Archives du tag ‘rencontrer

Rencontre   Leave a comment

 

Une vie est composée d’escales qui s’entrecoupent de voyages entre la naissance et la mort.

Certains partent en voyage pour s’éloigner du boulot, de la routine, du quotidien et de ce qui est souvent inavouable. On peut voyager pour tourner une page et repartir dans une autre histoire.

D’autres voyagent pour combler leur soif de rencontres. Ils recherchent la part de soi dans l’Autre, permettant de se comprendre, de s’écouter et de s’aimer.

Dans tous les cas, nous allons minimalement découvrir des humains comme on découvre un temple, avec respect et dans le silence, en attente d’une révélation. De même, ils nous feront goûter la cuisine locale et découvrir les coutumes et l’artisanat local.

L’exotisme à cette faculté de nous faire regarder le quotidien avec des yeux nouveaux.

On ne peut pas partir avec l’assurance de se rencontrer. On ne peut pas partir avec l’assurance de rencontrer l’Autre.

Toute rencontre déterminante est fortuite, un baiser de l’inattendu, un bonheur fugace et fragile.

La rencontre, c’est ce croisement de deux chemins créant l’endroit et l’instant précis où tout sens unique devient inutile. C’est cela le grand voyage.

 

Une pièce musicale de Enya et Vangelis – Voyager

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 7 juillet 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Heureux de faire votre connaissance   Leave a comment

ImAGE_claire beilvert

Il suffit de voyager un peu, de discuter avec les gens, de partager un peu de leur vécu pour comprendre que le mot diversité est un détour pour en arriver à l’ouverture à la différence, puis à l’ouverture à l’autre.

En franchissant les frontières dont nous avons convenu, il y a des personnes riches de leurs différences, tant sur le plan de l’organisation sociale, des croyances, de l’art et de la culture.

Je pourrais prendre un thé ou un café sur cette terrasse que mes rêves de partance ont déposée sur ta route, et ensemble nous serions probablement à des années-lumière de fosses idéologiques. Nous parlerions de ce que nous vivons, simplement, à se découvrir l’un l’autre.

Il suffit de voyager un peu pour se rendre compte que nous avons avant tout en commun le besoin de connaître. Ce besoin de comprendre, de découvrir, de savoir qui nous pousse à lire, à discuter, à voyager, à étudier. Ce besoin de connaître, il est partout dans le monde et il est nettement plus immense que nos différences.

Les personnes dont il faut se méfier sur nos routes ce sont celles qui n’ont plus besoin de connaître. Celles qui savent tout et qui auront fermé leur cœur, ne cherchant plus de rencontres, mais des conversions. Ils ont perdu la curiosité et l’émerveillement.

Les gens qui se retrouvent veulent savoir. Par des livres, par des pas, par des communications ouvertes, ils veulent connaître ce monde fabuleux dans tous ses secrets, toutes ses particularités et toutes ses singularités.

C’est probablement pour cela que nous sommes souvent heureux de faire votre connaissance….

Une pièce musicale de Divine Mother – Sacred Earth

 

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR 2018 – Daniel Jean – Vous pouvez copier ce texte en indiquant la source dandanjean.wordpress.com, SVP ne pas modifier les textes et le contenu sans approbation, merci.

Publié 12 février 2018 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Par l’esprit du voyageur   Leave a comment

Terrre monde

Il est agréable de voyager, de découvrir de nouvelles routes et de franchir de nouvelles frontières. Il y a tant de beaux endroits à visiter, de belles personnes à rencontrer.

Je me sens porté par l’esprit du voyageur et les expériences les plus enrichissantes sont toujours ce point de synchronicité entre le lieu où nous nous retrouvons et la présence que l’on occupe dans notre vie intérieure. Cet endroit même où les contours de l’un et l’autre sont si infimes que la saveur du monde est rehaussée de l’âme qui nous habite.

Alors, d’un simple mouvement du cœur, nous parcourons l’essence de la vie.

Une chanson de Richard Séguin – L’Ange Vagabond

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – Daniel Jean – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source dandanjean.wordpress.com, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci

Publié 27 juin 2017 par dandanjean dans Textes de mon cru

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Quand la peur cède la place   1 comment

parapluie-bleu-pixar

Il y a des moments rares dans l’existence où une porte s’ouvre et où la vie vous offre une rencontre que vous n’attendiez plus. Celle de l’être complémentaire qui vous accepte tel que vous êtes, qui vous prend dans votre globalité, qui devine et admet vos contradictions, vos peurs, votre ressentiment, votre colère, le torrent de boue sombre qui coule dans votre tête. Et qui l’apaise. Celui qui vous tend un miroir dans lequel vous n’avez plus peur de vous regarder.

Il suffit d’un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard.

Il y a des moments dans l’existence où une porte s’ouvre et où votre vie dérape dans la lumière. De rares instants où quelque chose se déverrouille en vous. Vous flottez en apesanteur, vous filez sur une autoroute sans radar. Les choix deviennent limpides, les réponses remplacent les questions, la peur cède la place à l’amour. Il faut avoir connu ces moments. Ils durent rarement.

Chaque fois, tu monteras au front, la peur au ventre, le cœur serré, sans meilleure arme que ton envie de vivre encore. Chaque fois, tu te diras que, quoi qu’il puisse t’arriver à présent, tous ces moments arrachés à la fatalité valaient la peine d’être vécus. Et que personne ne pourra jamais te les enlever.

Guillaume Musso, Central Park

Une chanson de Bryan Adams -Everything I Do

Publié 8 février 2017 par dandanjean dans Pauses lectures

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :