Archives du tag ‘non-violence

Les principes de communication non violente et la gestion des conflits   Leave a comment

Un petit film qui permet d’aborder les bases des principes de communication non violente selon l’approche de Marshall Rosenberg.  Intéressant.

Publié 5 décembre 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Se redonner le pouvoir d’agir   Leave a comment

Nous avons tous déjà vécu l’oppression d’une personne. Que ce soit dans notre milieu de travail, notre quartier, notre famille ou notre pays. Vous savez, cette personne qui ramène l’humain à un simple exécutant de ses propres désirs et volontés de pouvoir. On ne parle pas ici de quelqu’un qui use d’autorité, mais d’une personne qui se comporte comme si les autres ne valaient rien à ses yeux. À la rigueur, une personne contrôlante, harcelante et manipulatrice.

Mais comment y faire face?

Ces personnes suscitent de la violence, des comportements offensifs pour se défaire de l’offense. Mais, est-ce la bonne solution?

J’ai un grand respect pour la personne qui se mobilise pacifiquement pour y faire face. Je pense, entre autres, à un milieu de travail où une personne s’est levée et a rencontré les collègues qui subissaient l’oppression. Cette personne a su leur parler, les aider à reconnaître le malaise, les aider à prendre conscience du dommage que cela génère dans l’organisation, auprès de la clientèle, et elle a su susciter un espoir suffisamment robuste pour amorcer le changement. Car, pour que le changement puisse se réaliser, il faut réunir deux conditions. La première, cette prise de conscience de l’importance du malaise qu’entraine le statu quo. La deuxième condition est l’espoir et le soutien suffisant pour se mettre en mouvement dans la bonne direction.

J’ai vu une équipe se lever, écrire et porter plainte. Personne ne peut rester sourd à un mouvement de masse.

Gandhi et tant d’autres femmes et hommes ont démontré le pouvoir d’une masse d’individus non violent qui dit non ensemble. Tous les oppresseurs savent que leur limite est leur capacité à être entendue et respectée.

J’ai un profond respect pour la personne qui s’aime suffisamment pour ne plus être victime, qui aime suffisamment les autres pour user de non-violence et les mobiliser pour un milieu de vie meilleur.

Il faut combattre l’oppression par la bienveillance.  Faire la promotion des comportements non violents, la bienveillance et la compassion sont des activités importantes dans nos milieux de vie, particulièrement dans nos milieux de travail.

Il faut toujours une bougie d’allumage pour amorcer les changements. Toutes les personnes ont la capacité de participer au changement dans la mesure où ils partagent leur peur et l’affrontent ensemble.

Une chanson avec Fred Pellerin – Le grand cerf-volant

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas couper ou modifier les textes et le contenu sans mon approbation, merci.

L’image du cœur   3 comments

ImAGE amour musique

 

L’image du cœur représentant l’amour est maintenant bien intégrée collectivement et consommée par beaucoup d’entre nous. Nous retrouvons autour de nous, des références constantes à cette image. Il y a même des personnalités du monde des affaires et des artistes qui forment un cœur avec leurs doigts lors de certaines apparitions publiques. Ils expriment leur amour.

Cette image est l’un des facteurs d’identification universelle, d’agrégation,  permettant d’espérer le monde unifié, mais sans toutefois réellement susciter un réel mouvement profond de masse. Nous le savons tous, il y a encore des guerres, des attentats, des insultes, des luttes de pouvoir, des batailles, du sexisme, du harcèlement et j’en passe. Au plan politique, ceux qui ont essayé de récupérer cette image se sont retrouvés au cœur (un jeu de mots?) de tensions religieuses.

Bien que cette image ait une longue histoire, sa propre mythologie, son interprétation est avant tout singulière et ancrée dans le mystère, c’est-à-dire qu’elle est partagée entre initiés d’appartenance ou d’allégeance.

À mes yeux, les mots ont une couleur. Ainsi, pour certain la perception du mot amour est d’un rouge foncé, intense, passionné pouvant sous ses diverses modulations entraîner l’inconvenance pour d’atteindre un but. Avec cette teinte, ultimement, on peut mourir, se perdre ou tuer, etc.

Pour d’autres, le mot amour est d’un rouge pastel, tendre, suscitant la compassion et le partage. Cet amour ne vise aucune dépendance et recherche l’union des singularités. Ultimement, on peut se perdre à se fondre pour les autres.

Et il y a une multitude de couleurs sur la palette des perceptions accessible à notre cerveau.

Alors, les initiés d’une teinte se retrouvent et parlent aux autres apatrides en ayant en perspective que leur point de vue. Ces autres d’appartenance différente ne perçoivent trop souvent que les quelques nuances manquantes selon leurs perspectives et ils espèrent convaincre sur ces particularités.

Les personnes les plus souriantes et heureuses que j’aie croisé ont une vision inclusive de l’amour, sans s’attacher à une forme précise. Ils acceptent les différentes manifestations et ils en puisent les aspects positifs, créateurs et porteurs d’ouverture. C’est toute la différence entre imposer sa vision et en dépendre, ou apprécier les différentes teintes avec attention sans prendre pour soi, laissant s’écouler le mouvement de la vie.

Je vous souhaite de découvrir de nouvelles facettes de l’amour.

Une chanson de Francis Cabrel interprétée par les Enfoirés – Tout le monde y pense

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 20 août 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Ce n’est pas oublier, c’est aimer   Leave a comment

Nos peurs nos choix

Pardonner relève de la voie de la non-violence, de la voie de la compassion. Il est faux de croire que pardonner c’est effacer ce qui s’est passé, et ce n’est surtout pas oublier.

Lorsque nous pardonnons vraiment, nous acceptons avec conscience dans le silence qu’il soit temps de ne plus juger la situation et de renoncer à une attitude de représailles et de punition.

C’est faire ce qu’il faut faire pour que nous ne devenions pas de la même nature que l’élément agressant.

Pardonner, c’est laisser la haine passer et prendre le parti de l’acceptation de l’autre malgré ce qu’il nous a fait.

Pardonner, c’est s’aimer et aimer, c’est un geste de paix et d’harmonie.

Nous pardonnons avant tout pour nous affranchir du ressentiment et passer à une autre étape positive.

 

Une chanson de Playing For Change – Song Around The World – Redemption Song de Bob Marley

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 22 juillet 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Quelques principes de vie de Mahatma Gandhi sous forme de réponses   Leave a comment

25 réponses de Gandhi aux questions de la vie, encore et toujours actuel, c’est parfois bon de revisiter le bon sens…

Publié 21 avril 2017 par dandanjean dans Pauses lectures, Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : ,

Un rappel de la vie de Nelson Mandela   1 comment

« Le pardon libère l’âme, il fait disparaître la peur. C’est pourquoi le pardon est une arme si puissante »: Nelson Mandela

 

 

Publié 15 avril 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Un des beaux messages de paix   Leave a comment

Un message portant les assises de la non-violence, un message qui continu à se poursuivre la voie de l’éducation… Un extrait du film sur sa vie.

 

 

Publié 14 avril 2017 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : ,

%d blogueurs aiment cette page :