Archives du tag ‘partage

L’incroyable Marrec   Leave a comment

Marrec, vieux loup de mer, rentre au port où un gamin l’attend.

Il va lui raconter, bien à sa manière, l’histoire de sa plus belle pêche…

Publié 12 août 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Unique et irremplaçable   Leave a comment

ImAGE champs

Si la note disait :

Ce n’est pas une note qui fait une musique,

Il n’y aurait pas de symphonie.

Si le mot disait :

Ce n’est pas un mot qui peut faire une page,

Il n’y aurait pas de livre.

Si la pierre disait :

Ce n’est pas une pierre qui peut monter un mur,

Il n’y aurait pas de maison.

Si la goutte d’eau disait :

Ce n’est pas une goutte d’eau qui peut faire une rivière,

Il n’y aurait pas d’océan.

Si le grain de blé disait :

Ce n’est pas un grain de blé qui peut ensemencer un champ,

Il n’y aurait pas de moisson.

Si l’homme disait :

Ce n’est pas un geste d’amour qui peut sauver l’humanité,

Il n’y aurait jamais de justice et de paix,

De dignité, de justice et bonheur sur la terre.

Comme la symphonie a besoin de chaque note,

Comme le livre a besoin de chaque mot,

Comme la maison a besoin de chaque pierre,

Comme l’océan a besoin de chaque goutte d’eau,

Comme la moisson a besoin de chaque grain de blé,

L’humanité toute entière a besoin de Toi,

Là où tu es, unique et donc irremplaçable.

Michel Quoist dans Parle-moi d’amour

 

Une chanson d’America – I need you

Les paroles en français sur  http://paroles-traductions.com/chanson/montrer/4596949/america/paroles-et-traduction-i-need-you/

P.S. Une grande prestation au Festival d’été de Québec mervcredi dernier.

Publié 13 juillet 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , ,

Lazare   Leave a comment

En fouillant dans une décharge de carnaval, la jeune Amy et son oiseau mécano-robotique trouve une vieille clé rouillée et la remonte.

Film d’animation réalisé dans le cadre de la formation cinéma d’animation 3D de l’école ESMA (promo 2017).

Publié 2 juillet 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

Pour notre éveil   Leave a comment

visage_souriant_a_lenvers_sticker_rond-rd7c897a72a2f4652b7b8d1aa4610d1f0_v9waf_8byvr_512

Nous connaissons tous des éveils différents, à différents moments et à différents lieux. Et pourtant, cet événement nous relit. Pas besoin de faire ensemble pour se reconnaître.

Il y en a qui aussitôt après l’éveil font la Salutation au soleil, il y en a d’autres qui font du tai-chi, d’autres de la méditation et d’autres se font un café.

J’aimerais te partager la salutation du sourire, d’un sourire qui vient du fond du cœur, simple, joyeux et reconnaissant.

J’aimerais que malgré le fait que nous sommes seuls, chacun de notre côté, ce sourire attise une intuition physique et débordante de joie, d’être ensemble. De reconnaître par le courant de notre sang que nous sommes d’une mer veilleuse d’humanité.

La joie est quelque chose qui plane sans attachement, d’un sourire à l’autre, d’un émerveillement à l’autre. Il suffit d’être là.

On ne s’en rend pas compte, car nous sommes souvent omnibullés par cette idée folle que les objets ou les événements créer la joie!

 

Une chanson de Louis Chedid – On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime

Les paroles sur https://www.paroles.net/louis-chedid/paroles-on-ne-dit-jamais-assez-aux-gens-qu-on-aime-qu-on-les-aime

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 2 juillet 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , ,

L’amour selon Egon Schiele   Leave a comment

L’étreinte (ou L’amour selon Egon Schiele)

Paul Tom a fait dans le cadre de son cours Character Animation cet exercice final.  Très intéressant.

Publié 1 juillet 2018 par dandanjean dans Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , ,

L’inconnu sur la terre   Leave a comment

ImAGE Inde enfants rire

Parfois, on rencontre ceux qui sont simples. On voit leur lumière, on sent la pureté de leur souffle, la netteté de leur regard. Alors c’est comme si quelque chose cédait enfin dans ce réseau infini de protections et d’interdictions qui nous entoure, comme si une brèche s’ouvrait enfin dans ce mur compact qui nous isole.

*

C’est une flamme qu’on ne remarque pas tout d’abord, parce qu’on est souvent distrait par toutes les étincelles et tous les éclats qui tourbillonnent sans cesse : la brillance, le luxe, miroirs partout tendus, phares aveuglants braqués sur les yeux, grandes plages de couleur, de blancheur.

Mais lorsque tout devient gris de fatigue et d’usure, lorsque la plupart des êtres se sont éteints et se sont effacés, alors on remarque cette lueur étrange qui brille par endroits, comme des feux de braise. Quelle est cette lueur? Que veut-elle? Est-ce le désir? Le plus simple désir alors, la force de la vie, la force de la vérité.

Ceux qui refusent les mensonges, ceux qui ne sont pas compromis dans les affaires louches du monde, ceux qui ne se sont pas avilis, qui n’ont pas été vaincus, ceux qui ont continué à vibrer quand tous les autres se sont endormis : la lumière n’a pas quitté leurs yeux. Elle continue à sortir de leur peau, de leur âme, la lumière pure qui ne cherche pas à vaincre ou à détruire.

La lumière pour cette seule action : voir, aimer. Je cherche ceux et celles qui brûlent. Ce sont les seuls immortels.

*

Ah, c’est vrai, comprendre. Il faut comprendre, pour savoir, ou l’inverse. Mais quoi ? Comprendre l’organisation de la société humaine pour être un homme, comprendre la structure des êtres vivants pour vivre ? Ce n’est pas cela. Vous vous trompez, ce ne sont pas les règles du jeu. La vie n’est pas une série d’astuces.

J.M.G Le Clézio dans L’inconnu sur la terre

Une chanson de R.E.M – Everybody hurts

Publié 29 juin 2018 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Notre humanité   Leave a comment

Mains monde2

Qu’est-ce qui a du sens? Qu’est-ce qui est de la plus grande importance dans la vie?

Est-ce réellement ce que nous aurons accompli?

Avoir réussi des réalisations par son métier ou par l’expression de son art est certainement gratifiant. Avoir mis au monde quelque chose par soi, nos enfants. Avoir planté de la vie sur un bout de terre, avoir accompagné sans trop s’immiscer ou encore avoir composé des chansons, avoir écrit quelques lignes. Tout cela a rempli notre vie d’instants de bonheur.

Toutefois, par delà toutes ces réalisations qui importent, je ne le nie pas, l’accomplissement par le don, le partage de notre essence m’apparaît au cœur de notre humanité et de notre raison d’être. Je me sens encore si loin de cet idéal.

Par exemple, lorsque nous référons au mot « pardon », qui de sa source Latine per-donare exprime la « perfection du don », il y a matière à trouver un sens. Dans cette voie de la perfection du don, il y a une indication de se libérer de ses chaînes et de se pardonner à soi-même d’avoir blessé autrui, de s’être laissé blesser, et de reprendre un regard neuf et serein sur la beauté infinie qui nous entoure au lieu de nous cantonner dans nos ruminations.

Ce n’est pas que la vie n’a pas de sens, ce qui nous ensorcelle c’est cette idée qu’elle doit n’avoir qu’un sens, qu’une perspective et qu’une vision.

Qu’est-ce qui compte ? Peut-être d’être inter relié à la vie, en osmose, en phase et de participer, de se donner pour entretenir plus que soi, notre humanité.

 

Une chanson de HK – J’ai marché jusqu’à vous

Les paroles sur https://asile.ch/2017/02/07/hk-kaddour-hadadi-jai-marche-jusqua/

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 12 juin 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :