Wabi-sabi à l’usage des artistes, designers, poètes et philosophes

image-fleur

A l’approche du crépuscule, dans l’arrière-pays, un voyageur cherche un abri pour la nuit.

Il avise les hauts joncs qui poussent tout autour de lui; il en réunit une brassée et les lie à leur sommet. Et voilà, une hutte d’herbe vivante!

Le matin suivant, avant de reprendre sa route, il dénoue les joncs; et voilà, la hutte, déconstruite, disparaît et redevient une part quasiment indiscernable de la prairie environnante.

Le caractère sauvage du lieu paraît être restauré, mais de menues traces de l’abri subsistent. Ici et là, une légère torsion ou inclinaison dans la tige d’un jonc. Il y a également le souvenir de la hutte dans la mémoire du voyageur (et dans celle du lecteur qui lit cette description). Le Wabi-sabi, dans sa forme la plus pure, la plus idéale, s’intéresse précisément à ces traces fragiles, ces faibles preuves, aux frontières du non-être.

*

La meilleure façon de décrire la simplicité du Wabi-sabi est peut-être de la présenter comme un état de grâce auquel on parvient par l’action heureuse d’une intelligence empreinte de sobriété, de modestie et de sincérité

Réduisez jusqu’à l’essence, mais n’enlevez pas la poésie.

*

Le Wabi-sabi signifie aller d’un pas léger sur la planète et savoir apprécier ce que l’on rencontre en chemin, même le plus insignifiant, au moment où on le rencontre.

Leonard Koren dans Wabi-sabi à l’usage des artistes, designers, poètes et philosophes

Une pièce musicale Japanese music KOTO « The sound of the flute »,Japan,Kyoto,Wabi Sabi

Hubert Reeves nous explique… La biodiversité

Des espèces disparaissent et les grandes personnes nous racontent des histoires. Aujourd’hui nous allons voir comment nous pouvons préserver la vie de certains animaux en créant des Oasis Nature.

écrit et réalisé par Charbel Kazandjian

Extrait de la Bande Dessiné : « Hubert Reeves nous explique la biodiversité » Auteurs : Hubert Reeves – Nelly Boutinot. Dessin : Daniel Casane. Edition : Le Lombard.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de Humanité et Biodiversité pour prendre des infos et à vous procurer la bande dessinée sur la biodiversité et celle sur la forêt qui, à mon sens, doivent être présentes dans toutes les écoles.

Vivre et changer

ImAGE Boudisme

Il y a une grande différence entre adopter une attitude qui repose sur je fais avec, donc je m’adapte et je crée à partir de cette réalité, et adopter une attitude découlant d’un cela n’aurai pas dû arriver, ou notre énergie est en combat pour imposer des attentes et une vision du monde.

D’un côté, bien que nous sommes affectés, nous gardons l’esprit ouvert et nous sommes attentifs à ce qui se passe en vivant le mouvement du changement pour se réaliser.

Dans l’autre attitude, nous rageons contre le métro ou l’autobus qui nous file sous le nez, nous avons des attentes afin que tous se passent comme prévu, comme nous le désirons. Et malheureusement souvent personne n’est concerné par nos demandes et attentes.

Cela demande beaucoup de courage et de force intérieure pour accepter de vivre la vie telle quelle est, de prendre une attention respectueuse à ce qu’elle offre, d’observer sans intention de contrôle, avec ouverture, et agir par souci d’être au lieu d’avoir.

Cette force intérieure est présente chez chacun de nous. Il s’agit de la laisser émerger et de l’entretenir.

Une chanson de Daniel Bélanger – Ère de glace

Les paroles sur https://www.songtexte.com/songtext/daniel-belanger/ere-de-glace-63295257.html

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.