Un chant d’amour

Inde McLeod Gang village Baijanath (15).JPG

Lors de son dernier voyage en Inde, il est entré dans un temple hindou. Il y avait des fleurs, une petite musique en sourdine, des bâtons d’encens qui se consumaient et deux singes qui tournoyaient près des fruits.

Une statuette en bois peinte avec des couleurs vives et une dominance rouge était le centre d’attraction. Des gens venaient y déposer leurs quelques miettes de soi.

Cette manière quasi abstraite de représenter la divinité l’interpellait. Une pièce de bois avait plus d’importance que toute la vie autour.

Il voyait le rôle important de l’artiste qui avait fait l’œuvre. Il voyait l’importance pour cette communauté de croire en quelque chose de plus grand qu’eux. Et lui, conscient de son point de vue limité, il appréciait l’œuvre, il appréciait cette dévotion, il appréciait la bonté de cette communauté et la grâce suprême de cette vie. Il est sorti en paix et souriant, car son cœur avait entendu cette nouvelle version du chant d’Amour.

Une chanson de Sheila Chandra – The Enchantment

Les paroles en français sur http://fr.lyricsfeast.com/paroles-the-enchantment-de-sheila-chandra-traduction-francais.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Lettre pour toi

Pouvoir des mots

Je me nomme Daniel. Je t’écris pour te rejoindre, te toucher en m’inspirant de ce chant de Jacques Brel, « je t’inventerai des mots insensés que tu comprendras… »

Je t’écris pour s’accueillir dans un espace qui s’offre à nous.

Je t’écris, car j’ai décidé de créer l’avènement d’une terre plus humaine, où la joie n’est pas suspecte, où le respect n’a pas pour but de bien paraître, mais à bien être.

Je t’écris, car je suis reconnaissant envers cette vie qui permet tant de découvertes, et tout comme toi, j’ai appris que nos différences s’illuminent par l’accueil de l’autre, par l’étreinte, le toucher, tant du corps que tu cœur.

Je t’écris pour alimenter nos qualités et nos dons.

Je t’écris comme un être partageant sa paix avec compassion.

Je t’écris pour illustrer qu’il y a une grande variété de gestes à poser pour apposer un discours alternatif aux actes de haine.

Je t’écris pour ajouter aux différentes initiatives en cours permettant ainsi de tisser les liens soutenant le devenir des personnes humaines libres et non violentes, elles-mêmes sources de gestes tangibles d’amour et vrai.

Je t’écris pour s’accueillir dans notre singularité, dans notre diversité, dans notre richesse collective par nos différences et te dire que le mouvement est irréversible, malgré ce que les violents en disent.

Une chanson de Jean-Jacques Goldman interprétée par Zaz – Si

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/880751-zaz-si.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

 

Le metteur en scène

ImAGE lampe

Le metteur en scène est une personne capable de faire croire que la réalité est ce qu’il a décidé. Il va mettre en place un décor, il va ajuster le jeu de lumière et d’ombre, utiliser les mots et l’ambiance appropriés pour suggérer une mise en scène qui nous fera croire que c’est la seule réalité. Puis, il va nous entraîner dans une histoire qui se tient, dont chaque nouvel élément viendra cautionner les différents éléments du puzzle. Lorsque c’est bien fait, c’est crédible.

En tant que spectateur, dès que nous y croyons, que nous embarquons dans cette réalité, nous adoptons certaines pensées nous amenant à nous exprimer d’une certaine manière, et nous faisant adopter certains comportements spécifiques qui auront un effet d’entrainement sur le comportement des autres. Cet effet d’entraînement et de consolidation renforcent ce que nous croyons et ce que nous croyons devient notre réalité.

C’est cet effet d’entrainement que recherche le bon metteur en scène. Par exemple, dans une salle de cinéma, la réaction des spectateurs crée un effet d’entrainement qui rend l’expérience encore plus intense.

Un jour, nous prenons conscience qu’il y a des metteurs en scène dans beaucoup d’autres domaines que le cinéma, le théâtre et la littérature. Nous voyons les applications dans les domaines de la religion, la politique, le travail, les relations personnelles, et j’en passe.

La tentation devient alors forte pour devenir un faiseur de réalité. Celle ou celui qui aime la vie telle qu’elle est peut éviter ce piège. Pas besoin de croire pour apprécier la vie, juste de l’attention et de la conscience pour l’accepter telle qu’elle est.

L’enfant cessant de croire au Père Noël découvre que derrière l’emballage du divertissement, il y a un présent qui lui est donné.

Une chanson de Luc De Larochellière – J’ai vu

Les paroles sur https://greatsong.net/PAROLES-LUC-DE-LAROCHELLIERE,JAI-VU,106988212.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

La sauce spaghetti

sauce-spaghetti-viande-3663

Imaginez que vous êtes dans une cuisine en train de préparer un plat de pâtes avec une sauce spaghetti. Vous prenez le temps de couper les ingrédients, l’ail, les oignons, les poivrons, les champignons, les tomates et de préparer vos fines herbes.

Entre dans la cuisine une personne qui vous dit qu’elle connait cela faire ce type de sauce et que c’est nettement meilleur si vous ajoutez un agrume.

Une autre personne entre et vous dit que les Orientaux ont une approche différente de ce qui nous aide à maintenir notre santé et que vous devriez comme eux manger moins de pâte et plus de riz. Il ajoute beaucoup d’épices dans votre sauce et il sort le pot de riz et retire l’eau pour les pâtes au feu.

Une autre personne entre et se met à vous raconter en détail ce qu’elle a vécu la soirée dernière, avec détails et il monopolise votre attention.

Au bout d’un moment, vous goutez à votre sauce, elle a un goût répulsif en plus d’avoir collée au fond de votre casserole.

Vous déposez votre cuillère et vous êtes déçu.

Il n’est pas toujours évident de prendre conscience que lorsque nous nous imposons aux autres, nous ne sommes pas en train d’aider, mais bien de nuire.

La meilleure sauce ne repose pas sur une cheffe ou un chef cuisinier exceptionnel. Elle repose sur l’opportunité d’être entouré de personnes qui, au lieu de s’imposer et de tout vouloir changer et contrôler, accompagnent et appuient.

Quand nous voulons contribuer à quelque chose, il est bon de se poser la question à savoir ce que je peux faire de bon en soutien?  De demander d’expliquer ce qui est en cours, d’en saisir le sens et de demander en quoi vous pouvez aider.

Si vous réussissez à compliquer la réalisation d’une chose toute simple à faire comme des pâtes avec une sauce spaghetti, vous êtes non contributif.

Avec un peu d’attention, nous nous rendons compte que pour bien des types de sauces à réaliser dans notre vie, il n’est pas nécessaire de tout changer ou d’acquérir des techniques sophistiquées, il ne tient qu’à nous d’être en mode accueil et accompagnement.

Une chanson de Tryo — J’ai trouvé des amis

Les paroles de https://www.paroles.net/tryo/paroles-j-ai-trouve-des-amis

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

L’intimité

52863997_2074540739504579_2617301113963020288_n

Ce qui nous marque le plus avec l’intimité, c’est la complicité, non pas ce qui se dit, mais ce regard et ce sourire complice qui fait que tout est dit, tout est là, sans un mot. La vulnérabilité et l’humilité retrouvent leurs lettres de noblesse.

L’intimité est possible par une présence où nous sommes tout entiers, dans la candeur et la nudité la plus entière, sans artifice et fausse protection. Nous pouvons nous mettre à nu dans bien des circonstances, mais sans intimité complice, cette nudité sera voilée d’un masque cachant l’essentiel.

Développer une relation intime, c’est se laisser aller à un échange réel, à une promiscuité qui nous libère de nos frontières défensives. C’est d’une part, la partie la plus noble de l’amitié, et d’autre part, des moments imprégnés d’une ambiance confiante et chaleureuse où se love l’amour.

L’expérience de lâcher-prise, de s’ouvrir à l’autre permet de s’appuyer sur notre propre nature, notre vraie nature. C’est l’espace propice pour atteindre l’intériorité avec l’autre.

Malheureusement, notre vie moderne valorise avant tout l’occupation publique et elle véhicule une représentation de l’intimité perçue comme une perte de temps, d’indépendance, voire une forme de menace sauf lors d’une relation sexuelle.

Nous pouvons vivre avec une seule personne et ne pas connaître l’intimité, cela se voit tellement souvent. De même, nous pouvons être dans une foule et le vivre pleinement avec la personne qui nous accompagne. Peu importe le contexte, lorsque l’intimité se déploie entre deux êtres, ils sont plus qu’unis, ils assument leur singularité.

L’intimité ne s’impose pas, c’est une disposition de deux cœurs partageant la chaleur, et vivant une rencontre présente et vraie.

Cela n’a rien à voir avec le fait que nous soyons extravertis ou introvertis, cela relève avant tout de l’accueil, de l’ouverture, du respect et de l’écoute. Aucune fausse relation d’intimité n’a de sens après.

Une chanson de Daniel Lavoie interprétée avec Catherine Major – Je pensais pas

Les paroles sur https://greatsong.net/PAROLES-DANIEL-LAVOIE,JE-PENSAIS-PAS,104562566.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

La quête de l’alchimiste

Image-Amphitheatrum_sapientiae_aeternae_-_Alchemist's_Laboratory_with_text

La quête de l’alchimiste vise la transformation. La transformation de la pierre en or, ou encore réaliser la pierre philosophale. Les alchimistes réalisent leurs travaux à partir de la matière première.

Je ne suis pas alchimiste, mais cette quête est inspirante.  Car, elle permet de développer de nouvelles perspectives.  Est-ce vraiment possible de changer un caillou en pépite d’or? Oui, si nous changeons de perspective.

Rappelons-nous les événements de notre vie où ce qui était apeurant ou négatif s’est transformé de façon salutaire. Ce que nous appréhendions est devenu une bénédiction. Le secret de l’alchimiste est de prendre conscience que notre représentation du monde peut se transformer si nous l’acceptons. Il s’agit d’un mouvement réactif qui s’alimente de cette interaction, permettant de se transformer. Une simple matière première devient alors un joyau.

Dans cette perspective, les événements de notre vie nous confrontent à des crises ou à des prises de conscience. Sortir de notre zone de confort nous permet paradoxalement de travailler sur notre propre matière intérieure, sur notre propre vie malgré le fait qu’objectivement nous franchissions de nouvelles frontières physiques.

Sur notre chemin de vie personnelle il y a avant tout des intersections permettant la mutation, la transformation et le changement de perspective. Dans ce sens, les incidents, les catastrophes, les moments de joie et les réussites deviennent une énergie, une force permettant de prendre conscience de la richesse de notre vie intérieure. S’opère alors la mutation d’un présent en instant d’émerveillement que même tout l’or du monde ne pourrait remplacer.

Une pièce musicale de Philip Glass – Metamorphosis 1

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

 

Le sens de Noël

Sapins de livres

Pour beaucoup, la préparation de Noël, c’est de préparer une liste de cadeaux, de magasiner, d’emballer, de mettre sous l’arbre puis de faire le réveillon en distribuant les cadeaux après un bon repas.  C’est un rituel tout de même plaisant et festif.

Pour moi cette fête est une occasion de renaître, une célébration de la vie et de l’accueil. J’ai toujours en mémoire cette histoire d’un enfant né humblement. Alors que sa mère était sur le point d’accoucher, un recensement obligatoire fut décrété par l’empereur romain Auguste. Or, pour se faire recenser, il fallait retourner dans sa ville natale. Ils ont entrepris donc de se rendre à Bethléem dont il était originaire. Toutefois à l’arrivée à Bethléem, aucun hôtelier ne voulut les accueillir, toutes les places étant, semble-t-il, prises. C’est finalement dans une étable qu’ils ont trouvé refuge, un lieu simple et dépouillé entouré de personnes accueillantes offrant l’essentiel, soit l’accueil et le soutien.

La réunion des personnes chères autour d’un repas en est une belle reproduction. Dans l’esprit de cette fête, cette rencontre permet de faire ce que nous aimons et désirons, de le partager et de servir l’autre.

C’est pour moi le sens de cette fête. Renouer avec l’opportunité de renaître différemment, de réaliser ce qui nous tient à cœur, de faire plaisir et de servir les autres pour faire à notre mesure un monde meilleur.

Nous sommes toujours plus fort ensemble. C’est dans ces moments de grâce et de partage qu’il devient difficile de discerner réellement qui donne et qui reçoit.

Une chanson Feliz Navidad avec Playing For Change

L.es paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/256724.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.