Archives de juin 2009

L’avénement   Leave a comment

Il arrive souvent

pour l’homme

que ce ne sont pas

les événements survenus

dans sa vie qui ont

le plus d’importance,

mais seulement l’effet

que ces événements

ont eu dans sa conscience.

Publié 30 juin 2009 par dandanjean dans Réflexion

Enchainement   Leave a comment

Nos pensées nous enchaînent.

Une fois que nous aurons compris

que le savoir n’existe pas seul,

qu’il n’est que le miroir de l’ignorance,

nous aurons délié quelques chaînes.

 

Mais à moins de savoir ce que nous sommes,

comment y arriverons-nous ?

Publié 28 juin 2009 par dandanjean dans Réflexion

Le pas du guerrier pacifique   Leave a comment

Celui qui sait voyager ne laisse pas de traces. 
Celui qui sait parler ne fait pas de fausseté. 
Celui qui sait compter n’a pas besoin de boulier. 
Celui qui sait garder n’a nul besoin de serrures 
Pour fermer, ni de clés pour ouvrir. 
Celui qui sait lier n’utilise pas de cordes 
Pour nouer.

Ainsi le guerrier pacifique se consacre 
A sauver les êtres humains 
Sans rejeter personne. 
Il se consacre à préserver les choses 
Sans rien abandonner. 
C’est là pratiquer la claire lumière.

Ainsi le juste enseigne l’injuste. 
L’injuste est la matière du juste.

Ne pas révérer l’enseignement subtil 
Ne pas respecter la matière brute 
Amène grande erreur 
Quel que soit le savoir.

L’essentiel est énigme.

 
***

Le retour est la façon dont la voie se meut
La fluidité est le moyen qu’elle emploie

La multiplicité des êtres
Est née de quelque chose

Et ce quelque chose 
De rien.


***

Sans franchir le seuil 
Connaître l’univers.

Sans regarder par la fenêtre 
Entrevoir la voie du ciel.

Ainsi le guerrier pacifique 
Connaît 
Sans avoir besoin de bouger 
Comprend 
Sans avoir besoin de regarder
Accomplit 
Sans avoir besoin d’agir.


***

Publié 27 juin 2009 par dandanjean dans Voyages

Je connais des bateaux ( de Mannick )   Leave a comment

Je connais des bateaux qui restent dans le port
De peur que les courants ne les entraînent trop fort.

Je connais des bateaux qui rouillent dans le port,
A ne jamais risquer une voile dehors.
 
Je connais des bateaux qui oublient de partir
Ils ont peur de la mer à force de vieillir,
Et les vagues jamais ne les ont séparés,
Leur voyage est fini avant de commencer.
 
Je connais des bateaux tellement enchaînés
Qu’ils en ont désappris comment se regarder.

Je connais des bateaux qui restent à clapoter,
Pour être sûrs de ne pas se quitter.
 
Je connais des bateaux qui s’en vont deux par deux
Affronter le gros temps quand l’orage est sur eux.

Je connais des bateaux qui s’égratignent un peu,
Sur les routes océanes où se mêlent leurs jeux.
 
Je connais des bateaux qui n’ont jamais fini
de s’épouser encore chaque jour de leur vie
et qui ne craignent pas, parfois, de s’éloigner
l’un de l’autre un moment, pour mieux se retrouver.
 
Je connais des bateaux qui reviennent au port,
Labourés de partout mais plus graves et plus forts.

Je connais des bateaux étrangement pareils
Quand ils ont partager des années de soleil.
 
Je connais des bateaux qui reviennent d’amour
Quand ils ont navigué jusqu’à leur dernier jour,
Sans jamais replier leurs ailes de géants,
Parce qu’ils ont le cœur à taille d’océan.

 

Source INTERNET: Mannick

Publié 24 juin 2009 par dandanjean dans Voyages

Différent   Leave a comment

Je commence ce jour le cœur rempli d’amour

Publié 20 juin 2009 par dandanjean dans Réflexion

Faire la différence   Leave a comment

 

Un lever de soleil sur la ville endormi

Chaque éveil est un geste d’espoir

Les rêves peuvent transcender l’assoupi

Et devenir concrets à force d’y croire

 

Il y a tant à faire et tant à réaliser

Nos petits enfants sont les voix de demain

Qui s’élèvent déjà de William, Emmy et Olivier

Nous caressons le devenir entre nos mains

 

Tout être humain peut faire la différence

Entre ce qu’il est et ce qu’il devient

Tu es un humain qui peut faire la différence

Entre où tu es et le choix du chemin

 

J’ai fais un rêve pendant que le temps dormait

Et la lueur de ces images m’habite encore

J’entendais ces enfants livrer leurs souhaits

Émerveillé de prendre part à ce trésor

 

J’ouvre la fenêtre sur le monde tout autour

Il nous faut un temps pour s’ensoleiller

La lumière inonde le je et éclaire un carrefour

Espace de compassion et de gestes pour donner

 

Tout être humain peut faire la différence

Entre ce qu’il est et ce qu’il devient

Tu es un humain qui peut faire la différence

Entre où tu es et le choix du chemin

 

Parfois, on a peur de se révéler, se dévoiler,

Le secret de nos rêves nous préserve de la honte

Si sécurisant, l’habit sur notre corps posé

Tissus de morale couvrant la peau tendue qui raconte.…

 

On a tous conscience de ce qu’il faudrait un jour…

Mais le temps nous égare des voies de passage

C’est maintenant la différence, présent le carrefour

Le parcours d’un rêve possible, le pas qui engage

 

Tout être humain peut faire la différence

Entre ce qu’il est et ce qu’il devient

Tu es un humain qui peut faire la différence

Entre où tu es et le choix du chemin

Publié 19 juin 2009 par dandanjean dans Musique

Reflet du changement   Leave a comment

Ce matin en me levant, j’ai vu le reflet de mon visage sur le lac, et j’ai compris que nous sommes des voyageurs à travers le temps chevauchant les vagues du changement..

Publié 16 juin 2009 par dandanjean dans Voyages

%d blogueurs aiment cette page :