Archives du tag ‘art

La conjonction des savoirs   Leave a comment

ImAGE corridor

La religion, la science, l’art, dans leur intelligibilité fondamentale, ne sont pas incompatibles mais inséparablement unis. Ces différentes attitudes de l’esprit devant le monde sont interdépendantes. Il est donc important de rétablir un dialogue, souvent occulté par une vision excessivement fragmentaire, entre ces aspects particuliers de la culture humaine…

Il est difficile de ne pas voir que notre civilisation, dans le passé comme dans le présent, a souffert et souffre encore d’une espèce de perte ou de faillite du sens. Chacun le vit comme un sentiment de « vide intérieur », d’absence de sens ou simplement d’absurdité de la vie. Le problème réside en ce que le sens implique la valeur, et si la vie est dépourvue de sens, elle revêt une valeur nulle et ne vaut donc pas la peine d’être vécue.

Les grandes traditions spirituelles, et aujourd’hui la science, évoquent l’existence d’une autre réalité que celle qui tombe directement sous le sens. Ces deux approches de la réalité nous acheminent aux confins des territoires objectivement observables, là où le sens de l’univers se déploie dans le vécu de notre conscience pour rayonner d’un sentiment intense d’unité intérieure et de participation cosmique.

La spiritualité, la psychologie des profondeurs et la science peuvent être des itinéraires complémentaires sans pour autant se fonder l’un sur l’autre, au regard d’une prise de conscience globale du fait relationnel au sens où l’univers n’est pas un agrégat de parties élémentaires séparées les unes des autres avec seulement des interactions externes.

A un niveau plus profond, celui où tend chacune des disciplines évoquées, tout est relié, chaque partie est potentiellement présente dans toutes les autres et réciproquement.

La fragmentation est une abstraction, une convention parfois pratique, mais aucun des termes constituants les pôles opposés n’est cause de l’autre. La matière ne cause pas l’esprit, l’esprit ne cause pas la matière, ils s’auto-produisent mutuellement…

La conjonction des savoirs, Dominique Casterman

Une chanson interprétée par Bruno Pelletier – Le temps des cathédrales

Les paroles et les accords surhttps://www.boiteachansons.net/Partitions/Notre-Dame-de-Paris/Le-temps-des-cathedrales.php

 

Publié 4 décembre 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Le mythe de la création du monde   Leave a comment

ImAGE le voyage

Je vis parfois des moments que je trouve si incroyables, que je me dis que c’est presque tiré d’un roman, d’une histoire inventée, et pourtant…. Je sais que c’est vrai.

Tout comme il m’arrive de lire un livre et de me dire qu’en ce moment, cette histoire est surement vécue par quelqu’un dans le monde, avec d’autres dialogues, d’autres langues, d’autres costumes, mais le même possible.

Aussi, il m’arrive d’imaginer que notre monde est cette confession d’une humanité qui veut vivre, se divertir, se découvrir, devenir, et se partage sous forme d’histoires à conter. Il y a les histoires d’amour, d’amitié, de guerre, de science, de spiritualité, de biodiversité, etc.

On y découvre des femmes et des hommes qui découvrent et créent. Leur imagination fait en sorte qu’ils révèlent la beauté repoussant les limites de l’art et de la connaissance.

En tant que personnage, cette conception du monde fait en sorte que nous sommes captifs d’une histoire, acteurs passagers et précaires. Notre vie temporaire dans l’une de ces histoires est une réalité, pour autant, que nous puissions oublier qu’il y a toujours une autre histoire à renaître.

Et comme dans tout roman, ou dans tout livre, le mystère et le secret seront toujours que taches d’encre sur les pages, tandis que la solution ou la réponse est dans la prise de conscience de l’humain qui lui donne sens et vie. Nous avons ce pouvoir de faire la différence.

Et ainsi, s’amorce le début d’une autre histoire, tel un mythe de la création du monde.

Une chanson de Playing For Change | Song Around The World – Imagine

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 22 septembre 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Voyage au cœur de notre humanité   1 comment

cropped-shutterstock_114198811.jpg

Il y a tant d’opportunités de voyages, il s’agit juste de prendre le temps de se laisser partir, de se laisser vivre l’émerveillement. Chaque livre, chaque peinture, chaque chanson, chaque film, chaque sculpture, chaque rencontre sont une aventure d’exploration. Tous ces modes de communication et de création démontrent qu’il y a un bon nombre de personnes qui peuvent nous apprendre une nouvelle dimension de notre monde.

Le voyage est d’autant plus intéressant qu’en devenant apatrides et nomades dans notre milieu, nous pouvons laisser de côté ces référents sociaux comme l’appartenance ou la performance. Alors, notre regard sans filtre peut mieux percevoir un espace humain riche, multiple et enrichissant.  <

C’est tellement rafraichissant de faire des rencontres qui ne sont pas des opportunités de débat pour se faire valoir, mais plutôt des contacts de partage, de complicité, voir même parfois d’oubli de soi

J’ai la chance de découvrir des espaces humains solidaires avec des personnes formidables de toute provenance (même des cités d’or et je me sens privilégié).

Cela fait en sorte que l’on ne se voit pas aussi fréquemment que souhaité, mais la connexion, elle, est toujours active.

Effectivement, il y a une grande aventure humaine à parcourir et la vie à de belles surprises à dévoiler.

Une chanson de Richard Séguin – Au bord du temps

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

 

Publié 29 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Quelle est votre couleur de peau ?   Leave a comment

L’être humain est-il seulement blanc, noir et métisse ? Eh bien, c’est un petit peu plus compliqué que cela.

En 2012, Angélica Dass a lancé le projet Humanæ http://humanae.tumblr.com/ .

Cette photographe brésilienne s’est donnée pour mission de cataloguer toutes les nuances de couleurs de peau à la manière du système Pantone.

Elle a déjà réalisé 3 500 portraits dans 17 pays.

 

Alejandro Jodorowsky parle de son art   Leave a comment

 

Jodorowsky voit dans l’humour une voie vers la sagesse.  Pour lui l’art est un geste libérateur, une voie pour s’élever.Il a fait de beaux films, avec cette touche insolite et étrange qui ouvre de nouveaux horizons, par exemple, El Topo et La Montagne sacrée  des années 70 furent des oeuvres cultes d’une ère psychédélique.  Une personne qui a quelque chose à dire. Il ne se considère pas comme un gourou, ni  comme un voyant (il est souvent associé au tarot), il s’identifie comme guide.

 

 

 

Publié 11 août 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Celui qui voulait toucher l’infini   Leave a comment

Équilibre

L’une : Comment peut-on toucher l’infini?

L’autre : Cela te préoccupe?

L’une : Des personnes disent que nous pouvons nous fondre dans l’infini, comment peut-on faire cela?

L’autre : Tu veux dire sans te jeter dans la bouche d’un volcan?

L’une : Oui!

L’autre : Pour moi la réponse est une question de perspective.  Tu vois, de mon point de vue, quand je ne suis centré plus uniquement sur moi, mais sur ce que je vis, je touche la vie, qui elle est infini.

L’une : Comment fais-tu?

L’autre : Par exemple, j’aime beaucoup la musique. Une autre personne pourrait aimer la peinture, le sport, l’écriture, la nature ou même la marche. Bref, quand j’écoute une chanson ou une pièce de musique et que sans m’y attendre, s’installe l’émerveillement, que je me sens détaché de moi-même, non pas absent, non pas disparu, mais que je me perds de vu, tout en étant là plongé dans l’instant de beauté ou de grâce, cette plénitude incomparable est pour moi se fondre dans l’infini.

L’une : J’ai déjà vécue en faisant un rôle au théâtre.

L’autre : Effectivement, tu peux vivre cela en écrivant, en aidant une personne, en peinturant, en courant, en faisant l’amour. C’est à ce moment-là justement qu’il n’y a plus rien à toucher, juste être. Comme une ouverture qui fait en sorte qu’il n’y a plus de séparation, et tout va de soi.

L’une : Intéressant.

L’autre : Encore plus si en prenant conscience que ces instants te nourrissent réellement, tu fais le choix de ne pas les laisser apparaître au hasard en faisant de ta vie un état de partage, d’entraide et de réalisation. C’est la voie de l’émerveillement.

Une chanson des Beatles – Across The Universe

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Fragments de partage intemporel sur les états d’âme   Leave a comment

Je regroupe ici quelques citations sur des états d’âme qui m’ont touché au fil du temps.

Et vous?

ImAGE de bonheur

 

Le fond de l’âme est nature et la nature est vie créatrice. La nature, il est vrai, abat ce qu’elle a construit, mais c’est pour le reconstruire. Les valeurs que le relativisme moderne détruit dans le monde visible, l’âme nous les redonne.

Carl Gustav Jung

Ne pleurez jamais d’avoir perdu le soleil, les larmes vous empêcheraient de voir les étoiles.

Les oiseaux de passage de Rabindranath Tagore

Je considère qu’un ami est celui qui ne ment pas, ne fait pas semblant et parle avec toute la sincérité, la franchise que l’amitié véritable requiert. C’est ce que j’appelle l’exigence amicale : Dire ce qu’on pense sans, bien sûr, être blessant.

Tahar Ben Jelloun

L’âme, c’est bien par elle que la vraie beauté d’un corps rayonne, c’est par elle qu’en réalité, les corps qui s’aiment communiquent…

François Cheng

L’apparence des choses change en fonction des émotions; et c’est ainsi que nous voyons la magie et la beauté en eux, tandis que la magie et la beauté sont vraiment en nous-mêmes

Khalil Gibran 

Tous les bonheurs du monde viennent de la recherche du bonheur d’autrui ; toutes les souffrances du monde viennent de la recherche de son propre bonheur.

Shantideva

Demander si « c’est pareil » ou s’il « y en a autant », en mettant en relation des « êtres physiques » est aussi absurde que de vouloir faire dire, en comparant deux personnes, qu’elles sont pareilles, ou qu’il y en a autant.

Stella Baruk

Chaque jour j’essaye de rester proche de Qui Je Suis véritablement : naturelle et à l’aise. Cela m’offre la liberté d’être, d’agir et de penser. J’ai conscience que cela déplaît à certains, seulement, je préfère être moi-même plutôt qu’une copie de quelqu’un d’autre.

Liliane Bassanetti

Il n’y a pas d’action inexplicable, il n’y a que des actions inexpliquées, il n’y a pas de mystères, mais seulement, si l’on peut dire, des problèmes et des énigmes.

Christian Godin

Remplissez votre guitare de sable, et maintenant jouez-en! Le résultat est médiocre, alors que vous disposez d’un bon instrument.

Il en va de même avec vous -même. Pour rentrer en résonance, il faut d’abord vider tout ce sable qui vous encombre. Au fur et à mesure de ce processus de nettoyage, les notes deviendront de plus en plus belles.

Frederic Theismann 

La musique donne une âme à nos cœurs, des ailes à notre pensée et un essor à l’imagination.

Platon 

Tu enseignes ce que tu sais au fond de toi, mais aussi ce que tu as besoin d’apprendre et c’est en l’enseignant aux autres que tu apprends le mieux.

Richard Bach

 

Une chanson de Daniel Bélanger – La fin de l’homme – interprétée par Ariane Moffatt et Salomé Leclerc

Publié 1 juillet 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :