Archives du tag ‘amour

La lampe et la flamme   Leave a comment

amitié788_7e6efacafd290a123f13602d5aa46fbb

La lampe renferme son huile, la conserve jalousement dans son étreinte et la protège contre toute déperdition ; elle se retranche ainsi dans un parfait isolement de tout ce qui l’entoure ; elle est avare. Mais lorsqu’on l’allume, elle trouve aussitôt son rôle ; des rapports s’établissent entre elle et des objets proches ou lointains, et elle sacrifie librement ses réserves d’huile pour alimenter la flamme.

Notre moi est comme cette lampe.

Tant qu’il thésaurise ses possessions, il se maintient dans les ténèbres ; sa conduite contredit son véritable but.

Lorsqu’il trouve l’illumination, il s’oublie instantanément, tient haut la torche et la nourrit de tout ce qu’il possède, car là il se révèle.

*

La lampe doit donner de son huile à la flamme et ainsi faire se réaliser la raison d’être qu’elle recélait.

L’émancipation n’est pas autre chose.

 

Rabindranath Tagore dans Sâdhanâ

 

Une chanson de Deva Premal & Miten with Manose – In The Light of Love/ Om Shree Dhanvantre

Paroles en français sur http://guillaumedoucere.canalblog.com/archives/2015/01/18/31337870.html

Publié 20 février 2018 par dandanjean dans Contes, Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Comme par magie   3 comments

Anneau de vie

Je crois que c’est un grand geste d’amour que de rappeler à quelqu’un qu’il peut accomplir quelque chose par lui-même, que rien ne lui est dû et qu’il n’a pas autant de faiblesses et d’entraves qu’il le croit.

*

Que feriez-vous si vous saviez que vous ne pouvez pas échouer? Qu’est-ce que vous aimez assez pour que les mots échec et succès n’aient plus guères de sens?

*

Einstein appelait « jeu combinatoire » cette tactique consistant à ouvrir un canal mental en s’amusant avec un autre. C’est pour cela qu’il jouait souvent du violon quand il avait des difficultés à résoudre une énigme mathématique; après quelques heures de sonates, il parvenait généralement à la solution qu’il cherchait.

*

La perfection est impossible à atteindre: c’est un mythe, un piège, une roue pour hamsters où vous vous épuiserez à tourner jusqu’à la mort.

*

Je crois que, telles les herbes sur les trottoirs, notre créativité pousse dans les fentes entre nos pathologies – pas sur nos pathologies elles-mêmes.

*

C’est donc là, d’après moi, la question pivot sur laquelle repose toute existence créative : Avez-vous le courage de donner le jour aux trésors qui sont cachés en vous ?

*

Votre vie ne se résume pas à sauter d’un moment de grâce à un autre. La manière dont vous gérez les choses entre ces moments de grâce indique à quel point vous êtes passionné par votre vocation et si vous êtes bien équipé pour affronter les étranges exigences de l’existence créative. Tenir le coup durant toutes les phases de la création, c’est cela, le véritable travail.

*

Commencez n’importe où. De préférence tout de suite.

Elizabeth Gilbert dans Comme par magie

Une chanson de Sting interprétée avec le Polish Radio Symphony Orchestra – Every Little Thing She Does Is Magic

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/244336.html

Publié 18 février 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Khalil Gibran; rêveries et attirance   Leave a comment

cropped-eveil-tv-conscience-pixabay.jpg

Croyez aux rêves car en eux se cache la porte de l’Éternité.

*

Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l’aube de votre connaissance.

*

Moi et le rivage nous sommes amants :

Le vent nous unit et nous sépare.

Je viens de l’au-delà du crépuscule

Pour unir l’argent de mon écume à l’or de ses sables ;

Et je rafraîchis son cœur brûlant de mon humidité.

Quand l’aube point, je lis la loi de la passion à mon bien-aimé,

Et il m’attire sur son cœur.

Au soir je chante la prière du désir,

Et il m’étreint.

Khalil Gibran

 

Une pièce musicale de Vangelis – Conquest of Paradise

 

Publié 16 février 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

Qu’est ce que le véritable Amour ?   Leave a comment

Le Rabbi Dr. Abraham Twerski nous parle de sa conception de l’amour.

Publié 14 février 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) :

Désêtre   Leave a comment

Avant de mourir

je souhaiterais continuer à désêtre

vivre ici et maintenant

délaissant l’observateur,

le commentateur,

le rapporteur en nous

et cesser d’être quelqu’un

entrer dans notre humanité

saisissant la clarté lumineuse environnante

sans la composer, ou la décomposer

simplement là

sans tenter une représentation

vivant et paisible

apportant cette joie contagieuse comparable

à un paysage, une fleur, un nuage,

partageant avec ceux qui m’entourent

ce qui est plus grand

la nature inter relié

 en laissant les lambeaux d’égo

se perdre au chemin du temps

et l’espace d’un instant,

ressentir le vide incommensurable

du je ne suis pas

 désêtre…

rire en étant présent autrement.

 

Une chanson Bryan Adams, Rod Stewart, Sting – All For Love

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/253850.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

 

La différence entre l’amour et l’attachement   Leave a comment

Kelsang Lhoundroub évoque la différence entre les deux états d’esprit que sont l’amour et l’attachement. Il aborde aussi la cause du vrai bonheur.

Publié 3 février 2018 par dandanjean dans Débats à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

L’antidote   Leave a comment

ImAGE voyage

Il était une fois, un jeune oiseau qui aimait voyager et faire de longue envolée.  Il était d’un caractère méticuleux et il aimait la vie qu’il menait.  Il en était fier.

Un jour, alors qu’il revenait d’une longue promenade, il rencontra un ami d’enfance qu’il n’avait pas vu depuis des années. Ils échangèrent sur ce qu’ils ont fait de leur vie. Mais, au cours de la conversation, cet ami d’enfance lui dit quelque chose qui l’irrita. Il partit promptement, essayant de calmer sa colère.

Cette conversation le mit hors de lui, il sentait une frustration monter en lui. À chaque oiseau qu’il rencontrait, il racontait ce qui lui était arrivé et il exprimait en quoi il était en colère.

Bien sûr, certains de ses amis ont bien tenté de lui faire penser à autre chose, de l’amener à se calmer, à ne pas trop s’en faire, mais il ne pouvait pas décolérer.

Il vécut la fin de la journée, la nuit, et le lendemain à continuer à s’agiter et à proférer des inepties au regard de cet ami d’enfance qui était maintenant à ses yeux qu’un imbécile.

Imaginez la scène, lui qui s’agite, et alimente sa colère, et l’autre assis calmement dans son nid, à regarder le jour se poursuivre, bien à l’abri de cette tempête.

L’esprit de la forêt, malgré toute sa capacité d’émerveillement qu’il peut susciter et le calme qu’il puisse prodiguer, ne peut rien faire contre l’oiseau qui se laisse emporter par le sortilège du ressentiment.

Aucune magie au monde ne saura cesser la contamination des proches, des amis, des parents, qui pourtant, n’ont pas mérité d’avoir leur existence ainsi troublée.

Après quelques jours de douleur, lors d’une longue promenade, l’oiseau retrouva la paix et prit conscience de ce qu’il s’infligeait et de ce qu’il infligeait aux autres. Ce fut comme un éveil, l’antidote du sortilège, qui repose sur cette capacité à refuser de propager la haine, et à entretenir l’amour. L’estime de soi et des autres est un antidote puissant aux mots de la vie.

Une chanson de Richard Desjardins interprétée Bruno Pelletier par – Le coeur est un oiseau

Les paroles sont présentés avec la vidéo

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

 

%d blogueurs aiment cette page :