Archives du tag ‘partage

Notre humanité   Leave a comment

Mains monde2

Qu’est-ce qui a du sens? Qu’est-ce qui est de la plus grande importance dans la vie?

Est-ce réellement ce que nous aurons accompli?

Avoir réussi des réalisations par son métier ou par l’expression de son art est certainement gratifiant. Avoir mis au monde quelque chose par soi, nos enfants. Avoir planté de la vie sur un bout de terre, avoir accompagné sans trop s’immiscer ou encore avoir composé des chansons, avoir écrit quelques lignes. Tout cela a rempli notre vie d’instants de bonheur.

Toutefois, par delà toutes ces réalisations qui importent, je ne le nie pas, l’accomplissement par le don, le partage de notre essence m’apparaît au cœur de notre humanité et de notre raison d’être. Je me sens encore si loin de cet idéal.

Par exemple, lorsque nous référons au mot « pardon », qui de sa source Latine per-donare exprime la « perfection du don », il y a matière à trouver un sens. Dans cette voie de la perfection du don, il y a une indication de se libérer de ses chaînes et de se pardonner à soi-même d’avoir blessé autrui, de s’être laissé blesser, et de reprendre un regard neuf et serein sur la beauté infinie qui nous entoure au lieu de nous cantonner dans nos ruminations.

Ce n’est pas que la vie n’a pas de sens, ce qui nous ensorcelle c’est cette idée qu’elle doit n’avoir qu’un sens, qu’une perspective et qu’une vision.

Qu’est-ce qui compte ? Peut-être d’être inter relié à la vie, en osmose, en phase et de participer, de se donner pour entretenir plus que soi, notre humanité.

 

Une chanson de HK – J’ai marché jusqu’à vous

Les paroles sur https://asile.ch/2017/02/07/hk-kaddour-hadadi-jai-marche-jusqua/

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 12 juin 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Nourrir l’estomac ou l’être   Leave a comment

Le Graal pour deux

Il est intéressant de prendre conscience que nous sommes faits de ce que nous intégrons dans notre vie, et non de nos rêves ou espoirs.

Le rapport avec la nourriture, comme celui du vêtement parle beaucoup. Il y en a pour qui la vie consiste à manger ce qui tombe sous leurs mains, quitte à manger n’importe quoi, et le fait de préparer un repas, apprendre à bien se nourrir est inutile, car se faire servir sera toujours mieux.

Pour d’autres, la nourriture est une étape importante de la journée et de l’existence humaine. Ils perçoivent les effets d’une saine alimentation, du maintien du niveau d’énergie et parfois même de l’impact au plan environnemental.

De même, il y a des personnes qui ont cette insouciance de se servir sans considérer la part des autres, prêts à laisser les autres à mourir de faim et même à faire la guerre.

D’autres vont toujours laisser une place disponible pour un couvert de plus, ils vont se servir leur juste part et s’assurer que chacun est bien.

Certaines personnes mangent rapidement pour passer à autre chose.

D’autres prennent le temps et utilisent cet instant comme un partage du vécu du jour.

Certains vont manger que les mets nationaux convenus.

D’autres explorer les différents paysages culinaires.

Le rapport avec ce qui nourrit notre être est très instructif. Il nous permet de prendre conscience s’il y a un lien entre ce que nous faisons vraiment, ce que nous disons et ce que nous en pensons.

Allez au marché, regardez ces hommes et ces femmes qui y expriment comme ils savent jouir pleinement de la vie.

Est-ce une tâche ou un événement?

Sont-ils créateurs ou consommateurs?

Sont-ils ouverts avec une prédisposition au partage?

Sont-ils préoccupés par l’empreinte écologique?

Se nourrir vise-t-il à satisfaire l’estomac, ou la personne?

Se nourrir est l’un des gestes quotidiens qui expriment notre niveau d’autonomie et l’attention que l’on porte envers soi et les autres.

 

Une chanson d’Angèle Arsenault – Moi j’mange

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Duo   Leave a comment

Au lieu de courir après l’amour, si des être vivaient leur vie à la rencontre de l’amour?

Duet – Glen Keane

Publié 3 mai 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Nos ouvertures   Leave a comment

Les mots sont des ouvertures nous amenant directement au cœur de l’essence de la vie. Parfois, ils sont des fenêtres et laissent notre cœur se languir de la vision. Parfois, ils sont des portes qui incitent à un mouvement vers l’inconnu, vers l’incertain et l’impermanence. Le mot que tu partages peut parfois me propulser sur l’autre rive….

Je…

Et parfois les mots ont cette connotation d’un mur qui se dresse devant nous et qui renvoie des émotions qui font mal au cœur. Un mot qui s’échappe d’un humain, qui agresse et qui nous amène à nous terrer dans nos retranchements les plus lointains.

Je …

Nous n’avons pas toujours conscience de la portée de nos paroles, de la portée des mots que nous utilisons. Autant ils peuvent être doux et attentionnés, mais utilisés dans le but de manipuler l’autre à nos propres besoins, ils deviennent des armes mûres. Et il y a aussi ces mots durs dans leur expression, mais dont l’intention n’est pas malveillante, bien au contraire, comme un acte manqué.

Je…

Les mots que nous utilisons finissent par ouvrir notre horizon sur la vie. Plus il y aura des ouvertures, des fenêtres, des portes, des passages et des fissures, plus cela aura un impact direct sur notre représentation du monde et notre accès à la dimension caché de la vie. C’est pourquoi nous devons porter une attention à ce que nous pensons, nous disons, et nous faisons. Ils sont des passeurs pour l’expression de soi. Les mots sont des cadeaux beaucoup plus que le présent que nous offrons. Il est important qu’ils soient semeurs de vie, porteurs d’entraide et d’attention. Les mots doivent émerger d’un cœur qui veut donner et non d’un désir qui vise à prendre.

Je te partage les ouvertures sur le monde

 

Une chanson de Luce Dufault – Tous ces mots

Les paroles et les accords https://www.boiteachansons.net/Partitions/Luce-Dufault/Tous-ces-mots.php

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 9 mars 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , , , ,

Répendre de la joie   1 comment

Un court métrage, Make joy happen (faire de la joie) touchant, bien fait, qui illustre simplement les bienfaits de l’acceptation et de l’entraide.  Il est bon de partager ce qu’il y a de beau autour de nous.

 

Publié 4 mars 2018 par dandanjean dans Contes

Tag(s) associé(s) : , , ,

Une Chanson pour Soi   Leave a comment

ImAGE cercle humain

Il y a une tribu en Afrique, où la date de naissance d’un enfant n’est pas comptée depuis sa naissance, ni depuis qu’il est conçu, mais depuis le jour où l’enfant était une pensée dans l’esprit de sa mère. Et quand une femme décide qu’elle aura un bébé, elle sort et s’assoit sous un arbre, seule, et écoute jusqu’à ce qu’elle entende le chant du bébé qui veut venir.

Et après avoir entendu la chanson de cet enfant, elle revient de celui qui sera le père du bébé, et l’enseigne à lui. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement le bébé, pendant un certain temps, ils chantent la chanson du bébé, comme un moyen de l’inviter.

Et puis, quand la mère est enceinte, elle enseigne la chanson du bébé aux sages-femmes et aux vieilles femmes du village, de sorte que quand le bébé est né, les femmes âgées et les gens autour d’elle chantent la chanson du bébé pour l’accueillir.

Et puis, comme l’enfant grandit, les autres habitants du village enseignent la chanson du bébé. Si l’enfant tombe, ou se fait mal au genou, quelqu’un le ramasse et lui chante son chant. Ou si l’enfant fait quelque chose de merveilleux, ou participe aux rites de la puberté, alors comme un moyen d’honorer cette personne, les gens du village chantent sa chanson.

Dans la tribu africaine il y a une autre occasion sur laquelle les habitants du village chantent au bébé. Si à tout moment au cours de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant, l’individu est appelé au centre du pays et les gens de la communauté forment un cercle autour de lui ou elle et ensuite lui chantent sa chanson.

La tribu reconnaît que la correction pour un comportement antisocial n’est pas la punition, mais c’est l’amour et le souvenir de son identité. Quand on reconnaît sa chanson, il disparaît l’envie ou le besoin de faire des choses qui peuvent blesser un autre.

Et c’est comme ça qu’ils font leur vie. Dans le mariage, les chansons sont chantées ensemble. Et enfin, quand cet enfant est allongé sur le lit, prêt à mourir, tous les villageois connaissent son chant, et chantent, pour la dernière fois, le chant à cette personne.

Auteur inconnu

Une chanson tirée du film Les Choristes – ‘Vois Sur Ton Chemin

Les paroles sur https://www.lacoccinelle.net/278205.html

 

 

Publié 2 mars 2018 par dandanjean dans Contes

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Que seriez-vous prêt à donner?   Leave a comment

 

Mandala_2-9aeca

 

Que seriez-vous prêt à donner pour vous rendre heureux?

Si les gens vous ignoraient, seriez-vous prêt à donner de votre présence?

Si vous vouliez déclarer votre amour, seriez-vous prêt à donner le non-dit?

Si vous sentez monter l’envie de vous consacrer aux autres, que seriez-vous prêt à donner plus qu’à vous?

Au dernier instant de votre vie, entouré de vos proches, que seriez-vous prêt à donner qui ne resterait pas après vous?

Savoir donner la différence permet de recevoir l’essentiel!

 

Une chanson de Claude Dubois – Si Dieu existe

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 17 février 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :