Archives du tag ‘passeur

Le passage   Leave a comment

ImAGE Lotus

On ne devrait pas transmettre les réponses aux générations qui émergent, il faut transmettre nos interrogations. Je ne comprends pas les personnes qui critiquent les jeunes au regard de leur choix. Chaque génération vie dans un contexte qui est changeant et dont les défis diffèrent grandement.

Il est plus sage de regarder nos enfants avec des yeux nouveaux, en se disant que même si nous connaissons certaines réponses importantes, ils ne sont pas des archives ambulantes. Ainsi, ils doivent tout réapprendre à partir notamment de nos questions que nous leur léguons.

Nous pouvons léguer à nos enfants des biens, mais nos connaissances acquises et la sagesse qui en découle ne peut se transmettre sans travail de longue haleine.

Bien que j’ai parfois moi-même changé, nourrit et même accompagné mes enfants, ils ont toujours eu (et croyez-moi ils l’ont fait) la capacité de demander, parfois en hurlant, et de faire différemment, de faire autrement, de faire moderne…

Chaque enfant doit passer par l’expérimentation, faire le baptême du feu pour consumer ses rêves.

La fleur sait qu’en disparaissant qu’elle n’a pas appris au fruit à germer, elle a tout juste offert les conditions permettant la germination. Nous devrions développer ce savoir-être avec nos enfants. Faciliter le passage, le changement et non le maintien d’un état de transition et éphémère.

Une chanson de Santana – Primavera

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/256484.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Tout compris ou sur mesure?   Leave a comment

Grèce la mer

Il existe plusieurs moyens pour organiser son voyage. Je serais porté à croire que contrairement à ce que certains disent, il n’y a pas de meilleure façon.

Il y a les tout compris, on arrive quelque part, l’on s’installe et tout est à la portée de main. La formule du tout inclus peut se décliner en différentes variantes. Pas de souci d’organisation, pas de souci de planification. En atterrissant, on se rend à un endroit où le concept est intégré, tout est pensé, tout est envisagé, il nous reste qu’à en profiter et vivre le moment présent.

Il y a aussi la formule voyage d’un endroit à l’autre avec un guide, qui nous permet, dans une approche personnalisée ou en groupe, de mieux comprendre et découvrir différents sites. Encore là, pas de souci d’organisation, pas de souci de planification.

Et il y a à l’autre extrémité le voyage aventure, ou nous partons avec un concept d’itinéraire et nous découvrons au fur et à mesure que nous avançons les étapes que nous franchissons. Généralement, on détermine à l’avance le point de départ et les conditions de retour, et pour le reste, c’est du sur mesure au regard de nos besoins quotidiens.

Notre vie est un voyage, un grand voyage. Il n’y a pas de formule établie. Pour répondre aux besoins de certains, les groupes d’appartenance religieuse, politique, culturelle, de développement personnel, sont des tout compris répondant aux besoins. On adhère au concept intégré, tout est pensé, tout est envisagé, il nous reste à profiter du lieu et vivre le moment présent jusqu’au terme du retour.

Pour d’autres, il faut un guide, et celui-ci marque le pas qu’il faut suivre. Jamais il ne sera possible de faire ses propres pas, et il ne fera jamais les nôtres. Le guide est avant tout un passeur, et lui conférer un autre rôle est souvent malsain. Personne ne peut vivre notre voyage à notre place, on peut seulement être accompagné jusqu’à notre retour.

Les parcours personnels, singuliers, sur mesures ne sont agréables que pour ceux qui en ont réellement besoin. Pour cela, il faut avoir un point de départ et dessiner les conditions de retour.

Car peu importe la formule retenue, tout départ est une invitation au voyage pour revenir à soi.

Une chanson de Jean Leloup – Voyager

Les paroles sur http://lecastel.org/songs/paroles.php?ginID=voyager

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Le voyage de la vie   Leave a comment

ImAGE le voyage

Le voyage de la vie nous fait prendre de drôle de parcours. Nous naissons ne connaissant pas notre ignorance, pour au fil du temps aspirer à mieux connaître.

Nous naissons avec une personnalité à façonner, et l’éducation fait en sorte que nous découvrons ce que des anciens sont devenus et ce qu’ils ont apporté à la nation, puis nous nous identifions à l’un d’eux afin de nous amener à rechercher le héros que nous sommes.

D’une représentation du monde où tout semble être fusionnel, nous aspirons à séparer notre personnalité des autres, à nous démarquer. Plus cela fonctionne, plus nous sommes seuls, tout en demeurant en interaction avec la multitude. Puis, la sagesse nous amène à prendre une certaine distance de l’importance du moi et nous ramène à soi.

Peu importe ce que nous amasserons au cours de notre voyage de vie, que ce soit la richesse, la puissance, les échecs, l’amour, les amitiés, ou les déceptions, il en faut du temps pour se rendre compte que l’impuissance à nous réaliser pleinement ne vient pas de nos incapacités, mais de l’attachement à tout ce que nous avons amassé et qui obstrue notre passage.

Le voyageur de vie au cours de son périple finit toujours par atteindre sa nature propre. Il lui suffit seulement de garder que le bagage essentiel. Heureusement, les passeurs aident souvent à prendre conscience des restrictions de poids que nous transportons et de son coût.

Une chanson de Richard Séguin – L’Ange Vagabond

Les paroles sur http://laboiteauxparoles.com/titre/44008/Richard_S%C3%A9guin_L_ange_vagabond

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 3 mai 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Au delà des représentations délimitées   Leave a comment

ImAGE univrs

L’énergie de la créativité réside dans cette capacité de se détacher des formes qu’impose notre conception de la réalité. Lorsque la conscience est attachée aux formes imposées par l’espace et le temps, elle est réduite qu’à ces dimensions.

En sortir, c’est ouvrir d’autres perspectives, d’autres dimensions et d’autres conceptions. Cet ailleurs qui nous est inconnu nous sort de notre zone de confort et nous permet de regarder la réalité sans rien attacher à soi. Il est alors possible de sortir du domaine de nos expériences, de nos pensées, de nos sentiments, auxquelles le mécanisme de notre psychisme accole des formes déterminées.

L’énergie de la créativité s’alimente alors des capteurs sans filtres qui accueillent, et interprètent les manifestations de la vie.

Les artistes novateurs sont à l’image de ces hommes ou femmes, sages, passeurs et pionniers de ce monde qui ont fait la différence.

Ils ont exprimé cette capacité de rester instantanément dans cette captation impersonnelle. Leurs états d’attention créative sont ces moments ou cessent l’identification à des représentations limitées, permettant l’expérimentation du jeu de la vie, avec émerveillement et conscience.

Une chanson de Roger Hodgson – Fool’s Overture

Les paroles en français sur https://www.lacoccinelle.net/257760.html

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Le passager   Leave a comment

Un autre beau film d’animation de l’ESMA.

Un homme se réveille seul dans le wagon d’un train. Au cours de son voyage, des événements inattendus le plongeront dans ses souvenirs oubliés.

Publié 24 avril 2018 par dandanjean dans Contes, Réflexions trouvées à partager

Tag(s) associé(s) : , , ,

Qui est le sage pour toi?   Leave a comment

Lotus

Qui est le sage pour toi?

Celui qui sait!

Donc, il faut tout savoir pour être sage?

J’imagine!

Moi, tu vois, je crois que dans ta vie, le sage c’est toi.

Comment pourrais-je être sage, je ne sais pas grand-chose?

En te laissant guider par ce que tu ressens! Aucune personne ne pourra vivre ton chemin à ta place, mais la sagesse, c’est d’accepter d’être aidé, de savoir écouter, entendre et comprendre les signes que des personnes, qui de leur propre perspective, voient un sens au trajet que tu as entrepris.

Une chanson d’Harmonium – Comme un sage

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 15 avril 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

La présence du passeur   Leave a comment

La clé

Il était une fois une personne qui se promenait de ville en ville, de village en village, pour parler aux gens. Pour cette personne, aucune vérité à transmettre si ce n’est que ce désir d’une rencontre entre humains, afin de faire reculer le sentiment d’étranger. Elle n’enseignait aucune technique, elle disait que la vie est ce qu’il faut vivre.

On l’entendait souvent dire qu’il n’y a pas de plus beau apprentissage que de découvrir ce que vivent les gens que nous rencontrons. Cette personne avait une capacité d’accueil de l’autre et son sourire était l’invitation.

À son contact, les gens ne se souciaient plus de parler à une femme ou à un homme, ils étaient en contact avec une personne merveilleuse, à leur image.

Souvent, lors des échanges, elle invitait son interlocuteur à expérimenter, elle ne cherchait pas convaincre et elle ne demandait pas de croire ses propos.

De la beauté de ses échanges avec les gens, elle permettait de faire émerger le joyau de chaque individu, tel un monde inconnu de soi et de l’autre.

Cette personne qui se promenait de ville en ville, de village en village, pour parler aux gens, était un passeur. Les gens qui lui avaient parlé accordaient moins d’importance à leur personnalité et un peu plus à leur conscience. Après son passage, il restait beaucoup plus qu’une absence, il y avait ce plaisir d’être seulement présent.

 

Une chanson de Yves Duteil – Le passeur de lumière

Les paroles sur https://www.paroles.net/yves-duteil/paroles-le-passeur-de-lumiere

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 19 mars 2018 par dandanjean dans Contes, Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :