Le dessein des humains

Et si on abordait l’art comme une autre façon de communiquer? L’art deviendrait alors une façon de rendre visible ce qui était latent en nous.  Un peu comme les mots que nous utilisons pour exprimer une idée.

Avec cette perspective, regardez autour de vous, le monde offrira alors une tout autre information. Les journaux, les livres, les chansons, la musique, la peinture, la sculpture, le théâtre offriraient alors un tout autre dessein.

Les humains sont des êtres sociaux, et même durant les périodes de solitude réfléchissent la présence sous un autre éclairage.

Je me souviens de ce voyage dans un pays où j’ignorais la langue, au début les contacts s’avéraient difficiles, car je ne pouvais pas utiliser le langage avec des mots.

Il m’a fallu quelque temps pour me défaire de l’habitude de communiquer au niveau des mots.  Au début, j’étais franchement perdu.

Puis, lentement, petit à petit, les contacts humains se sont établis à travers une présence et une attention qui est, en quelque sorte, une autre dimension de la sensibilité et qui nous permet de communiquer autrement.

J’ai pu alors mieux saisir cette culture particulière avec ses différentes facettes et nuances, sa capacité d’adaptation et de créativité.

Développer notre attention, écouter ce que la vie exprime et interagir sur ce qui nous interpelle vraiment demande de la conscience.

Il est bon d’entendre le dessein des humains en écho aux souffles de la vie.

Une chanson de Damien Rice et Cantus Domus – It Takes a Lot to Know a Man- One To One

Les paroles  en français sur https://www.lacoccinelle.net/947909.html et

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2020 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.