Les images de soi

Tout enfant, nous nous définissons par nos expériences. Nous expérimentons par le jeu tout en nous identifiant aux personnages qui frappent notre imaginaire. Par ce jeu de miroir, nous développons des compétences, nous découvrons nos limites et nous apprenons à composer avec la peur.

Nous pourrions dire que nous tentons de faire émerger notre vraie nature par des apprentissages et des expériences, des réflexions et des rêves.

Puis, à l’âge adulte, il arrive le jour où nous nous posons la question : qui sommes-nous vraiment ?

Commence alors les introspections, les explorations et parfois même d’expérimentation de différentes formes d’entraînement de l’esprit pour enlever ce qui nous a collé à la peau, mais qui n’est en rien ce que nous sommes.

L’image de la personne ayant de grandes capacités physiques s’estompe avec le temps. L’image de la personne qui se définit par une occupation s’estompe. Même parfois, l’image du conjoint ne trouve plus sa place.

Que reste-t-il alors ?

Ce qui transcende les cycles du temps, ce qui nous représente au cœur de notre corps et de notre âme. Ce désir de créer sa vie, d’aimer, de s’émouvoir, de rire et d’apprendre à être soi pleinement.

Dans cette perspective, la lourdeur de la vieillesse réside dans tout ce que nous avons porté comme représentations de soi sans nous rendre compte que ce n’étaient que de simples costumes se désagrégeant au fil du temps.

Une chanson de Daniel Bélanger interprétée par Charlotte Cardin – Rêver mieux

Les paroles sur https://laboiteauxparoles.com/titre/70191/rever-mieux

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2021 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.