Archives du tag ‘Changement

Ces petits gestes grandioses   Leave a comment

ImAGE Mandela

Ce qui change le monde, ce ne sont pas les grands mouvements politiques, sociaux ou révolutionnaires. Ces mouvements sont les fruits de l’existence des femmes et des hommes qui l’ensemencent, en portent les germes. Ce n’est pas le fruit qui apparaît qui change l’arbre, c’est l’arbre avec toutes ses ramifications qui en produit le fruit.

Attendre, pour que le changement se fasse, attendre les bonnes conditions, comporte une grande part de risque. C’est faire reposer ses attentes sur les autres.

Le changement est cette trace visible de l’impermanence. Au niveau individuel, le changement ayant un effet éventuel sur l’ensemble des humains tel l’effet papillon, découle de l’effort personnel et constant qui, loin d’un état de grâce spontané, forge et polit le caractère créatif d’une personne. Elle peut alors faire la différence.

Puis au niveau des relations interpersonnelles, lorsqu’elle exprime cette singularité, elle enrichit la condition humaine. Et l’illusion du changement s’opère. Je fais référence à l’illusion, car le changement est toujours là, la personne qui fait la différence n’en insuffle qu’une part de direction.

Une chanson de Simple Minds – Mandela day

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/263793.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

 

Publié 5 décembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

Choisir   Leave a comment

Boutique rêves

Si j’avais la contrainte de t’écrire un seul mot pour faciliter ta vie et pour susciter des moments d’émerveillement, sûrement que j’écrirais le mot choisir

J’ai aussi pensé au mot aimer, mais aimer n’a de sens que lorsqu’il devient un choix de vie.

Choisir permet de s’adapter à la vie qui est toujours en changement.

Choisir, c’est souvent franchir l’entrave, se mettre en mouvement.

Choisir, c’est avancer avec détermination vers ce que nous ressentons, vers ce que nous voulons, même lorsque c’est pour éviter de grandes difficultés.

Apprendre à choisir permet de s’approprier cette capacité à renoncer, à clarifier, à épurer.

Choisir, cela permet de lâcher prise et de transcender la peur qui souvent s’est incrustée par notre indécision.

Une chanson de Zaz – Je veux

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 16 novembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Des dons cachés qui resurgissent   Leave a comment

Agnès Stevenin raconte son histoire : pourquoi ses dons étaient cachés pendant toute une partie de sa vie, et comment ils ont resurgi à l’âge adulte.

Peut-on devenir guérisseur sans le vouloir ? Il y a 17 ans, c’est ce qui est arrivé à Agnès Stevenin, une mère de famille que rien ne prédisposait à cela, lorsque soudain elle s’est mise à voir les corps énergétiques des gens, et à savoir qu’elle pouvait les soigner. Comment devenir guérisseuse en étant complètement autodidacte ? Comment a-t-elle vécu ce changement de vie ?

Publié 10 novembre 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Comment l’épigénétique va changer votre vie   1 comment

ImAGe humanité

Au-delà de la génétique, l’épigénétique est certainement l’une des plus importantes découvertes des vingt dernières années dans le domaine de la biologie. Des recherches récentes ont démontré que le programme ADN pouvait être exprimé, inhibé ou modulé par le comportement des êtres vivants. Il apparaît également qu’un certain nombre de maladies et de troubles mentaux seraient liés à des changements épigénétiques. Étudier l’épigénome et sa régulation se révèle donc essentiel à la compréhension de la « bonne santé.

*

Notre organisme fonctionne comme un grand orchestre.

Le cœur, les poumons, le foie… Chacun doit « jouer sa partition » en harmonie avec tous les autres organes pour interpréter la symphonie du vivant. Notre symphonie personnelle du vivant. Comprendre l’importance de l’épigénétique, c’est se donner la chance de devenir chef d’orchestre de son propre corps !

*

Grâce aux progrès scientifiques et technologiques, il semble possible de construire ensemble une société souhaitée et un futur désirable, plutôt que de continuer à être déterminés, voire programmés, par des pouvoirs politiques, religieux ou industriels, ou même par l’ordonnance de notre médecin et les médicaments de l’industrie pharmaceutique. Nous pouvons « reprendre la main » et être le chef d’orchestre de notre propre corps pour jouer la symphonie du vivant en tenant compte de principes fondamentaux confirmés par la science.

*

« Oui, on peut faire quelque chose pour soi. »

Cette phrase, souvent reprise dans ce livre, remet au premier plan notre responsabilité face à notre communauté de destin et au sens que nous pouvons personnellement donner à notre vie. Nous n’avons qu’une seule vie. Autant en faire un original, sans copier les vies de personnalités politiques, médiatiques, artistiques ou sportives – ce à quoi aspirent trop souvent des jeunes désorientés, en manque de repères ou de valeurs.

*

Joël de Rosnay dans La symphonie du vivant. Comment l’épigénétique va changer votre vie

Une pièce musicale de Kitaro – Aura

Publié 9 octobre 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Pas toujours pareil   Leave a comment

ImAGe recette

Il lui demandait souvent si ce qu’il faisait était meilleur que la dernière fois. Invariablement, il répondait que ce n’était pas grave.

Il en vint à se demander si ce qu’il faisait avait vraiment de l’importance, si cela en valait la peine.

Mais lorsqu’il lui demandait, il savait le rassurer.

Un jour, il lui demanda de lui expliquer pourquoi ce n’était pas important à ses yeux d’être aussi performant que la dernière fois.

Il répondit en riant que dans la vie, une seule chose est certaine, c’est que les conditions changent toujours.

Ce que nous faisons dans un état d’esprit un jour peut changer radicalement la semaine suivante. C’est pourquoi il n’est pas important de faire quelque chose en comparaison aux événements passés, mais bien s’adapter à la réalité du présent.

Ce que tu fais est bien, il faut que tu l’évalues en fonction de ce que tu veux faire aujourd’hui, et le reste ce n’est pas important.  Ne fais pas comme ceux qui apprennent une technique et qui la reproduisent sans se poser la question de la pertinence. Parfois, il est bon de faire les choses différemment, cela demande un haut niveau de maîtrise, car les conditions changent toujours. Rien n’est pareil, c’est cela le secret de cette belle vie.

Une chanson de Patrick Watson – Lighthouse

Les paroles en français sur https://greatsong.net/TRADUCTION-PATRICK-WATSON,LIGHTHOUSE,1361599.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 28 septembre 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Le point de bascule vers le changement   Leave a comment

thumbnail_âme (1)

Dans un monde où rien n’est immuable, et tout change, avec les cycles de la vie, nous devons développer le savoir-faire du lâcher-prise.

Chaque expérience, chaque phase importante de notre vie porte en elle par son point de bascule vers un autre état, l’enseignement nous permettant de nous y adapter.

Ainsi les situations où nous sentons que nous sommes opprimés ou contrôlés peuvent devenir des opportunités pour reprendre notre vie en main et se réapproprier notre pouvoir d’agir.

Lorsque nous vivons l’abandon, c’est en assumant sa présence à soi, sa solitude, que nous pouvons par la suite tailler la place à son complément.

Les jours, où ce que nous pouvons faire ne peut effacer l’ennui qui s’est incrusté, sont là pour nous faire apprivoiser la patience de vivre l’instant en présent.

La rencontre d’une personne qui nous irrite est une fenêtre sur nous pour nous enseigner la compassion et l’acceptation de la différence.

Les situations où nous devons faire face à un défi et où nous devons composer avec l’anticipation et la crainte sont des opportunités, non pas seulement pour réussir, mais surtout de s’approprier le courage de surmonter notre peur.

Il y a dans nos vies des points de bascule où le carrefour qui s’offre à nous ne dépend pas uniquement d’un choix, mais avant tout de cette capacité à s’adapter en lâchant prise à l’opportunité de vivre avec conscience pleinement.

Une chanson de Daniel Bélanger –  Il y a tant à faire

Les paroles sur https://www.boiteachansons.net/Partitions/Daniel-Belanger/Il-y-a-tant-a-faire.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

Publié 26 septembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Les 4 questions à se poser avant de changer d’emploi   2 comments

Zarah Issany nous permet une instrospection avant de  changer d’emploi. 4 questions simples, et d’actualité.  A vous de découvrir.

Publié 24 septembre 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :