Guerrier pacifique

cropped-elevation.jpg

La réussite ne mène à rien. Elle ne fait aucune différence, alors soyez simplement heureux, maintenant ! L’amour est la seule réalité du monde, parce qu’il est UN, voyez-vous. Et les seules lois sont le paradoxe, l’humour et le changement. Il n’y a pas de problème, il n’y en a jamais eu, il n’y en aura jamais. Cessez de lutter, libérez-vous de votre intellect, débarrassez-vous de vos soucis et détendez-vous dans le monde. Inutile de résister à la vie ; faites simplement de votre mieux. Ouvrez les yeux et découvrez que vous êtes bien plus que vous ne l’imaginez. Vous êtes le monde, vous êtes l’univers ; vous êtes vous-même ainsi que les autres ! Tout cela fait partie du Jeu merveilleux de Dieu. Réveillez-vous et retrouvez votre humour. Ne vous inquiétez pas, soyez simplement heureux. Vous êtes déjà libres.

*

Il n’y a pas de moments ordinaires.

*

La vérité, la voici : La conscience n’est pas dans le corps ; en fait, c’est le corps qui est dans la conscience.

*

Le bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus , mais à développer la capacité d’apprécier avec moins.

*

Il y a deux manières d’être riche : tu peux gagner, hériter, emprunter, mendier ou voler assez d’argent pour assouvir des désirs coûteux, ou bien tu peux vivre une vie simple avec peu de désirs. De cette manière, tu as toujours plus d’argent qu’il ne t’en faut.

*

Le guerrier agit. Le fou réagit.

*

Nous sommes tous des imbéciles. Mais certains le savent, certains ne le savent pas. Vous semblez appartenir à la deuxième catégorie.

*

Comme cette tasse, vous êtes déjà plein d’idées préconçues. Pour pouvoir apprendre, commencez par vider votre tasse.

Dan Millman dans Le Guerrier pacifique

Une pièce musicale de Hans Zimmer – A way of life

Lettre pour toi

Pouvoir des mots

Je me nomme Daniel. Je t’écris pour te rejoindre, te toucher en m’inspirant de ce chant de Jacques Brel, « je t’inventerai des mots insensés que tu comprendras… »

Je t’écris pour s’accueillir dans un espace qui s’offre à nous.

Je t’écris, car j’ai décidé de créer l’avènement d’une terre plus humaine, où la joie n’est pas suspecte, où le respect n’a pas pour but de bien paraître, mais à bien être.

Je t’écris, car je suis reconnaissant envers cette vie qui permet tant de découvertes, et tout comme toi, j’ai appris que nos différences s’illuminent par l’accueil de l’autre, par l’étreinte, le toucher, tant du corps que tu cœur.

Je t’écris pour alimenter nos qualités et nos dons.

Je t’écris comme un être partageant sa paix avec compassion.

Je t’écris pour illustrer qu’il y a une grande variété de gestes à poser pour apposer un discours alternatif aux actes de haine.

Je t’écris pour ajouter aux différentes initiatives en cours permettant ainsi de tisser les liens soutenant le devenir des personnes humaines libres et non violentes, elles-mêmes sources de gestes tangibles d’amour et vrai.

Je t’écris pour s’accueillir dans notre singularité, dans notre diversité, dans notre richesse collective par nos différences et te dire que le mouvement est irréversible, malgré ce que les violents en disent.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman interprétée par Zaz – Si

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/880751-zaz-si.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.