Lâcher-prise

La pire menace qui pèse sur l’humanité, collectivement et individuellement, c’est de s’éloigner de la nature, de sa propre nature.

Ce travail de conscience de ce que nous sommes réellement avec authenticité et sans artifice est la condition du lâcher-prise ou de notre acceptation sereine de ce que nous sommes réellement dans un monde qui est tel qu’il est.

Nous retrouvons dans des textes anciens des différentes traditions sur tous les continents cet appel à développer cette attitude qui ne se veut pas une forme de fatalisme ou de résignation, mais une affirmation de la singularité humaine. 

Là où un observateur pourrait percevoir une forme de renoncement, le pratiquant développe au contraire un état intérieur et une disposition de la pensée qui appréhende les difficultés et les plaisirs à la fois à la bonne proximité et dans une juste perspective. Cette position permet de distinguer entre ce qui dépend de lui et ce qui lui dépasse, entre ce qu’il peut changer et ce qu’il convient de laisser aller.

La posture que nous développons en pratiquant le lâcher-prise n’exclut pas la possibilité de passer à l’action. Devant les pressions des courants opposés qui s’affrontent dans ce monde alimenté par la volonté de puissance, engendrant des inégalités, l’injustice, la surexploitation des ressources naturelles, l’indifférence, et l’égoïsme, la posture à adopter ne consiste pas à détourner le regard ou à nier ce qui se passe sous nos yeux, mais à l’appréhender avec la bonne proximité et dans une juste perspective afin d’en prendre conscience et de se tenir suffisamment à distance émotionnellement pour pouvoir agir avec compassion. L’idée n’est pas de combattre, mais plutôt d’agir pour apaiser afin de créer un monde selon notre idéal.

Pour le pratiquant, le lâcher-prise c’est d’être, chaque jour, un artisan du monde à créer et non un guerrier en opposition à ce qui arrive. Plus qu’un concept, elle est une disposition, une ouverture à regarder autrement les rapports entre les humains, à faire avec attention, à écouter, à donner quotidiennement du sens à la voie non violente et surtout, apprendre à composer avec comment les choses arrivent.

Une pièce musicale de Kansas – Dust in the Wind

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/243164-kansas-dust-in-the-wind.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2022 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.