Archives du tag ‘Éric-Emmanuel Schmitt

La secte des égoïstes   Leave a comment

étoiles déraillent...

Les blessures de l’âme guérissent moins vite que celles du corps.

*

Toute haine est sans doute de l’amour déçu.

*

Tous les esprits superficiels, amateurs de profondeurs obscures, applaudirent à tout rompre. Les imbéciles aussi, car ils n’avaient rien compris, manière dont se manifestait ordinairement à eux l’intelligence.

Quant aux sages, ils se turent, car on ne discute pas de ce qui n’a pas été prononcé par amour de la vérité, mais par désir de contredire.

Deux jours plus tard, on ne se souciait plus de ce qu’avait dit le jeune homme, mais on avait retenu qu’il l’avait assez bien dit. Il passa désormais pour un esprit brillant, c’est-à-dire qu’il eut le droit de dire n’importe quoi sans conséquences.

*

Soit que je m’élève jusque dans les nues, soit que je descende dans les abîmes, je ne sors point de moi-même, et ce n’est jamais que ma propre pensée que j’aperçois. Donc, le monde n’existe pas en soi, mais en moi. Donc, la vie n’est que mon rêve. Donc, je suis à moi seul toute la réalité.

*

Toute sa philosophie avait fondu dans les bras de la Bohémienne, il le savait, et ne s’en souciait guère, car il était heureux. Il naissait….

Eric-Emmanuel Schmitt dans La secte des égoïstes

Une pièce musicale la Symphonie Universelle – Universal Symphony

Publié 2 octobre 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : ,

L’élixir d’amour   Leave a comment

image-baiser

On peut être maître de ce que l’on pense, jamais de ce que l’on ressent.

*

La jalousie ne constitue pas une manifestation de l’amour mais la forme exacerbée du sentiment de propriété.

*

Je vois les roses mais je n’en sens plus que les épines.

*

Oui, si la peau s’use, se ride, se dessèche, l’esprit se fortifie. L’amitié compose la suite logique d’un amour vrai.

*

On ne souffre pas de ses désirs; on souffre simplement du fait qu’une fois comblés ils renaissent, comme s’ils ignoraient la trêve de la satisfaction.

*

L’amour est une preuve que nous ne percevons la réalité qu’à travers le filtre de nos fantasmes: puis il démontre que la réalité n’est pas grand chose.

*

L’amour cultive la connaissance, le désir vénère l’inconnu.

*

L’amour échappe à la logique, n’appartient ni aux raisonnements, ni aux preuves, ni à la vérité: il relève du choix personnel.

Eric-Emmanuel Schmitt dans L’élixir d’amour

 

Une chanson de Cesária Évora, Goran Bregović – Tango of the Soul: Ausencia

Les paroles en français sur  https://www.lacoccinelle.net/1277961-goran-bregovic-ausencia.html

Publié 11 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

M. Ibrahim et les fleurs du Coran   Leave a comment

Eric-Emmanuel Schmitt interprête lui-même la pièce M. Ibrahim et les fleurs du Coran au théâtre Rive Gauche.

Un beau moment.

 

Publié 19 juin 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) :

Un petit présent d’Éric-Emmanuel Schmitt   2 comments

Publié 25 mars 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :