Plus que la beauté, la présence

SIMPLICITÉ-DU-CŒUR

Les marchands de rêves, les imposteurs réussissent à séduire bien des gens, et à les attirer, car ils ont ce don d’embellir la réalité.

Et pourtant, il suffit d’avoir été ensorcelé une fois pour saisir que même si la beauté existe, et qu’elle a beaucoup de formes, dans les faits elle ne dure pas.

C’est lorsque nous dépassons la quête de la beauté que nous pouvons voir la nature profonde de la vie, sans artifice et vraie. Elle est variée, elle se capte sans a priori, à des lieux de la perfection, et si près de ce que nous sommes vraiment.

La personne affranchie de la quête de la beauté est celle qui voit en tout trait l’humain par-delà le maquillage et les beaux habits. Puis, elle se rend disponible à apprécier les changements qu’opère le temps comme on apprécie le spectacle des saisons qui refaçonne nos milieux de vie.

Alors, les notions de beauté et de laideur deviennent des mots qui ne justifient plus une présence ou une absence.

Une chanson de Yoav – Adore Adore

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/292287.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Résonance d’un éclat de beauté

service public

Avez-vous déjà ressenti une onde d’émerveillement traversant votre corps pour se joindre à l’objet de la beauté? Comme il est doux de ressentir par la suite la résonance provenant de cet éclat de beauté.

C’est la résonance de l’autre qui entame le partage et qui te touche droit au cœur comme une partition d’émotions qui se structure et qui commence à jouer en toi. C’est à cet instant précis que les artifices tombent, il n’y a plus de raison de plaire ou de séduire. On est en partage. L’éclat de beauté se manifeste lorsque nous découvre la nature profonde de l’autre.

La résonance émerge comme le soleil derrière la montagne au début du jour, comme des lèvres qui se tendent vers les extrémités pour faire naître un sourire. C’est la résonance mutuelle de soi dans l’autre. Une onde qui se partage sur une même fréquence et qui révèle la force paisible de son éclat. Elle soulève le regard et elle permet la mise en mouvement. Le cœur devient la portée.

Si l’empathie représente cette capacité à ressentir les émotions et les pensées de quelqu’un d’autre, d’arriver à se mettre à sa place, la résonnance nous fait passer de la passion à la compassion, donc à cette capacité à répondre par l’action d’entraide. Le mouvement émet alors un écho d’humanité avec cette fréquence d’élévation de soi.

Une chanson des Séguin – Les saisons

Les paroles sur http://poete.raoulduguay.net/2005/11/les-saisons.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Au cœur des choses

ob_d4cebd_yeux-emerveilles

La beauté, comme l’imprévisibilité est continuellement sous nos yeux, mais nous nous ne sommes pas en mesure de le voir.

Beaucoup de gens sont émus face aux grands espaces, les montagnes ou la mer. C’est leur seule façon de communiquer avec le souffle de l’Univers. Pour moi se sont les petites choses qui me donnent le vertige de l’infini. Comme l’ADN par exemple qui est unique pour chaque homme. Dans ce filament sont inscrits la voix des ses grands parents, la couleur des yeux, de ses trisaïeul, la taille, la forme de ses mains, le talent pour les mathématiques , la prédisposition aux malade et beaucoup d’autres choses que nous ignorons encore. L’ADN  est l’empreinte de notre vie. Là sont inscrits les chemins que nous pourrions parcourir.

J’ai dit « pourrions « et non devions, car je suis convaincue que l’empreinte génétique ne fait qu’indiquer notre chemin et que c’est bien à nous, ensuite avec notre conscience, avec la participation de notre volonté, de façonner ce chemin peu à peu le mieux possible.

L’indifférence est l’une des grandes voies qui mènent à la destruction.

J’ai remarqué que certaines personnes qui avaient autour d’eux un horizon sombre, très bas, et dans cet horizon, ils essayaient aussi d’enfermer les pensées d’autrui. Ils avaient le don de ridiculiser ceux qui ne pensaient pas comme eux, et marginaliser très vite ceux qui faisaient preuve d’une grande exigence intérieur. Par-dessus tout ils aimaient juger, et jugement et mépris allaient toujours de pairs.

Susanna Tamaro dans Au cœur des choses

Une pièce musicale de Vivaldi’s Most Beautiful Aria Sovente il sole

Une question de sens avec Matthieu Ricard

ImAGE passage

Il faut pouvoir apprécier la valeur du temps. C’est la denrée la plus précieuse que nous ayons. Sénèque disait : « Ce n’est pas que nous n’avons pas beaucoup de temps, c’est que nous en gaspillons beaucoup. »

Il ne s’agit pas seulement de profiter du moment présent, mais de l’ensemble du temps qui passe. Sinon, c’est comme de l’eau qui coule entre les doigts et dont il ne reste rien.

Vouloir meubler le temps par des distractions, des choses qui nous dispersent n’est pas bon pour les facultés cognitives et ne nous rend pas vraiment heureux.

Réapprenons à s’imprégner de la beauté d’un beau paysage, de l’immensité de la perspective et à écouter les bruits de la nature. Le son du silence, qu’est-ce qu’il y a de plus beau ? Sans être dans la résistance, on peut essayer d’être présent à soi-même au quotidien, d’être dans la profondeur de son esprit.

*

Il est trop tard pour être pessimiste.

*

Il n’y a pas de grande tâche difficile qui ne puisse être décomposée en petites tâches faciles.

*

La question n’est pas de savoir si la vie a un sens mais comment donner un sens à sa vie.

Matthieu Ricard

Une pièce musicale de Lex Van Someren – Buddha

Accueillir la grande beauté

Visage couleur

La grande beauté demande un regard mature. Elle n’a pas besoin de mise en forme, ni d’être revu ou de toute autre forme qui se magasine.

Au quotidien, au fil des rencontres, nous croisons des femmes et des hommes qui jaillissent de la foule pour en disparaitre aussitôt. On découvre de grandes beautés sous les jeux d’ombres et de lumières, et notre émerveillement nous amène à reconnaître qu’il y a des femmes et des hommes admirables, dignes, parfaits, à la mesure de leurs sourires, de leurs regards de bonté et qui souvent passent inaperçus. Cette nature humaine est sans attente, sans représentation, elle est là comme l’un des beaux reflets de la vie.

La grande beauté est souvent l’expression d’un état de simplicité et de spontanéité. Ainsi, les jeux d’ombres ne visent pas à cacher quelque chose, mais à révéler une autre facette jusque-là cachée. De même, les jeux de lumière ne visent pas à mettre en valeur, mais à rendre visible ce qui se nourrit de clarté. C’est pourquoi j’imagine que les imperfections et les défauts ne peuvent avoir de sens lorsque nous la croisons.

Quel beau regard sur la vie que de croiser des personnes qui ne cherchent pas à impressionner et qui ne s’identifient pas à partir des attentes d’un autre être. Ils nous rappellent que tout est là pour ceux et celles qui s’accueillent.

Une chanson d’Yves Duteil – Les Gens Sans Importance

Les paroles sur https://www.paroles-musique.com/paroles-Yves_Duteil-Les_Gens_Sans_Importance-lyrics,p5299

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Quel merveilleux jour

ImAGE lever du jour

Je reviens d’une petite promenade,

et pendant que certains

m’ont vu passer,

parfois ralentir mon pas

pour toucher un arbre,

parfois pour regarder des champignons,

parfois pour contempler une pierre,

ou encore,

pendant que certains m’ont vu

regarder le ciel et suivre la course d’un nuage,

ou pendant que je chantais

une simple mélodie,

moi je sais au plus profond de mon être

que dans les faits

je marchais dans la beauté.

Une chanson de Jim et Bertrand – Il me fait du bien

Les paroles sur https://www.boiteachansons.net/Partitions/Jim-Bertrand/Il-me-fait-du-bien.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2019 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.