dans ton éclatante divinité.

Ami(e), ne me parle pas de ta spiritualité.

Ça ne m’intéresse pas vraiment.

Je veux simplement te rencontrer, TOI.

Connaître ton précieux cœur.

Connaître ce magnifique humain qui lutte pour la lumière.

Le rencontrer avant ’l’être spirituel’.

Avant tous les mots profonds. »

Jeff Foster

 

Une chanson de David Gilmour Wish you were here

Les paroles traduites sont sur https://www.lacoccinelle.net/246823.html

Publié 9 décembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Divine blessure   Leave a comment

Arc en ciel

Parfois, sous le coup d’une douleur, par la grâce d’un émerveillement, une échancrure se produit qui déchire notre opacité et permet d’aller voir de l’autre côté : une brèche par laquelle la Lumière peut nous toucher.

L’erreur est de croire que le monde est clos alors que ce sont nos perceptions, nos propres limites qui nous empêchent de discerner toutes les autres sphères de l’invisible.

Divine blessure, Jacqueline Kelen

Une chanson de The Beatles – Here Comes The Sun

Les paroles traduites sont sur https://www.lacoccinelle.net/245125.html

 

Publié 1 décembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

La vie sous le soleil et la lune   Leave a comment

yin yang

 

Il fut une époque où il était commun de concevoir la vie à partir de ce qui est vrai et de ce qui est faux, car ces deux positions ne relevaient pas d’une opposition, mais d’une unité parfaite. Ainsi, les notions de clans, de divisions n’avaient pas de sens, puisque tout étant inter relié. La vie humaine se déroulait comme une mosaïque de possibilités, et les voies à entreprendre étaient tout autant diversifiées que stimulantes.

Mais l’insécurité de quelques humains a fait en sorte qu’ils ont eu besoin de tout s’approprier, de prendre tout ce qui, selon leurs perceptions, pouvait calmer leurs doutes et la peur qu’elle génère. C’est ainsi que l’illusion de la division fit son chemin.

Et plus le temps s’écoulait, plus ils avaient l’opportunité de prendre l’espace, de prendre la vie, de prendre une position plus qu’un autre, de protéger leur vérité et de faire de la différence une sorte de mensonge à leur vision.

Puis, des courants de pensée se sont propagés et encore là au lieu d’y apprécier une diversité, une lutte pour la primauté a éclaté.

C’est maintenant devenu une réalité avec laquelle nous devons composer. Mais tout cela peut encore évoluer et tendre vers une ère d’acceptation et de paix.

En effet, même à notre époque, il y a encore des personnes qui regardent le ciel et qui prennent conscience de l’immensité et de la diversité de la vie. Ils sont de plus en plus nombreux à regarder le ciel et ils découvrent que le soleil et la lune sont l’illustration d’une seule unité. Pendant que l’un apporte la lumière de la vie, l’autre apporte le côté obscur de la vie. Et ils tournent constamment pour illustrer l’importance du changement et de la fluidité.

Ce matin le soleil peut être haut et fort laissant peu de place aux ombres et ainsi donner l’impression que la clarté est la seule réalité valable. Et pourtant, en ne bougeant pas de la journée, le soir, les jeux d’ombres s’installent et sous les étoiles une réalité tout aussi époustouflante s’apprécie.

Ce qui est vrai et ce qui est faux sont liés, la lumière et l’obscurité sont liées, tout en étant relatives selon la position de la personne qui vit ici et maintenant. Ainsi, l’un et l’autre ne sont pas absolus et peuvent être déformés par différents facteurs, dont notre présence.

Lorsque nous regardons la course du soleil et de la lune, avec un peu de recul, il devient si futile de débattre de l’importance de l’un par rapport à l’autre, la différence des positions que nous adoptons découle ultimement de notre point de vécu. Tout comme le soleil qui ne fait que passer au-dessus de nos têtes, nous devons assumer que ces mêmes bienfaits seront vécus par d’autres malgré la différence de nos positions sur la terre. Chacun, à intervalle différent, vivra sa lumière dans son propre ici et maintenant. Rien de faux, rien de vrai, pour la personne qui sait attendre son temps, il y a pour elle qu’une seule vie qui se déroule et se réalise.

Une chanson de Joni Mitchell – Circle game

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 16 mai 2017 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Conte de l’origine de la lumière   Leave a comment

ImAGE main allumée

Il était assis dans le salon. Tout se déroulait normalement comme tous les soirs.  Puis, rien. Voici en ses propres mots, ce qu’il m’a raconté.

Tiens, tout à coup il fait noir.

J’entends des voix sur le palier du haut, l’électricité vient de manquer, je réalise que nous sommes en panne de courant.

Je ne vois rien ou presque, ce soir il n’y a pas de lune.

Je ne peux plus continuer à faire ce que je fais à cette heure de la journée.

C’est la parenthèse qui s’installe et je ne peux rien y faire.

Puis, j’être de moi.

Puis je ne fais rien, mais je commence à voir dans la noirceur.

C’est l’éveil, l’éveil du sens, du sens qui me permet de m’adapter.

Le temps file tout comme l’espace, il y a moi d’être là sans faire.

Il y a ce calme qui s’installe, j’entends bien des pas en haut, mais cela n’a pas d’importance.

Il est fascinant que même si je ne suis pas au courant je sois toujours connecté.

Je vis sans voir mon corps, sans voir ma tête, dans la noirceur, et pourtant tout est si clair si net.

Je sens que j’ai franchi la parenthèse, je fais plus qu’attendre le retour de mon quotidien

Je suis en train de faire l’expérience de moi autrement.

Il n’y a pas d’incident, mais un événement, une vie à accueillir pleinement.

Je sais maintenant l’origine de la lumière.

Une chanson de Santana et Everlast – Put Your Lights On

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

De l’espoir à la vie   Leave a comment

bonheur-dans-la-main

La lumière est une belle illustration de l’espoir

Elle apporte un éclairage sur la réalité

Sans l’altérer

Elle permet de percevoir

Ce qui manquait à notre interprétation

De l’environnement

Et même si tout s’éteint abruptement

Maintenant

Notre esprit sait qu’il demeure dans la réalité

Ce n’est que l’espoir qui est disparu

Et bien que parfois notre cœur désespère

Encore là les ténèbres ne sont pas la réalité

Il est sage de se faire confiance

De puiser dans nos ressources

Et de se remémorer cette réalité

Qui a son empreinte en nous.

Ne fonde pas ta vie sur l’espoir

Mais sur le présent autour de toi

Utilise l’espoir pour atteindre

Ce que tu cherches

Mais ne fais pas de l’espoir

Ton temps présent

Partage ta lumière avec les autres

On a tous besoin d’aide

Laisse entrer la lumière dans ta vie

Tout comme tu laisses entrer la noirceur

Apprends à fermer les yeux de temps en temps

Pour devenir moins dépendant

Des soubresauts des événements

Pour développer tous tes sens

Pour mieux apprécier la réalité

Par-delà les espérances et les attentes

Et comme une chandelle

Partage ton énergie, cette flamme,

Cet espoir

À celui qui pleure

Pour assécher ses larmes

Et lui permettre de retrouver son présent… la vie

Une chanson de Julien Clerc – Let the sunshine

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 10 mars 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :