Jour 6

lemniscate-compressor-e1502189880537

Un jour, il nous apparaît évident que la vie n’est pas seulement un parcours parsemé de découvertes. C’est aussi et surtout un chemin de création.

Il y a comme une grande énergie qui se canalise en nous lorsque l’on crée. Pas besoin d’être artiste, d’être magicien ou inventeur, seulement de revenir à soi et de créer ce qui en émane.

***

Pour certains la curiosité est un vilain défaut. S’ingérer dans les affaires d’une autre personne est condamnable, mais la curiosité est à mes yeux une qualité essentielle. C’est le moteur qui va nous permettre de reconnaître les signes que nous devons suivre pour nous développer. Elle permet de s’enrichir, de se singulariser et de ne pas être soumis uniquement aux avis des autres, de se faire notre propre opinion. C’est notre soif d’apprendre et de comprendre, qui alimente notre curiosité et nous permet de rencontrer et de connaître. J’apprends, donc je deviens. Je deviens une personne plus outillée pour me réaliser, exprimer une pensée propre, et développer une conscience plus large des problématiques.

Beaucoup d’étude le démontre, pour vivre une vie saine, il ne suffit pas d’être heureux. Le plaisir est éphémère. L’ingrédient qui fait la différence c’est de faire les choses qui nous sortent de notre zone de confort, qui nous obligent à nous dépasser, à évoluer, à exprimer pleinement notre potentiel. Dans cette perspective, ouvrir les yeux, s’intéresser à ce qui est au-delà du connu, vouloir franchir de nouvelles frontières ne relève pas de la science-fiction, mais de sa capacité de se réaliser pleinement.

 

Un autre chanteur né au Caire en Égypte, Richard Anthony né Richard Btesh chante – Ce monde

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/673892.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Nos reflets

image-ecrire

Les conversations sont des parcelles d’attention et de partage pour illustrer une infime représentation de notre vie. Ce sont des reflets minuscules ne rendre pas compte réellement de notre expérience humaine acquise. Par la conversation, en langage verbal ou gestuel nous réfléchissons la vie que nous portons.

Et, il n’y a pas uniquement les conversations pour illustrer ce que nous émettons comme reflets. Il y a les textes, les dessins, les chansons, la musique, la peinture, le théâtre, la danse et j’en passe. Toutes ces formes de reflets que nous pouvons réfléchir ne reproduisent qu’une infime dimension de notre expérience humaine, même si ceux-ci ouvrent parfois des perspectives vers une vision de l’infini.

Il est possible de transcender ces différentes formes de langages ou d’expression, et d’accéder directement à notre nature propre. Ce n’est que lorsque nous sommes affranchis de toutes les projections souvent sous forme d’explications, d’idées, de croyances et de préjugés que nous pouvons vivre directement ce qui est.

Nous en faisons l’expérience à petite échelle lorsque nous vivons quelque chose de sublime, comme la naissance d’un enfant, des retrouvailles mémorables ou la création d’une oeuvre, nous laissant sans voix, sans mots, incapables de décrire, nous amenant à oublier soudainement notre vie pour vivre pleinement le présent offert.

Une pièce musicale de Michel Pepe – Samsara

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Émancipation

Être libre, est-ce cet état qui se résume simplement à cette capacité à pouvoir faire tout ce que nous voulons?

Être libre, qu’il s’agit de ne pas avoir d’entraves?

Et si être libre demandait cette capacité qu’ont les artistes de se refaire, de repartir sur de nouvelles bases, de se redéfinir, de recommencer par soi-même, pour soi-même?

Est-ce plutôt de faire en sorte d’être insoumis à ses propres frontières ou à ses propres peurs?

Le philosophe va dire qu’il pense, donc il est. L’artiste dira, je crée, donc je suis.

Selon vous, que deviendra la personne qui sera consciente de ses appartenances et qui dira tout de même « Je suis plus que ce que vous avez fait naître »?

La réponse induira alors une représentation du monde ou les notions de couleurs, de races, de nations et d’ethnies ne susciteront plus des divisions, mais plutôt des tremplins pour l’émancipation de notre humanité planétaire.

Une pièce musicale de Lévon Minassian – Doudouk

Le doudouk. Simplicité. Authenticité. L’expression de la plainte et de la douleur d’un peuple, mêlés d’amour et de joie. L’émotion même. Un cadeau du ciel !

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Réinventer

ImAGE_rêve papillon

Avant, il louait avec son chapelet, maintenant, il loue avec son portable. Il ne prenait pas vraiment conscience que même si les temps changent, sa vision fondamentale du monde restait la même. Et c’est pourquoi il portait en lui ce sentiment d’être en décalage avec ce qui l’entoure.

Pendant que des femmes et des hommes découvrent et inventent le monde qui l’entoure, il en découvrait la science sans conscience.

Il avançait dans sa vie comme nous parcourons une route, un chemin. Tout ce qu’i y voyait était décodé en fonction de sa terre natale. Cette maison est comparable à celle de la dame âgée qu’il croisait en allant à l’école, cet arbre est différent de ceux de son village, ce repas est moins bon que ceux de sa mère, etc.

Pourtant il existe des voyageurs qui parcourent le monde en ajoutant de nouvelles perspectives à celles existantes.  Ils ne sont pas de cette représentation du monde où ce qui est différent détruit nécessairement l’interprétation de ce qui le précède.

Il y a des voyageurs de vie qui accueille la beauté en toute liberté, car leur imagination ne sert pas à interpréter, mais à inventer le nouveau monde.

Un jour, il sera comme eux, il aura mis fin au décalage et il se mettra à réinventer sa vie sereinement. Alors, il aura pris conscience que malgré les avancées technologiques, ultimement, rien ne se perd, rien ne se crée.

 

Une chanson d’Alex Nevsky – Les Coloriés

Les paroles sur https://genius.com/Alex-nevsky-les-colories-lyrics

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Soar

À quel âge est-il possible de se réaliser et de croire en soi? Il n’y a pas d’âge et c’est aussi accessible à nos enfants. Ce petit film est là pour nous rappeler que croire en ce que nous aimons le plus est certainement l’une des choses les plus importantes pour notre développement personnel.

Ce film est simplement magnifique et porteur d’espoir.

Soar par Alyce Tzue