Archives du tag ‘amour

Paraboles d’Orient et d’Occident   Leave a comment

couture

Un roi rendit un jour visite au grand mystique Soufi Farid. S’inclinant devant lui, il lui offrit un présent d’une grande valeur, un objet d’une rare beauté, une paire de ciseaux en or incrusté de diamants. Farid prit les ciseaux en main, les admira et les rendit à son visiteur en disant :

” Merci, Sire, pour ce cadeau précieux. L’objet est magnifique, mais je n’en ai pas l’usage. Donnez-moi plutôt une aiguille. Je n’ai que faire d’une paire de ciseaux.

Je ne comprends pas, fit le roi, si vous avez besoin d’une aiguille, il vous faudra aussi les ciseaux !

Non, expliqua Farid. Les ciseaux coupent et séparent. Je n’en ai pas besoin. Une aiguille par contre recoud ce qui a été défait. Mon enseignement est fondé sur l’amour, l’union et la communion. Il me faut une aiguille pour restaurer l’unité. Les ciseaux déconnectent et tranchent. Apportez-moi une aiguille ordinaire quand vous reviendrez me voir, cela me suffira. “

Jean Vernette dans Paraboles d’Orient et d’Occident

Une pièce musicale de Loreena McKennitt – The Mystic’s Dream

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/281303-loreena-mckennitt-the-mystic-s-dream.html

Publié 8 octobre 2018 par dandanjean dans Contes, Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Je ne suis pas une amoureuse   Leave a comment

Solange te parle de sa vision de l’amour, du travail et la vie.

Peut-on simplement s’aimer?

Publié 7 octobre 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Amour, Prozac et autres curiosités   2 comments

Hamster et anxiété

On ne regrette pas les personnes qu’on a aimées. Ce qu’on regrette, c’est la partie de nous-même qui s’en va avec elle.

*

Il vaut mieux regretter le manque que de finir par regretter la présence. Je préfère la nostalgie à la routine.

*

La vie devrait être comme une éphéméride. Tous les jours, on devrait pouvoir en arracher une page pour en commencer une autre en blanc. Mais la vie est comme une couche géologique. Tout s’accumule, tout compte. Toute chose a une influence. Et l’averse d’aujourd’hui peut annoncer le tremblement de terre de demain.

*

Le monde est plein de vampires. Celui qui mord a été mordu un jour. Celui qui abuse a souffert d’abus. Celui qui frappe a été frappé. Celui qui abuse a été abusé. Le bien et le mal ne surgissent pas du néant, quelqu’un les a fait entrer dans notre tête à coups de marteau.

*

Oublie le sida et les drogues, les bombes nucléaires, les expériences génétiques, la manipulation de l’information par le pouvoir. La véritable menace, la plus présente, c’est la jalousie et le désir, l’extase, l’emportement, le moment où il te faudra renverser les structures sur lesquelles tu avais fondé ton équilibre mental. C’est la passion, la véritable menace, et peu importe à quel point tu crois être quelqu’un de rationnel. Personne n’est à l’abri.

Lucia Etxebarria dans Amour, Prozac et autres curiosités

Une pièce musicale d’Yann Tiersen – Rue des Cascades

Publié 6 octobre 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Avant de …   2 comments

SIMPLICITÉ-DU-CŒUR

Avant de créer les armes, il a fallu se trouver un ennemi.

Avant de se trouver un ennemi, il a fallu s’opposer à l’autre.

Avant de s’opposer à l’autre, il a fallu vouloir défendre quelque chose.

Avant de vouloir défendre quelque chose, il a fallu se l’approprier.

Avant de s’approprier quelque chose, il a fallu vouloir posséder.

Avant de vouloir posséder, il a fallu entretenir la division.

Avant d’entretenir la division, il a fallu se trouver plus important que l’autre.

Prendre conscience de ce qui peut nous séparer, ces murs et ces armes que nous créons pour l’entretenir, est un pas important pour apprendre à développer des outils et des ponts pour remettre un peu d’équilibre dans nos vies et retrouver la beauté de la diversité, la beauté de l’autre et de l’amour.

Deux chansons de Neil Young – Old Man & Heart Of Gold

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/255297.html

https://www.lacoccinelle.net/246360.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 6 octobre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Le Dictionnaire amoureux du ciel et des étoiles   Leave a comment

ImAGE Ciel

En doutant il pensait, et devait donc exister en tant qu’être pensant. D’où sa fameuse formule : Cogito ergo sum – « Je pense, donc je suis ». Pour Descartes, l’homme a une double nature : il est doué d’un esprit qui est immatériel, ne s’étend pas dans l’espace et est indivisible, mais il possède aussi un corps matériel qui s’étend dans l’espace et peut être divisé. Le corps est une machine parfaite, comme les automates dans les jardins royaux de Saint-Germain, qui le fascinaient. L’esprit pensant et la matière sont distincts, mais coexistent. L’esprit joue le rôle d’un ingénieur en chef qui veille à la bonne marche de la mécanique du corps.

*

La science du chaos est ainsi une science du global qui abat les cloisons entre les diverses disciplines. Elle rassemble des chercheurs d’horizons différents et va contre la tendance à la spécialisation outrée qui caractérise certains domaines de la recherche contemporaine. Elle est attrayante, car elle fait s’écrouler le bastion du déterminisme et rend à la libre volonté sa première place. C’est au surplus une science « holistique », qui considère le tout et fait battre en retraite le réductionnisme. Le monde ne peut plus être expliqué seulement par ses éléments constitutifs (quarks, chromosomes ou neurones), mais doit être appréhendé dans sa globalité.

*

Les étoiles sont nos ancêtres. Ce sont elles qui ont fabriqué par leur alchimie nucléaire tous les éléments dont nous sommes constitués, et qui sont responsables de la beauté et de la complexité du monde:

Une statue de Rodin, les pétales d’une rose, les bêtes sauvages, les êtres humains ne sont que des poussières d’étoiles…

*

Trinh Xuan Thuan dans le Dictionnaire amoureux du ciel et des étoiles

Une chanson de HK & les Saltimbanks – Rallumeurs d’étoiles

Les paroles sur https://www.paroles-musique.com/paroles-HK_and_Les_saltimbanks-Rallumeurs_detoiles-lyrics,p046180934

 

Publié 25 septembre 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Le couple   Leave a comment

L’équipe de Tout le monde s’en fout nous revient avec une réflexion sur le couple.  Et si c’était vrai? Merci à l’équipe.

La véritable histoire d’un Indien qui fit 7000 km à vélo par amour   Leave a comment

ImAGEKrishna

Parmi les enfants des intouchables du village, il était le roi. Il ramassait des cailloux qu’il trouvait le long du chemin. Des cailloux plats, polis, doux et de couleur claire. Il prenait du charbon de bois de foyer dans la cuisine et peignait sur ces cailloux des soleils levants et couchants, et des montagnes recouvertes des forêts.

*

Un jour, le professeur de mathématiques aperçut ses croquis.

-Les intouchables n’ont pas de cerveau! s’écria-t-il en l’expulsant de la classe.

Cette sanction n’affligea pas Pikej. Il savait ce qu’il voulait, et c’était tout autre chose. La physique, la chimie et les mathématiques étaient pour lui les pires matières, il détestait les sciences. D’autres se chargeraient de construire la nouvelle nation.

Le lendemain, le professeur qui l’avait chassé du cours vint le trouver pour lui donner un bon conseil.

-Pradyumna Kumar, tu ne peux pas continuer comme ça, dit-il.

-Mais qu’est ce que je dois faire?

-Va t’inscrire aux Beaux-Arts !

Il suivit ce conseil, envoya balader les projets de son père et quitta son école avec cinquante-cinq roupies en poche.

*

Pikej, disent-ils, tu es quelqu’un de bon et tu rends les gens bons. Mais en Europe, ça ne se passe pas comme ça. Les compassions est moribonde, chez nous. En Europe, les actions des hommes sont régies par la peur, et non par l’amour.

L’amour ? Mais s’ils ne font que suivre les règles et des décisions, peuvent-ils encore croire à l’amour ? Lotta peut-elle l’aimer si tous les Européens ne vivent qu’en se conformant strictement aux règles ?

*

Il y a beaucoup de nuages noirs devant le soleil, mais un jour, le vent les chasse.

*

Il avait passé son bras autour d’elle et admirait les étoiles, puis la contemplait, elle, avant de lever de nouveau les yeux vers les étoiles. C’était romantique, mais en même temps douloureux de soutenir trop longtemps son regard. C’était pratique de pouvoir se réfugier dans les étoiles.

*

Per J. Andersson dans La véritable histoire d’un Indien qui fit 7000 km à vélo par amour

Une pièce musicale de Harry Manx – Crazy Love

Publié 25 août 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :