Archives du tag ‘changer

Vivre et changer   Leave a comment

ImAGE Boudisme

Il y a une grande différence entre adopter une attitude qui repose sur je fais avec, donc je m’adapte et je crée à partir de cette réalité, et adopter une attitude découlant d’un cela n’aurai pas dû arriver, ou notre énergie est en combat pour imposer des attentes et une vision du monde.

D’un côté, bien que nous sommes affectés, nous gardons l’esprit ouvert et nous sommes attentifs à ce qui se passe en vivant le mouvement du changement pour se réaliser.

Dans l’autre attitude, nous rageons contre le métro ou l’autobus qui nous file sous le nez, nous avons des attentes afin que tous se passent comme prévu, comme nous le désirons. Et malheureusement souvent personne n’est concerné par nos demandes et attentes.

Cela demande beaucoup de courage et de force intérieure pour accepter de vivre la vie telle quelle est, de prendre une attention respectueuse à ce qu’elle offre, d’observer sans intention de contrôle, avec ouverture, et agir par souci d’être au lieu d’avoir.

Cette force intérieure est présente chez chacun de nous. Il s’agit de la laisser émerger et de l’entretenir.

Une chanson de Daniel Bélanger – Ère de glace

Les paroles sur https://www.songtexte.com/songtext/daniel-belanger/ere-de-glace-63295257.html

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 13 novembre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , ,

La vieillesse ou l’Art d’être en changement   Leave a comment

image-voyage-ensemble

La vieillesse est souvent vécue comme la dernière ligne droite de la vie, la période des deuils, la perte d’un statut social, la diminution de la capacité d’agir, la transformation d’un corps qui s’éloigne des standards de la mode et la peur de ne plus vivre de bonheur partagé.

Souvent, la vieillesse est dans le regard de ceux qui regardent l’aîné. Personne n’a conscience que le cerveau de l’aîné a encore tendance à percevoir la réalité avec le philtre d’une jeunesse caché au fond du cœur.

Nous en avons fait de ces aînés une catégorie, qui au plan commercial, présente certaines caractéristiques intéressantes à exploiter.

Pour l’aîné, tout change. L’entourage demande de moins en moins d’avis, car les choses ont évolué et l’avancement de la technologie à changer complètement le contexte. De plus, ces gens qui les entourent disparaissent les uns après les autres.

Mais, pour ceux et celles pour qui le vieillissement est simplement l’apprentissage de l’Art d’être en changement, ils découvrent l’inversion de perspective. La vieillesse n’est plus la dernière ligne droite de la vie, c’est la vie. Être conscient qu’ils ne sont ni à la fin, ni au début de quelque chose d’autre, mais au cœur d’eux-mêmes, en vie, et avançant comme depuis leur naissance de changement en changement. Aucune avancée technologique ou modification du corps ne peuvent effacer l’expérience de vie.

Il n’y a pas de solitude pour la personne qui demeure reliée par sa nature propre à la Vie qui l’entoure. Il y a l’interdépendance permettant de simplement disparaitre en faveur des autres quand la transformation est opérée.

 

Une chanson d’Yves Duteil – Le passeur de lumière

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/1291674-yves-duteil-le-passeur-de-lumiere.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 24 octobre 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Pas toujours pareil   Leave a comment

ImAGe recette

Il lui demandait souvent si ce qu’il faisait était meilleur que la dernière fois. Invariablement, il répondait que ce n’était pas grave.

Il en vint à se demander si ce qu’il faisait avait vraiment de l’importance, si cela en valait la peine.

Mais lorsqu’il lui demandait, il savait le rassurer.

Un jour, il lui demanda de lui expliquer pourquoi ce n’était pas important à ses yeux d’être aussi performant que la dernière fois.

Il répondit en riant que dans la vie, une seule chose est certaine, c’est que les conditions changent toujours.

Ce que nous faisons dans un état d’esprit un jour peut changer radicalement la semaine suivante. C’est pourquoi il n’est pas important de faire quelque chose en comparaison aux événements passés, mais bien s’adapter à la réalité du présent.

Ce que tu fais est bien, il faut que tu l’évalues en fonction de ce que tu veux faire aujourd’hui, et le reste ce n’est pas important.  Ne fais pas comme ceux qui apprennent une technique et qui la reproduisent sans se poser la question de la pertinence. Parfois, il est bon de faire les choses différemment, cela demande un haut niveau de maîtrise, car les conditions changent toujours. Rien n’est pareil, c’est cela le secret de cette belle vie.

Une chanson de Patrick Watson – Lighthouse

Les paroles en français sur https://greatsong.net/TRADUCTION-PATRICK-WATSON,LIGHTHOUSE,1361599.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 28 septembre 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Colorier son mandala   Leave a comment

cropped-mandala-colorie-mandareve-etoile-lespoir-l-v0gbox.jpeg

Nous faisons notre quotidien avec ce que nous décodons, ce que nous croyons et ce que nous portons comme valeurs et pensées en nous.

Il ne peut pas y avoir de havre de paix si nous ne sommes pas capables de nous accepter et que l’on ouvre la porte à l’ingérence des autres dans notre vie.

Dès l’instant où l’on se définit en fonction de son apparence, le poids de notre souffrance s’exprime par nos rondeurs, l’enracinement de notre souffrance s’exprime par nos rides, l’éclosion de notre souffrance s’exprime par les boutons sur la peau et nous ne pouvons plus avoir cette sérénité pour être heureux.

Si ce que nous sommes ne nous convient pas, nous devons changer. Le statu quo est intolérable. Nous devons entreprendre un processus de transformation afin de nous créer et nous devons aussi entreprendre un processus d’acceptation par l’entraînement de l’esprit pour s’ouvrir à ce qui est, puis à nous.

Il n’y a pas l’un ou l’autre, il n’y a pas de compromis. Le corps change, l’esprit change, tout change, et devant cette réalité, il n’y a pas de solution unique, mais une approche d’appropriation de notre corps et de notre esprit.

On oublie souvent que même un maquillage, un vêtement ou un tatouage peuvent ouvrir la voie au tracé d’une nouvelle forme de mandala dans notre vie.

Une pièce musicale de Kitaro – Mandala

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

S’habiter   Leave a comment

ImAGE Joie

Il est bien de changer d’apparence, de changer de style, pour exprimer une autre facette de soi. Cela demande une volonté d’être aimé, de s’accorder avec les autres.

Cela me fait penser à ce besoin que nous avons parfois de changer de quartier, de changer de logement, d’expérimenter une nouvelle façon de vivre, dans de nouveaux espaces. Répondre à ses besoins de transformer demande du lâcher-prise tout en assumant sa liberté.

Toutefois, les changements déterminants ne proviennent pas de ces tentatives visant à devenir quelqu’un d’autre, mais bien de nos actions visant à devenir qui l’on est et de l’accepter.

On ne parle plus ici de changer d’apparence ou de style afin de marquer une étape, mais plutôt pour exprimer une liberté mouvante et énergique nous permettant de vivre par delà les exigences. Nos choix imprévisibles expriment alors créativité et adaptation à soi.

Cet état d’esprit libre s’exprime sans l’attente d’un retour. Nous ne cherchons plus à imiter, à être acceptés, mais plutôt à aimer, à s’habiter et s’accepter malgré les imperfections.

Derrière la peur de marquer sa singularité, de marquer sa différence se trouve un état de grâce, une énergie qui nous emporte à notre essence, à notre nature propre.

Une chanson de Grand Corps Malade – Rencontre

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 20 mai 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Une voie de passage   Leave a comment

Se relever à chaque chute

Il venait de vivre un nouvel échec. Un autre apprentissage. Pourtant, il y avait mis toute sa volonté, et il avait persévéré. Mais ce n’était pas suffisant.

Il venait d’apprendre qu’il est plus facile de regretter ce qui n’arrive pas que de vivre le changement. Pour s’affranchir de ce qui est sécurisant dans le statu quo, il faut souvent faire plus que nommer ce que nous voulons, plus que rejeter ce qui ne répond plus au besoin, il faut s’élancer et instaurer le nouveau pas, le nouveau sens. Cela implique le risque d’être différent. Parfois, cela nécessite plusieurs essais.

Comme il est manifestement plus aisé de décrire ce que nous souhaitons que de se changer.

Heureusement, il était bien, il avait toujours confiance.

En se relevant, il venait d’accepter d’apprendre à nouveau, de se permettre, par ses pas, la reconnaissance. Pas besoin de recevoir l’approbation de qui que ce soit quand on reconnait le sens de sa voie de passage.

 

Une chanson de Luce Dufault – De la main gauche

Les paroles et accords sur https://www.boiteachansons.net/Partitions/Danielle-Messia/De-la-main-gauche.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Changer de vie, on en a tous rêvé… Elle a osé   1 comment

Nos peurs nos choix

Les gens pensent qu’une âme sœur est leur association parfaite, et tout le monde lui court après. En fait, l’âme sœur, la vraie, est un miroir, c’est la personne qui te montre tout ce qui t’entrave, qui t’amène à te contempler toi-même afin que tu puisses changer des choses dans ta vie.

*

La Bhagavad Gita – ce texte yogique de l’Inde ancienne – dit qu’il vaut mieux vivre imparfaitement sa propre destinée que vivre en imitant la vie de quelqu’un d’autre à la perfection. J’ai donc entrepris de vivre ma propre vie. Aussi imparfaite et maladroite qu’elle puisse paraitre, elle ressemble à qui je suis aujourd’hui, entièrement.

*

Si tu libères, dans ta tête, toute cette place que tu monopolises en ce moment pour ta fixette, tu auras un vide, une ouverture, une porte. Et devine un peu ce que l’univers va faire de cette porte? Il va s’y précipiter, Dieu va s’y précipiter, et te remplir de plus d’amour que tu n’en as jamais rêvé. Lâche prise.

*

Nous créons des mots pour définir nos expériences et ces mots s’accompagnent d’émotions qui nous entraînent par à-coups, comme des chiens tenus en laisse. Nous succombons à la séduction de nos propres mantras (Je suis une ratée … Je suis seule … Je suis une ratée … Je suis seule …) et nous nous transformons en monuments érigés à leur gloire. Faire un temps vœu de silence revient donc à essayer de décaper les mots du pouvoir qui les enveloppe, d’arrêter de nous étouffer à force de mots, de nous libérer de nos mantras qui nous font suffoquer.

*

…les maitres Zen disent toujours qu’on ne peut pas voir son reflet dans l’eau qui court, mais uniquement dans l’eau qui dort.

*

Les choses ne changent pas, tu changes ta façon de regarder, c’est tout.

*

Envoie-lui de l’amour et de la lumière à chaque fois que tu penses à lui, et ensuite, passe à autre chose.

De Elizabeth Gilbert dans Mange, prie, aime : Changer de vie, on en a tous rêvé… Elle a osé !

 

Une chanson d’Idir interprétée avec Karen Matheson – A Vava Inouva

Les paroles en françcais sur https://www.lacoccinelle.net/265216.html

 

Publié 19 février 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :